Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 mois

comment la philosophie explique t'elle qu'un bon catholique ou un bon musulman puissent devenir des parfaits fachos?

6 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois

    Samuel Paty.. merci de ne pas écorcher son patronyme..

    Il y a aussi des protestants des orthodoxes des bouddhistes des personnes athées des juifs qui sont tout aussi capables de sombrer dans le fascisme

    Je ne sais pas si la philosophie peut l'expliquer..

  • il y a 1 mois

    la philosophie  n'a pas vocation à expliquer....

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    peut être que la vie du regretté professeur Samuel Patty est une partie de la réponse

    https://www.youtube.com/watch?v=wXKnifsywkY

    Youtube thumbnail

     

  • il y a 1 mois

    car ils croient tous en des miracles des prophètes ..il est difficile d'y croire tout le temps je suppose....donc faut rejeter ses inepties sur les autres

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    C 'est plutôt du ressort de la psychiatrie , d 'expliquer l 'installation de ce genre de TOC  dans le cerveau des croyants .

    .

  • Noah
    Lv 5
    il y a 1 mois

    Mon ami Nietzche a dit, le fanatisme est la seule volonté qui puisse être insufflée aux faibles et aux timides, la bêtise est accessible a tout le monde, pourquoi faudrait-il que je me décarcasse, évoluer nécessite  l'humain, développer son ingéniosité, car oui,  cela demande discipline, intelligence, technique, tactique, écoute,  davantage que celle de ces abrutis mis en place au pouvoir, ceux-là même qui déploient toute l'étendue de leur ruse, 

    leur vice, leur stratégie, leur violence etc, je gagne en intelligence pendant qu'ils s'abêtissent, utilisent les idées des autres comme s'ils en étaient les auteurs, y'a toujours l'intérêt, y'en a qui se battent contre tout pour rien, je joue avec tout pour évoluer, c'est l'enlacement de l'humanité, pourtant y'en a qui mettent des masques, ils ont peur de moi, ils voient double ces cons, comme des alcooliques qui croient  avoir vu la verge, il manque le i, même ça chui obligée d'leur dire, ils croient pouvoir salir ce qu'ils ne comprennent pas, avec leur religion de merde, mais c'est eux qu'ils exposent, c'est eux qu'ils insultent, c'est eux qui se baricadent pour se protéger, comme si la présence ou l'existence d'un enfant était un blasphème, cet enfant qu'ils ignorent en évoluant dans la même pièce, c'est tout le mépris qu'ils présentent pour leur propre vanité, juste parce ce qui me présente au monde a passé l'âge de l'enfance, qu'ils renient au nom de croyances lues dans des livres, parce qu'ils ne connaissent pas, qu'ils n'ont seulement que baisé, au point de croire que la femme est un animal, alors ils gueulent comme des chiens quand je leur montre leur vrai visage, un animal reconnaît cette présence, cette existence, alors je gueule pour eux cette souffrance, cette tristesse qu'ils ne sont pas foutu d'exprimer . 

    Source(s) : Folle du logis
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.