Mister Veritas a posé la question dans Sciences socialesPsychologie · il y a 1 mois

Une personne lors d'une discussion à tendance à répondre souvent par "Non c'est toi".?

Bonjour, 

Lorsque je débat avec ma compagne, et je suis lui dit pas exemple tu devrais être moins stressée, elle me répond par "non c'est toi qui est stressé", "non c'est toi qui est désagréable", etc, c'est souvent comme ça et donc la discussion est donc fermé.

Je pense que cela est une sorte de défense quand une personne n'a pas d'argument clair à avancer en chercher à rejeter sa faute sur l'autre.

Pourriez-vous m'éclaircir, merci d'avance. 

4 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 mois
    Réponse favorite

     T'éclairer ^^   je ne voudrais pas entamer votre bronzage en essayant de vous éclaircir ^^

    Oui tu as raison, c'est une défense sans doute, non pas parce qu'elle n'a pas d'argument, mais parce qu'elle se sent attaquée.

     Pourquoi se sent elle attaquée ?

     Soit c'est le fond qui ne lui plait pas, soit c'est la forme. et en ce qui vous concerne j'opte en priorité sur la forme.

    " Tu devais etc... " ce sont des injonctions, et ça montre que vous cherchez à la contrôler et à la dominer. Donc il est parfaitement normal qu'elle réagisse comme vous dites. Elle n'a pas envie d'être dominée ni commandée  et peut être ressent elle votre question comme intrusive  aussi .

     C'est une forme de déni de l'autre. ( elle n'est pas idiote si elle est fatiguée ou stressée elle sait quoi faire )

     Par contre si vous disiez " je te sens, ou je te trouve stressée" et qu'elle vous réponde ' non c'est toi "', répondez lui alors, " c'était juste mon ressenti, moi je ne me sens pas stressé" auquel cas elle vous répondra " moi non plus"  et tout ira bien.

    Après, ce genre de conflits sont des conflits du 1 er degré, l'arbre qui cache la forêt et les non dits, les problèmes plus profonds souvent.

     Parlez de ce que VOUS ressentez, et non à son sujet ou sur elle, elle arrêtera de se sentir agressée. parce que vous parlerez de vous.

     Et puis surtout arrêtez les conseils et les injonctions ! ce n'est pas une petite fille et si elle a besoin d'un conseil, elle saura bien vous le demander clairement.

    Soyez à vigilent à la manière, à la forme que vous employez pour vous exprimez avec elle, sinon il ne peut y avoir de communication.

    Et si les choses empirent entre vous, allez voir un conseiller conjugal avant qu'il ne soit trop tard. Cette mauvaise communication use le couple, plus surement que le temps .

  • il y a 1 mois

    Manifestement vous ne débattez pas vous vous débattez 

  • il y a 1 mois

    Il est bien sûr impossible de savoir ce qui se passe avec votre compagne, mais ses arguments sont plausibles.On projette facilement chez les autres ce que l'on ressent. Un enfant pourra trouver que son nounours est triste ou a mal, et un adulte va projeter sa tristesse, sa joie, ou ses sentiments chez les autres.

    Pour que la discussion ne se bloque pas on pourrait imaginer le scénario suivant par  exemple

    "non c'est toi qui est stressé"

    "qu'est-ce qui te fait penser que je suis stressé?"

    "..."

    "tu n'a pas tort et peux-être est-ce que je projette mes sentiments en toi, mais j'ai remarqué... peut-être est-ce que je me trompe mais je me demande..."

    On peut imaginer autre chose, mais dans ce scénario il y a échange et acceptation de sa vulnérabilité...

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    J'ai svt aussi remarqué quand certaine personne me reproche quelque chose il n'est pas rare que je lui reproche la même chose. C'est "un peu la Maternelle mais qui a commencé"  ?

    Ce que dit Alexandre est exact : y a bcp aussi (mais pas que) une question d'égo.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.