Le 4 mai 2021 (heure de l’Est), la plateforme Yahoo Questions/Réponses s’arrêtera, mais passera d’abord en mode lecture seule à partir du 20 avril 2021 (heure de l’Est). Aucune modification ne sera apportée aux autres propriétés ou services Yahoo, ni à votre compte Yahoo. Vous trouverez d’autres informations sur l'arrêt de Yahoo Questions/Réponses et sur le téléchargement de vos données dans cette page d'aide.

?
Lv 7
? a posé la question dans Politique et gouvernementOrganisations internationales · il y a 2 mois

La Turquie sans Erdogan peut elle devenir la Lybie sans Kadhafi ou l'Irak sans Saddam ?

Mise à jour:

L'idée est séduisante au départ mais ensuite on ne contrôle plus rien, ni les conflits, ni les flots de migrants

Mise à jour 2:

AH j'avais oublié que ça pullule de troll ici... 

Mise à jour 3:

Salut Alain, merci pour ta réponse. J’ai fait énormément de déplacements pro en Turquie et j’ai pu constater à quel point le pays se développe. Encore aujourd’hui ça construit partout. La Turquie n’est pas clanique mais c’est un territoire vaste avec une richesse d’ethnie. Certains villages sont des clans. La mafia en est un aussi et si tu veux commercer la bas il faut avoir des amis dans différents milieux. Je suis plutôt mitigé sur ton analyse, elle paraît si française 

2 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Erdogan est un dictateur autoritaire. Je plains les Turcs de se coltiner cette merde. 

  • il y a 2 mois

    Bonjour Lawyer. La Turquie n'est pas du tout dans le même cas de figure que la Libye ou l'Irak, voire même la Syrie. C'est pays sont très "communautarisés", voire "clanique". De ce fait, la disparition d'un pouvoir fort, autoritaire, entraine de facto des luttes de pouvoir entre les différentes communautés, pour le contrôle du pays. Et comme, en plus, ce sont des pays où la population est fortement armée, l'arme étant un "symbole de virilité", cela n'arrange pas la situation.

    La Turquie, n'est pas dans ce schéma là, si on excepte la situation kurde. Elle est un pays stable, depuis bien avant Erdogan. Les armes y sont aussi moins présentes dans la population. L'état y est aussi plus structuré, et plus présent partout dans le pays. Donc, si Erdogan tombe "naturellement" il y a peu de chance que le pays explose. Ce sera peut-être moins le cas, s'il devait être destitué à la suite d'une intervention militaire extérieure.

    Après, la chute d'Ergodan peut au contraire être réductrice de conflits. Il a fortement engagé la Turquie en Libye. Tout comme il a toujours joué un jeu assez trouble en Syrie. Et en terme de contrôle des réfugiés, cela ne changera pas nécessairement la donne. Un autre gouvernement aura en effet probablement une attitude différente envers l'UE. Il pourrait donc continuer à aider à la gestion de la situation, sans en faire un moyen de pression politique.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.