Théodore-Le-Hars a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 mois

Votre opinion, vous appartient-elle ?

Comment peuvent-ils ne pas comprendre que pour acquérir une opinion il faut avant tout y parvenir par le travail, par son propre travail, sa propre initiative, sa propre expérience.

On a jamais rien pour rien.

Fedor Dostoevsky 

15 réponses

Évaluation
  • Arta
    Lv 7
    il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Par les pensées en vrac, les rencontres en vrac, les lectures en vrac, les enseignements en vrac, les témoignages en vrac, la presse en vrac en sachant  incalculables sont les personnes n'ayant jamais eu d'autres opinions que celles de leur journal.

    Je laisse infuser le tout pour humer mon opinion !

  • il y a 1 mois

    En premier lieu, je dirais qu'affirmer sa véritable opinion demande beaucoup de courage. 

    Il faudra sans doute argumenter solidement en s'appuyant sur son expérience de vie, de bonheur et de souffrance, ses rencontres, ses lectures, sa ténacité à convaincre les autres en tenant compte malgré tout de leur raisonnement, mais finalement arriver à démontrer avec ferveur la réalité de notre vérité. 

  • il y a 1 mois

    NON , je l 'ai emprunté à diverses opinions croisées par hasard sur le chemin de ma vie .

    J 'ai gouté à pas mal d'opinions , j 'en ai recraché beaucoup ,

    celle qui ne me paraissaient pas trop amères n je m 'en suis fait une macédoine à ma sauce .

    C 'est cette recette qui m 'appartient en propre .

    La recette est mienne , pas les ingrédients .

    L 'opinion du chef , travail issu de sa bio avec une pointe d' imagination et une touche de fantaisie .

    En matière d'  opinion , on puise dans les grands courants et on affine selon l 'aigreur que ça provoque à l' ingurgitation .

    je conseille de beaucoup ruminer avant d'afficher au menu .

    On peut opiner , mais pas avec n 'importe qui .

    .

  • Aelyta
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Oui.

    En tant qu'occidentale ayant été élevée dans le choix de toutes les opinions possibles sans limitation d'accès à quelque niveau que ce soit - de ce fait, elle n'est pas immuable, ma réponse est définitivement oui.

    .

    Fedor Dostoevsky est un sage.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    Oui et  non 

    Elle est  la résultante   de  mes  expériences   de mes  rencontres  , d'échanges  d'idées , de lectures   d'apprentissages   et d''approfondissement  de  mes  connaissances , de  questionnements  qui en ont  découlé 

    Ce  que j'en ai retiré   devient  mon opinion ,  juste ou fausse  mais  elle  est  la somme  de  tout cela 

    et Dostoïevski   avait  raison  

    Tout  se mérite  et  on  a  rien sans  rien  

    Et, pour  se  forger   une  opinion , il faut  aussi se  confronter à celle  des  autres  qui  permet  d'élargir  son champ des  possibles  et  la  conforter  ou  pas    

  • iloa
    Lv 5
    il y a 1 mois

    Évidemment que mon opinion m'appartient.

    Je peux la partager avec d'autres personnes, mais je ne la donne pas.

     Peu importe de quelle manière je me la suis forgée.  

    Elle est en moi, elle est à moi.

    C'est tout.

     ;-)

  • il y a 1 mois

    De toute évidence celle-ci appartient à Fedor Dostoevsky que tu te plaîs à relayer.

    La conclusion pourrait être : trêve de discours au boulot !

    Ceci dit c'est une très bonne question.

    Rien n'est plus inconstant et sujet au changement qu'une opinion philosophique...sauf si avec l'instinct du propriétaire on s'imagine être à l'origine de nos opinions tout en campant fièrement sur nos positions... c'est le vent et non la girouette qui décide de quel côté elle va tourner.... je pense donc avec prudence que nos opinions ne nous appartiennent pas en propre ... jamais statiques elles s'inscrivent plutôt dans une mouvance relationnelle d'interdépendance...

    Ceci n'est pas mon opinion me souffle le vent...:-)

     

  • il y a 1 mois

    tout à fait et je la défends, sans violence, ni dieu, ni maître

  • il y a 1 mois

    Question piège... Et carrément bien vu! 

    Si l'opinion appartient au sujet qui la revendique alors il n'est plus possible qu'une opinion soit commune à de multiples sujets pourtant l'opinion commune est le socle des consensus. (On serait obligé d'admettre que chaque sujet a une opinion spécifique, unique et souvent incompréhensible pour les autres ce qui ne permettrait aucun consensus sociétal.)

    Mais si l'opinion n'appartient pas au sujet qui la revendique, alors une opinion n'est pas le reflet d'une pensée inachevée, empruntée à autrui, en construction mais la simple addition de syllabes sans aucune signification réelle pour le sujet revendiquant une opinion et qui n'en deviendrait qu'un relais de communication, l'opinion provenant "d'ailleurs". Ce qui serait nier à sa racine les causes et raison d'un engagement individuel et ce quel qu'il soit. 

    On est obligé de passer par un moyen-terme bâtard pour parler de l'opinion: le désir de connaissance ou le préjugé. Et le ou n'est pas exclusif. L'opinion peut être un indecidable et un préjugé en même temps. 😅

    http://marcguyon.science/philosophie/introduction-...

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Фёдор Михайлович Достоевский, 

    Attachment image
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.