Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · il y a 1 mois

Affaire de l'inceste Olivier Duhamel: pourquoi tant de gens savaient et n'ont rien dit?

16 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois

    Savaient quoi, au fait... que sauriez-vous de source sûre ?

    J'ai vu qu'une instruction a été ouverte en 2011 au moment du décès de MF Pisier. Victor aurait comme plusieurs membres de la famille été entendu, mais qu'il n'y a eu aucune suite...«la victime avait formellement indiqué non seulement qu'elle ne déposait pas de plainte, mais qu'elle voulait qu'aucune suite ne soit réservée à cette affaire».....dont les faits étaient prescrits depuis 2003.

  • riceau
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Pour une personne dite "normale", il y a des réticences à parler de ce sujet.

  • il y a 1 mois

    Cela montre la quantité de gens " pédophile " 

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    La force du tabou.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Etrange famille où tout le monde partouzait avec tout le monde, de 7 ans à 77 ans.

    Et les amis de la famille, Guigou, Kouchner, Pisier, passaient toutes leurs vacances chez les Duhamels, mais ils n'ont rien remarqué (LOL).

  • il y a 1 mois

    les gens ont peur des chroniqueurs , et des gros niqueurs aussi !  et je rappelle que cette personne n'est ni jugée ,ni condamnée  !

  • il y a 1 mois

    Honnêtement, pour moi, le tout est de savoir quand est ce que les gens en question l'ont su

    Si c'est pendant les faits, ne pas les dénoncer est un scandale qui devrait valoir 10 ans de tôle

    Si c'est une fois que la victime est adulte et que les faits ne sont plus commis, je trouve que ce n'est pas pareil: si alors la victime ne souhaite pas en parler, ne pas se retrouver mêlé a une procédure judiciaire, c'est son problème, pas le tien, ni le mien, ni celui de qui que ce soit

  • Lv 7
    il y a 1 mois

    Pour avoir connu des victimes, je pense qu'on ne peut pas parler à leur place quand on est extérieur et que la victime est adulte*. On peut couper les ponts avec l'agresseur, soutenir moralement la victime et l'accompagner, mais c'est tout, on n'est pas juge. Je comprends que des gens aient su et n'aient pas parlé, car s'ils l'avaient fait, c'est la victime qui aurait encore subi le poids de ce crime. 

    Seule la victime peut faire le premier pas.

    Source(s) : * quand elle est mineure c'est une autre histoire, car il faut d'abord la protéger, et ensuite comme un adulte l'accompagner et la soutenir.
  • papito
    Lv 7
    il y a 1 mois

    complicité  tous dans le meme sac

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Si vous saviez le nombre de pervers qui existent et personne ne dis rien vous seriez étonné

    Et c'est souvent ceux qui donnent  des leçons de moral

    exemple DEVILLIERS et ses fils  les prêtres pédophiles, les milliardaires ,  les bobos gaucho ,les nationalistes fachos du RN

    les fils et fille de bonne famille fils et fille a PAPA

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.