Alexandre a posé la question dans Sciences et mathématiquesMédecine · il y a 2 mois

Comment organiser les visites?

Selon l'OMS, 321 vaccins potentiels contre le coronavirus SARS-CoV-2, responsable de la maladie à coronavirus (Covid-19), sont à l'étude en octobre 2020. Environ 28 d'entre eux seraient en cours d'évaluation dans des essais cliniques sur l'homme, et dix seraient en phase 3 des essais cliniques.

Les taux de succès annoncés sont déjà impressionnant, avec 90% de chance d'éviter la maladie, mais est-ce assez, et lequel choisir ?

Je crois que j'ai trouvé la solution, je ne vais pas me limiter à une injection, mais cumuler mes chances. Ce que cela donne.

1    0,9

2    0,99

3    0,999

4    0,9999

5    0,99999

6    0,999999

7    0,9999999

9    0,99999999

10    0,999999999

11    0,9999999999

12    0,99999999999

Avez 12 vaccins j'ai un taux de couverture qui semble suffisant. Il ne resterai  plus alors que la question de choisir les infirmières et d'organiser les visites. Pensez-vous que c'est une bonne idée, et comment faire ?

Mise à jour:

Après les précisions d'Aelyta, je vois qu'il vaut mieux procéder comme pour les versions informatique. D'abord la version Covid 19.0, puis la 19.1, la 19.2 etc. Ensuite viendra la version Covid 20 ou 21 si on saute une version.

Mise à jour 2:

Je ne vois plus la réponse d'Aelyta...

Attachment image

6 réponses

Évaluation
  • Aelyta
    Lv 7
    il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Bonsoir, cher Alex.

    Quelle dévotion ! J'admire ta façon de soutenir la lutte anti-covid. Mais vois-tu, le mieux est l'ennemi du bien alors il faut prendre quelques données en considération. Je ne suis pas une pro de la vaccination mais il me semble qu'un délai d'un mois entre deux vaccinations est nécessaire. Il faut le temps au système immunitaire de fabriquer les anticorps qu'on lui demande d'avoir. Une douzaine de jours, selon mes lointains souvenirs.

    Faisons quelques petits calculs ..... 

    Les futurs vaccins potentiels, d'après mes info, comptabilisent deux injections, à un mois d'intervalle.

    12 vaccins, chacun avec ces deux injections nous conduiraient à un calendrier de 24 mois. C'est long, non ? Il est clair que, 24 mois plus tard .... (hiver 2022-2023) ... ton immunité sera au top, en particulier pour une épidémie qui aura probablement disparue. A ce moment, tu pourras même lécher la poire à n'importe qui sans être infecté.

    Quelle efficacité, cher Alex.

    Quant aux "piqueuses" .... disons que les médecins n'aiment pas laisser les infirmières faire les vaccins, enfin en médecine libérale. Je gère cette pratique me concernant, ainsi que mes proches, depuis des années. C'est quelque chose que mon généraliste (depuis des lustres) me reproche régulièrement. Il veut les faire lui-même. Selon son discours, c'est une histoire de "responsabilités". 

    Pour ton planning vaccinal sur le long terme, tu peux prendre rendez-vous une fois par mois pendant deux ans avec ton (ta jolie ?) généraliste afin que tout le monde soit serein. Ou te faire tes injections tout seul. Cela n'a rien de compliqué ... est-ce peut-être la raison pour laquelle les généralistes veulent se réserver cette pratique ?

    (ils sont malins, hein ...)

    Je reviens sur la réponse de Kishi-Duo-Dumas :

    * Le taux de décès et cas graves, quelqu'il soit (en %), saturent les hôpitaux, empêchent les autres pathologies d'être traitées. Simple constat depuis l'hiver dernier. Cela va faire un an .... c'est long et pas fini. Il est peut-être intéressant de trouver rapidement une solution thérapeutique, non ?

    * Si on n'a pas encore de données précises sur l'efficacité des futurs vaccins, c'est peut-être car ils restent - aujourd'hui - hypothétiques. Comment évaluer l'efficacité d'un traitement théorique ? Si ma tante en avait ....

    * Le Remdésévir : Objet de toutes les polémiques ... 

    ... depuis le printemps, les hôpitaux font des essais cliniques dans tous les sens. L'essai Discovery, dont une branche est le Remdésévir (que je j'utilise sur beaucoup de patients). Pour tester un médicament, il vaut mieux l'avoir en stock ....

    * Les maladies de l'immunité (que je ne connais pas bien, il est vrai), sont plus des maladies auto-immunes, à forte immunité ... trop et elles sont plus représentées en Occident où l'hygiène de vie est excellente (propreté, médecin dès le 1er pet de travers).

    Les patients immuno-déprimés ne le sont que par conséquences de pathologies qui provoquent cet état : Cancers sous chimio, greffés sous traitements anti-rejet, HIV, toxicomanie (par ex).

    Bien sûr qu'il faut faire confiance à son système immunitaire. Si on est un adulte en bonne santé. Même en tant que tel, les maladies épidémiologiques infectieuses  dont les plus meurtrières bénéficient d'un vaccin, doivent être prévenues pour être éradiquées ... la variole, la polio ... par ex. Les anti-vax sont responsables de la recrudescence de la rougeole qui, ainsi, redevient mortelle chez les adultes.

    ( ..... Alex : 

    L'@jout ci-dessous est un complément de réponse à Kishi et j'y avais mis un lien ... qui bloque encore, apparemment ... ). Ai-je réapparu après suppression du dit-lien ?

    @jout :

    Les médecins, les plus représentés à l'Assemblée ? Pas vraiment ... d'après le lien ci-joint, il y a plus de profs, d'avocats, de cadres issus du privé ou de fonctionnaires divers.

    (lien que je viens de supprimer .... lien officiel de l'Assemblée Nationale ^^)

    34 médecins sur 577, on est loin de la surreprésentation.

    La médecine française dégringole depuis 20 ans, les hôpitaux, en premier lieu, ça ne date pas du covid mais l'épidémie l'a révélé au grand public. De plus, pourquoi les médecins devraient être mal payés (c'est le cas dans les hôpitaux, par ailleurs) ? Se coltiner Médecine, en particulier chez les spécialistes, n'est pas à porter de tout le monde. Si, en prime, ils devaient être mal payés, il n'y en aurait plus un seul. Quoique certains en pensent, des études si intenses (ainsi qu'un rythme entre 60 et 80h/sem), ça se paie.

  • il y a 2 mois

    Cette histoire de vaccins est une vaste fumisterie.

    1- Le taux réel de létalité de la COVID-19 est compris entre 0.1 et 0.2%, inférieur à celui de la grippe :https://www.liberation.fr/checknews/2020/10/13/l-o...

    2- Les taux annoncés d'efficacité des vaccins, de l'ordre de 90%, limitent en effet le nombre de cas positifs, mais aucune information n'est fournie sur l'âge et l'état de santé des personnes immunisées par ces vaccins. L'honnêteté scientifique élémentaire consisterait à indiquer le taux d'efficacité des vaccins par tranche d'âge et catégorie de personnes, en terme de santé (c'est trop demander ?). Mais, point faut trop en demander à des labos de société pharmaceutiques, trop soucieux d'entretenir la volatilité de leurs cours de bourse à des fins spéculatives, voire d'obtenir des commandes massives, comme ce fut le cas pour le Remdesivir (commande européenne de 1 milliard d'Euros pour un médicament sans effet sur la létalité de la COVID-19 : Bravo !).

    3- Aucune information sérieuse n'est faite sur l'hygiène de vie à respecter pour limiter les risques de sous-immunité, aucune ! 

    Le corps médical et l'industrie pharmaceutique veulent des cas positifs, le plus de cas positifs possible, pour justifier leur activité, et la pompe à finance qui l'accompagne. 

    Voilà la vérité toute simple.

    ---------------- Ajout

    "Les hôpitaux sont saturés".... 

    La profession médicale dans son ensemble : Tous des champions de la planification !

    Mon ophtalmo en ville est saturé.

    Mon dentiste préféré est saturé.

    Mon dermato adoré est saturé.

    etc., etc.

    Je comprends, maintenant, pourquoi on parle de patients.

    La profession médicale est la profession la plus représentée à l'assemblée nationale, pour le bien de tout le monde, n'est-ce pas ?

    Euh..... Vous n'avez pas l'impression d'être un peu ridicules ?

    P.S. : 

    Même les comptes bancaires des médecins spécialistes sont saturés : Misère....

    Pas assez "cher", mon fils !

    ------------------

    La médecine française dégringole depuis 20 ans, et le corps médical français est parfait. C'est la faute à toto si plus de 20% des médecins hospitaliers sont étrangers. Vous êtes des surdoués victimes !

  • il y a 2 mois

    Jacques Attali, Supraconscient (son père l'était, son grand-père aussi) en 2009

    << Ce serait formidable, une petite pandémie, pour instaurer une gouvernance mondiale >>

    Klaus Schwab, le fondateur du forum de Davos (en Suisse) serait donc .. un pur fantasme des conspirationnistes ?

    le même Forum Economique Mondial qui veut éradiquer 75% des PME ?

    Pourquoi vacciner des mioches (un mort sur 100 000) s'ils peuvent transmettre le virus ?

    Le vaccin Moderna a une technologie basée sur l'ARN, ils ne le cachent même plus.

    Rappelons que l'Hydroxychloroquine est utilisée depuis 65 ou 71 ans par environ 1 MILLIARD de personnes (surtout en Afrique).

    La même qui combinée, sauve du virus à plus de 99%.

    Regardez le nombre de morts (en France ou ailleurs, dans le monde) de l'année passée sur le site de l'OMS et comparez avec cette année.

    Que remarquez-vous ?

    Des morts, c'est difficilement falsifiable.

    What else ?

  • il y a 2 mois

    Je précise que même si je n'aime pas réellement les injections, je suis favorable aux vaccins plutôt que de laisser mourrir les gens, ou les gaver de médicaments. Un dicton dit que pour aider une personne il vaut mieux lui apprendre la pêche que de lui donner du poisson, et c'est ce que fait le vaccin. Il apprend au corps à se défendre seul...

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Kait.
    Lv 7
    il y a 2 mois

    12 vaccins, bonjour les dégâts de santé.

    Je te laisse la priorité.

    Vaccins avec des OGM et qui modifierons ton Adn, y a tu pensés ?.

  • Arthur
    Lv 6
    il y a 2 mois

    Un poison qui va être administré à la population.

    Il y a trop de monde, ils vont donc éclaircir.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.