Anonyme
Anonyme a posé la question dans Actualités et événementsActualité et événements - Divers · il y a 6 jours

Pourquoi certains se disent patriotes, alors que tout ce qui les intéresse c'est leur intérêt de classe?

A chaque fois que je parle avec un "patriote", je m'aperçois que ce qui l'intéresse n'est pas tant les "valeurs" que son intérêt financier (moins d'impôts). Et que même débarrassé des immigrés, il resterait très peu fraternel

Ce ne sont pas les étrangers qu'ils aiment pas. Ce sont les pauvres tout court. Le français de souche pauvre, ils ne l'aiment pas non plus, ce n'est pour eux qu'un fainéant qui n'a qu'à travailler plus. Alors qu'eux-mêmes tirent tout profit de leur rente et non de leur travail.

La vérité c'est que la plupart des "patriotes" se servent de cette excuse pour créer un monde ultralibéral, bien plus libéral qu'aujourd'hui. La plupart des "patriotes" que je connais sont souvent contre les aides sociales, contre les fonctionnaires, contre l'intervention de l'Etat en général. En fait, ils rêvent du système américain du marche ou crève. Voilà des gens qui disent aimer la France, mais qui veulent d'une France... non fraternelle, du marche ou crève.

C'est un comble, car les "patriotes" se disent contre le libéralisme, mais à chaque fois qu'ils arrivent au pouvoir (Orban, Bolsonaro, Poutine), ils pratiquent une politique encore plus ultra-libérale que leurs prédécesseurs. Et Le Pen père, qui se définissait lui-même comme anarcho-capitaliste (à savoir que le possédant a tous les droits) était parfaitement dans cette lignée. Comment l'Etat osait-il s'en prendre au capital et à interdire l'esclavage ? La liberté d'esclavager étant pour eux une liberté fondamentale.

Mise à jour il y a 6 jours:

Exact Franklin. Et quand je vois ces "patriotes" rouler en voiture étrangère et ouvrir des comptes à l'étranger car la France serait "un enfer fiscal", ca me fait doucement rigoler. Et pour vous en convaincre, même sur ce site, ceux qui se disent les plus "patriotes"(htttc, ericVII, blondin...) pardonnent aux évadés fiscaux et incitent même les français à les imiter. Les "patriotes" d'extrême droite sont souvent les plus anti-France et souhaitent très souvent l'asservissement à l'idéologie russe

Mise à jour il y a 6 jours:

J'ai un de ces "patriotes" dans ma famille. Il a fini par m'avouer à la fin d'une conversation qu'il détestait la France et qu'il collaborerait avec Orban si la Hongrie envahissait la France car Orban a raison idéologiquement. Pas étonnant que De Gaulle les ait viré, ils n'aiment pas la France, ils aiment leur idéologie anarcho-capitaliste.

25 réponses

Évaluation
  • il y a 6 jours

    Le soi disant patriote est un faux français qui fait honte au pays, il ne pense qu’à lui ce qui fait que son intellect est très limité.

    Avec des patriotes de ce genre, la France n’aurait jamais été la France 🇫🇷.

  • il y a 6 jours

    être patriote pour moi c'est se sacrifier pour son pays et même donner sa vie 

    comme nos aïeux qui allaient à la guerre 

    aujourd'hui être patriote ca ne veut plus rien dire

    tes "patriotes" sont justes des drogués énervés derrière un PC  

  • Anonyme
    il y a 6 jours

     En tout cas, ce ne sont pas les " nouveaux français" qui sont français pour les allocations et les aides, mais culturellement sont restés dans leur tête d'un autre pays.

  • Anonyme
    il y a 6 jours

    Ce que je vois de ceux qui se considèrent patriotes c'est que toutes les minorités veulent faire prévaloir leurs doléances au dessus de ce qui est en commun

    (en ce moment ce qui est en commun c'est la lutte contre le covid mais les bouffons comme d'habitude de gauche, ne veulent pas qu'on sauve les vieux).

    Ce que je vois de ceux qui veulent faire prévaloir leurs doléances  sont toujours les mêmes, ils sont de gauche, anti français, anti chrétiens, et pro coran et ceux là, sont LBGTistes, féministes,  ..., écologistes, et emmerdent leur monde  avec leur écriture inclusif.

    Des gens comme ça ne sont pas des patriotes. Etre patriotes c'est être pour son pays et de ne être pas contre, son pays.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 6 jours

    C'est pire que ça. Les soi-disant "patriotes" sont les collabos d'une puissance étrangère bien connue qui n'a rien d'une démocratie, prêts à nous vendre à elle pour en tirer quelque avantage personnel. Ce sont les dignes héritiers de ceux de triste mémoire des années 40.

    Nos parents ou grands-parents qui ont vécu cette période se retournent dans leur tombe.

    Leurs éléments de langage sont caractéristiques : renversement de valeurs. Les collabos sont "les autres" et eux sont les gentils "patriotes" qui luttent contre un ordre mondial fantasmé sous couvert de nationalisme, alors qu'ils ne songent qu'à détruire la fragile démocratie pour instaurer un monde orwellien.

    L'ordre mondial à redouter c'est celui des GAFAM et eux, faux-culs opportunistes, en profitent pour répandre impunément leur propagande.

  • Anonyme
    il y a 6 jours

    Pour être patriote, il faut aimer son pays et le défendre. le problème vient du fait que nos dirigeants politiques ne montrent pas bien l'exemple du patriotisme, bien au contraire. Le gouvernement ouvre les frontières aux migrants et taxe un maximum. Voilà déjà deux bonnes raisons qui freinent l'enthousiasme.

  • Roger
    Lv 6
    il y a 6 jours

     pose la questions à l'ensemble de la classe politique !  

  • il y a 5 jours

    Ceux qui se présentent patriotes sont plutôt vendus à une idéologie qu'ils voudraient imposer au pays. Cela n'a rien à voir avec l'amour du pays. La preuve, ils sont prompts à se vendre à l'étranger.

  • Réda
    Lv 5
    il y a 6 jours

    Bonjour. Est ce que vous etes réveillé. Eh oui nous vivons dans un monde où chacun pour soit, un monde d'égoistes. Pateriotisme tu parles c'est de la poudre aux yeux.

  • il y a 5 jours

    parce qu il existe un fossé entre la realité et les discours.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.