èl-Liz' a posé la question dans Actualités et événementsÉvénements · il y a 1 mois

Combien de temps pouvez-vous supporter les réstrictions covid?

Interdiction de tous les loisirs, interdiction de toute sociabilisation non virtuelle, maintenant interdiction de faire nos courses quand bon nous semble... qu'est ce qui nous reste à part le travail et les dettes? 

Combien de temps pensez-vous tenir encore cette vie? 

Perso, j'ai 28ans et je me dis que si c'est pour reprendre une vie ou je serais trop vieille pour progresser dans ma carrière, avoir des enfants ou trop pauvre de rembourser cette foutue dette pour voyager ou acheter une maison... tout ca ne vaut pas la peine. Déjà qu'aujourd'hui ma vie n'a aucun sens et aucun but. Pour sûr si on est encore dans cette situation dans 1 ou 2 ans je me fou en l'air. 

Mise à jour:

Désolée mais s'abrutir devant Netflix et autre ce n'est pas un loisir. Cuisiner, lire ca va bien mais au bout de 10mois on veut autre chose! Essayez donc de vivre, travailler et vous divertir seul dans un 17m² et revenez me dire quel sens la vie à pour vous. Non ce n'est pas un chantage, je ne demande rien. Je déclare juste qu'à choisir entre une vie de merde qui ne rime à rien et la mort, je choisis la mort. C'est bien la seule liberté qu'il me reste !!

30 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Certains ont quand même la belle vie, Pour d'autres c'est moins évident. Les infos sont moroses pour tous...

    C'est vrai que les contraintes compliquent nos réponses à nos besoins : formation professionnelle, rencontres, concilier temps d'activité physique, temps de courses... qu'on se sent plus isolé devant son écran dans un ciné ou dans un centre commercial. Les projets sont compromis (voyages professionnels, vacances familiales au ski, emprunter pour construire...) ou du moins reportés... 

    On peu reporter, faire "le dos rond" un certain temps, s'adapter dans une certiane mesure, mais à un moment, il faut (ou va falloir) trouver autre chose : des réuions de famille en visio, des relations sociales de proximité, une activité à domicile, de l'exercice physique sans contact en groupe de quartier... et même s'entraider entre voisins ?

    Parent d'ados, je vois que les miens s'adaptent très bien.

    Quand aux espoirs de la vie, il ne sera jamais trop tard, ne désespère pas !

  • Pascal
    Lv 4
    il y a 1 mois

    La 3ème vague sera psychiatrique. J'ai entendu ce matin un témoignage d'un monsieur dont le voisin n'est plus sorti de chez lui depuis mars dernier !!! Ils essaient de le raisonner, il est terrorisé, ils arrivent quand même à lui faire livrer sa nourriture, mais il n'ouvre même pas sa porte "laissez ça devant et partez" dit-il a ses voisins. J'ai eu moi même une terreur irraisonnée en avril dernier, une crise de quelques jours, peur de mourir, de sortir, de la fin du monde !Bon sang,  ça ne m'était jamais arrivé. Heureusement ma soeur qui est aussi ma voisine m'a raisonné, et pourtant je vis dans un petit village très préservé et isolé. Alors je comprends qu'en ville ça se passe très mal et qus des gens déjà fragiles plongent. Il faut que nous soyons plus encore que d'habitude attentifs les uns aux autres. C'est comme ça que nous nous en sortirons, en nous soutenant les uns, les autres.

  • sky
    Lv 6
    il y a 1 mois

    Des restrictions qui ne sont rien a coté d’une guerre, où il n’y aurait pas de nourriture, pas d’eau, pas de toit, pas d’internet .. La seule chose qui gene c’est l’injustice, les restaurateurs et d’autre métiers interdits tandis que les transports sont bondés de gens... la Chine qui produit le virus et rien est fait contre et en plus a le culot de vendre des vaccins, des masques...et faire la fête sous nos yeux.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Cela fait un an que je suis rebelle à toute recommandation du gouvernement. L'exemple devant venir d'en haut, j'attends. Tant que la gestion et la guerre contre le covid19 seront dans l'état où elles sont, le nombre de décès n'est pas prêt de diminuer. Il faudra bien rendre des comptes un jour ou l'autre.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • margot
    Lv 7
    il y a 1 mois

    marrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre

    il décide nous obeissons 

  • il y a 1 mois

    Le fait est que c'est très lourd, surtout quand on doute - sans certitude - de ce que tout cela est fait pour sauver des vies. Si sauver des vies est si important, pourquoi vendre des armes, qui pis est, à des pays dictatoriaux?

  • Marcie
    Lv 5
    il y a 1 mois

    c'est triste à dire mais on s'adapte, on s'habitue.

  • il y a 1 mois

    Sincèrement, après 10 mois, ça ne me fait strictement RIEN.

    Mais si je pouvais vivre comme dans le film "Alexandre le Bienheureux", avec le chien qui me fait les courses et un système de cordes qui m'amène tout ce dont j'ai besoin, sans que je bouge: ça me plairait.

    Mais 17m², c'est la surface de ma chambre, j'en ai encore trois autres et tout le rez de chaussée, je peux me mettre à ta place: 10 mois rien que dans ma chambre, je ne sais pas si ça irait aussi bien que maintenant.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Rencontrons nous tu verras le vrai sens de ta vie. Un petit signe de ta part et je te donne mon e mail.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Autant de temps qu'il faudra pour protéger les plus faibles.

    Par contre je rejoins sky pour les restaurateurs et ceux qui souffrent injustement de ces restrictions !

    @ l'auteur de la question: il n'est pas que question de vous protéger mais aussi protéger les autres, les plus âgés peuvent aussi transmettre le virus.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.