Neil a posé la question dans Musique, ciné, tv, loisirsBlagues et humour · il y a 3 mois

Pensez-vous qu'il soit acceptable qu'un parent fasse régulièrement, devant ses enfants, des blagues sur Bernadette ou Abbé Pierre ?

6 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois

    Pas mieux que la réponse de @Anonyme (trois semaines), texte un peu longuet il est vrai mais que de vérités et avec une orthographe irréprochable. 

    Merci à elle ou à lui. 

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Moi,on v'envoyait à la messe.

    Qu'est-ce que je me suis fait ch.....!

  • swampy
    Lv 7
    il y a 2 mois

    le parent en question?

    il se drogue avec quoi?

    fentanyl?

  • Anonyme
    il y a 3 mois

    Pour l'avoir vécu enfant, je trouve ça pathétique. Nous étions une fratrie de trois et les blagues graveleuses sur les nonnes et les curés ne nous ont jamais fait rire mais étaient dans la continuité de ce qu'était notre père car je suppose qu'il a très peu changé : misogyne, grossier, pervers, violent. Je pense qu'il le faisait surtout pour provoquer ses parents qui étaient catholiques, ce qui montre bien la puérilité de la démarche dans laquelle nous n'aurions jamais dû être mêlés. Idem pour ses abonnements à Hara-Kiri et Charlie Hebdo, je ne pense pas que des gamins qui apprennent à lire et qui n'ont aucune idée de la politique, de la religion ou du sexe soient à même de comprendre les satires publiées dans ces journaux. Les parents ne devraient pas influencer les choix de leurs enfants de quelques manières que ce soit à moins bien sûr qu'il y ait radicalisation de ceux-ci. Je n'ai jamais compris les parents qui infligeaient leurs préférences à leurs enfants et je trouve ça égoïste et malsain. Ce n'est pas parce qu'on écoute du métal qu'il faut vêtir son enfant avec un perfecto et un tee-shirt d'Anthrax et l'empêcher d'écouter Soprano ou se moquer de lui quand il le fait. Un enfant ce n'est pas un porte-drapeaux pour propager son idéologie et quand on souhaite son épanouissement, on le laisse opérer ses propres choix, développer sa personnalité en le laissant s'informer et en l'ouvrant à toutes les possibilités qui s'offrent à lui. Quand on est enfant, on est très attentif aux discours des adultes car on est dans une période d'apprentissage et de curiosité et on laisse souvent traîner ses oreilles pour écouter les discussions des grands. Les adultes ne sont souvent pas assez vigilants concernant les propos qu'ils véhiculent en présence d'enfants, à croire qu'ils ont oublié ce que c'était lorsqu'ils l'étaient eux-mêmes. C'est l'école qui permet de s'extirper de ces influences familiales et d'appréhender la vie sous des angles différents, c'est pourquoi les parents n'ont pas à s'immiscer dans le contenu des programmes scolaires. Les influences politiques et religieuses doivent rester en dehors des murs de l'école publique mais ça fait longtemps que ça n'est plus le cas et les derniers évènements l'ont prouvé. Les professeurs sont quotidiennement confrontés à des élèves et des parents d'élèves qui discutent le contenu des cours alors que la plupart n'ont pas acquis les bases de la politesse et du respect : Bonjour, merci, s'il vous plaît. Apprendre à débattre de sujets d'actualité à l'école, c'est apprendre à écouter des opinions différentes, c'est apprendre à défendre ses convictions calmement et à accepter de se tromper et de le reconnaître, c'est apprendre à se baser sur des faits et à s'appuyer sur ses expériences personnelles et quand on voit le monde des adultes (sur ce site notamment), on se rend compte qu'à part dans le milieu scolaire, les enfants n'ont pas ces possibilités étant donné que ceux qui sont censés les éduquer n'en possèdent la plupart du temps pas les qualités requises.       

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 3 mois

    Acceptable peut être... Pitoyable c'est sûr !

  • Anonyme
    il y a 3 mois

    si t'aimes pas la France casse toi

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.