ce qui c'est passé aux USA est pas une preuve de plus qu'il faut interdire les réseaux sociaux?

les réseaux sociaux foutent juste la merde

trop de désinformation et de propagande dessus

trop de gouvernements et de personne les utilisent pour crée le désordre en montant les gens les uns contre les autres

trop d'utilisateurs faible et influant qui ce laisse berné facilement par ce qu'ils lisent 

les réseaux sociaux sont dangereux et faut les interdire

8 réponses

Évaluation
  • Lv 7
    il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Je ne pense pas que ce soit les RS eux-meme le problene mais le nombre d'abrutis qui croient y trouver de l'information et des amis... Au final, ils auto-alimentent leurs nevroses...

  • Roger
    Lv 4
    il y a 2 mois

    Il suffit que la modération fasse son travail et que l'on ferme les comptes de ceux qui profèrent la haine, la violence, l'antisémitisme, le racisme et le complotisme.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Surtout qu'il soit bien mieux  contrôlé 

    Pour éviter de créer toutes sortes de groupes extrémiste, en tout genre. 

  • il y a 2 mois

    c'est pas parce que des gens disent un truc sur internet qu'il faut adhérer 

    les gens ne sont pas aussi con...(mais ca peut faire réfléchir !)  

    non le mal est bien plus profond 

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

     Vous n'y arriveriez pas  surtout si les maîtres de ce monde continuent de nager dans l'illégal  l'arbitraire ...et le mensonge délibéré .

    Car en même temps, vous supprimeriez notre ultime moyen de connaitre la raison.

    Remarquez que je n'ai pas dit la vérité car celle ci se cherche toujours 

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Oh toi l'encarté à gauche tu veux pas qu'on connaisse les complots

  • il y a 2 mois

    Raisonnement de gauchiste...

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    TIENS L'AUTRE TRAV HOMOSEXUEL PASSIF POUR MIGRANTS !! 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.