Anonyme
Anonyme a posé la question dans SantéPathologiesPathologies - Divers · il y a 1 mois

Pensez-vous qu'un(e) alcoolique peut se sevrer définitivement en buvant en certaines occasions un verre de vin ou de champagne ?

Le témoignage d'un(e) ex alcoolique serait le bienvenu.

Mise à jour:

Je sais qu'elle a rechuté (au moins) une fois. J'ai tjs entendu qu'un(e) ex alcoolique ne devait plus boire une seule goute d'alcool. 

Mise à jour 2:

A Kait c'est ce l'on dit généralement pour une(e) alcoolique qui veut se sevrer avec le maximum de chances de ne pas rechuter  : zéro alcool. C'es pour ça que quand une amie me dit qu'elle ne boit plus sauf un verre lors de certaines occasions : j'ai un doute.

Mise à jour 3:

A MP : certes l'alcoolisme est une maladie mais si l'alcoolique qui veut guérir n'est pas motivé(e) autrement dit n'a pas la volonté de se priver d'un plaisir "à vie" ça sera l'échec. Car je suppose qu'au début l'abstinence doit être terrible et doit demander bcp de volonté pour résister.

3 réponses

Évaluation
  • Kait.
    Lv 7
    il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Si tu es sevré tu ne devrais pas toucher une goute d'alcool.

    Mais celui qui reboit un peu de temps en temps c'est la porte ouverte à une rechute.

  • il y a 1 mois

    si la volonté est là il n'y a pas de raison de ne pas y arriver 

    mais les alcoolos n'ont aucune volonté en général 

  • il y a 1 mois

    @Krusty le clownL: l'alcoolisme est une maladie. La volonté n'a rien à voir..

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.