Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 2 mois

Un philosophe peut-il nous enseigner le bonheur?

En admettant que la philosophie soit la recherche de la sagesse et du bonheur 

9 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Bien sur vous dirons les professeurs aux yeux tristes qui expliquent volontiers la vie à ceux qu'ils supposent moins vivants, moins heureux et surtout moins intelligent qu'eux...

    Sans doute tentent-ils de se convaincre eux-mêmes les pauvres,de ce qui des autres ils ne parviennent pas à recevoir .

    Cest comme leur son de cloche souvent laborieux expliqué à des sourds qui lisent sur leurs lèvres en rigolant.

  • il y a 2 mois

    Quand tu es jeune , tous les conseils sont audibles et tu fais ton marché dedans .

    L 'expérience des vieux loups de mer peut te sauver de la noyade .

    Mais il ne s 'agit là que de sauver sa peau ,

    Le bonheur , lui , c 'est à chacun d "en faire sa popote personnelle et à se la goinfrer sans en dégouter les autres .

    Les recettes du bonheur , ne font le bonheur que du tiroir caisse de ceux qui les dispensent .

  • Dejair
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Lutte prudente, musculation, lecture orale, méditation .

  • il y a 2 mois

    "Atteindre le bonheur authentique exige de transformer à la fois le regard que l'on porte sur le monde et sa manière de penser."

    dalai lama

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Réda
    Lv 4
    il y a 2 mois

    A vrai dire la philosophie nous n'apprend pas le comment de la chose mais au contraire le POURQUOI de la chose. Fin de citation

  • il y a 2 mois

    Pas par les temps qui courent.

  • Niezky
    Lv 6
    il y a 2 mois

    Oui, je donne l'exemple de Raspoutine  et la Tsarine ...

  • il y a 2 mois

    votre seul maître est votre propre présence Je Suis, que vous devez mettre au-dessus de tout et que vous devez toujours invoquer en premier, 

    alors un philosophe, un vrai bien sûr, qui sait ce qu'est la présence, peut vous montrer comment retrouver le chemin de la conscience et de la source de vie, mais c'est tout, car tout ce que vous voudrez obtenir se trouve dans le coeur de votre présence ...

    c'est donc à vous de savoir si un philosophe qui vous dit que la conscience n'existe pas où qu'elle ne peut être que conscience de quelque chose, ou qu'elle n'est pas consciente d'elle-même, ou qu'il n'y a pas de vérité ou que vous ne saurez jamais rien parce que vous êtes un animal et qu'un animal ne peut rien savoir du monde qui l'entoure, ou que la sagesse ne peut rien vous apprendre, ou tout simplement que être libre et heureux, c'est impossible, en gros qui ne vous parle jamais de la présence Je Suis que vous êtes et du moyen de l'utiliser, est-ce qu'il peut vous apprendre quoi que ce soit...

    📚🔥📚

    l'énergie suit la pensée et on devient ce sur quoi on porte son attention, ce qu'on regarde, ce qu'on écoute...

    et personne d'autre que vous n'est responsable de cela, c'est vous qui choisissez ce que vous voulez entendre...

    alors si vous avez besoin d'un philosophe, choisissez le bien...

    🙋‍♀️💖💖💖

  • il y a 2 mois

    Oui. C'était l'ambition de l'école d'Epicure qui s'appelait le Jardin.

    Primo, si tu veux vivre tranquille, vis "caché" : c'est à dire A L'ECART d'une société de mecs avides obsédés par des désirs et des craintes sans fondements. Vis en communauté et en amitié avec d'autres sages épicuriens, sans vous prendre la tête pour des conneries qui n'en valent pas la peine : le fric ou le pouvoir par exemple.

    Ensuite apprends toi-même à cesser de te faire chier à cause de choses qui n'existent pas ou qui ne nous concernent pas. Il y a sans doute des Dieux, mais, vu que de là où ils sont, ils ne se préoccupent pas de nous parce que pour eux tout baigne, nous n'avons rien à en craindre ni à en espérer. C'est toujours une sotte superstition qui nous fait craindre Dieu ou les dieux.

    Apprends encore qu'il n'y a rien de plus bête que de baliser comme un couillon au sujet de la mort , vu que ceux qui sont morts ne sont plus là pour s'en rendre compte. Quand t'es vivant t'es pas mort. Et quand t'es mort tu t'en fous parce ce tu n'es plus là pour le déplorer.

    Apprends surtout à modérer tes désirs, car c'est toujours l'excès de nos désirs qui nous rend malheureux et ennemis. Et tu verras que pour bien vivre, il nous faut en réalité très peu de choses naturelles que nous pouvons nous procurer dans la nature et en vivant au sein d'une petite communauté épicurienne. Vis en accord avec la nature et vis en autarcie en apprenant à ne pas désirer plus que le nécessaire pour bien vivre qui est facile à se procurer.

    Apprends enfin à prendre plaisir à vivre sans redouter la douleur. Car les douleurs physiques sont ou bien légères, mais supportables, ou bien fortes mais alors brèves. Quant aux douleurs morales on peu toujours les éviter ou les atténuer en vivant avec sagesse.

    Avec ces quelques règles simples, tu ne vivras peut-être pas une Aventure palpitante ; mais au moins tu jouiras toujours des plaisirs simples de la vie et d'un bonheur durable et garanti qui consiste finalement en l'absence de douleurs physiques et de troubles moraux.

    PS : difficile de comprendre les pouces en bas alors qu'il s'agit d'une pure et simple paraphrase d'Epicure. Faut il rappeler que de nombreux sages épicuriens vécurent et vivent encore relativement "heureux" en appliquant ces préceptes ?

    Source(s) : D'après Epicure ; lettres et maximes.
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.