Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 mois

que déduisez vous des personnes qui ont un attachement inconscient envers les objets l'objet matière a t'il une âme?

7 réponses

Évaluation
  • Niezky
    Lv 6
    il y a 1 mois

    Je cois qu'on appelle ça l'animisme , alors nous sommes quelque part tous animistes ou philosophe sans le savoir .

  • il y a 1 mois

    les objets nous rappellent des souvenirs , des lieux , des moments ;

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    objets inanimés, avez-vous donc une âme qui

    s'attache à notre âme et la force d'aimer ?

    Lamartine

  • il y a 1 mois

    lisez la conscience de l'atome, de Alice Ann Bailey et D.K., il est pas long, 68 pages je crois me souvenir, en ligne gratuit sur le net...

    👸🌝

    pour l'attachement aux objets des sens, c'est une des quatre grandes causes de la souffrance du monde, qui sont les quatre divisions de l'ignorance, seule cause de tous les maux et qui consiste dans cet état de la conscience où le soi et le non soi sont confondus...

    voir les yoga sutras de Patanjali livre 2 versets 4 à 8 je crois, c'est au début du livre 2 en tous cas...

    💖💛💙

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Pliz
    Lv 7
    il y a 1 mois

    En Australie, les aborigènes disent avoir un rapport direct avec la Terre, percevant des voies invisibles, qu’ils appellent Turingas, voies qui seraient revitalisées à certains moments, et qu’ils utiliseraient pour échanger des messages télépathiques sur de grandes distances.

    On n’est pas si éloigné de cette croyance qui voudrait que les pierres soient capable d’avoir une âme, comme l’explique Alex Whitaker dans son étude du « paysage vivant ».

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    je parle à ma bagnole, et elle me le rend bien !

  • il y a 1 mois

    J'ai eu des attachements tout à fait conscients à certains objets, comme le dit G2ailes OQ, ces objets nous renvoient à des souvenirs...

    L'âme qu'ils ont c'est l'importance qu'on veut bien leur accorder.

    Je ne pense pas qu'un objet sans valeur qui compterait pour moi compterait également pour quelqu'un d'autre.

    La maison de mon père (avec toutes mes affaires à l'intérieur) a brûlé quand j'avais 18 ans, j'étais fétichiste à cette époque, de mes lettres d'amour, de mes photos, des petits mots de mes amis, de leurs dessins, des livres que l'on s'offrait, j'avais même réalisé une fresque avec deux amis sur l'un des murs de ma chambre....et puis quand tout a disparu dans le feu, il ne restait plus que moi, sur un tas de cendres, c'est là que tu te rends compte que tu as mis trop d'importance dans ces objets.

    Depuis lors, mon fétichisme s'est altéré et j'ai commencé à attacher davantage d'importance à des moments et des échanges immatériels, qu'à des objets dont je savais qu'ils pouvaient disparaitre en quelques minutes.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.