Anonyme
Anonyme a posé la question dans Actualités et événementsActualité et événements - Divers · il y a 2 mois

Quand on décapite le roi on est un héros révolutionnaire, quand on décapite un professeur on est un terroriste ?

Mise à jour:

@philou: tu es ridicule. Et visiblement tu ne connais pas la définition du terme « apologie »

Mise à jour 2:

@philou: tu fais pitié ! Cause toujours...

23 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois

    Lamentable.........................

  • il y a 2 mois

    Pas sûr que ceux qui firent exécuter le couple royal de France furent spécialement des héros. Cette barbarie fut tout au plus une nécessité politique pour tenter d'en finir avec la monarchie, mais certainement pas un acte de bravoure.

  • La décapitation de Louis XVI ne s'imposait pas . ce fut une erreur grossière et un crime parfaitement inutile. Il n'y avait pas de  "héros " dans cette lamentable affaire .

    La décapitation du professeur est un crime abominable .

    Dans les deux cas , ces actes barbares ont été commis par des fanatiques aveuglés par la haine.

  • il y a 1 mois

    sophisme digne de ségel !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

    C'est une question de pouvoir. Tuer un prof ça fait avancer qu'elle cause sinon l'absence de courage?

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Quand on décapite un prof,on est une baltringue qui ne changera pas le cours des choses

    Quand on décapite un roi on change la donne

  • Jacati
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Faut pas tout mélanger...!

  • il y a 1 mois

    Il faut faire preuve de discernement. L'origine du mot terrorisme vient du mot terreur. Un terroriste c'est celui qui utilise la terreur contre une valeur, une idée qu'il refuse. Il tue l'autre, par un acte de barbarie, non pas parce que l'autre à tué, mais parce qu'il a des convictions contraires aux siennes. Ce professeur n'a tué personne, il appliquait dans le cadre de la laïcité, son court. 

    Education Nationale. 

    "La laïcité

    Le principe de laïcité en matière religieuse est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle. L'enseignement public est laïque depuis les lois du 28 mars 1882 et du 30 octobre 1886. Elles instaurent l'obligation d'instruction et la laïcité des personnels et des programmes. L'importance de la laïcité dans les valeurs scolaires républicaines a été accentuée par la loi du 9 décembre 1905 instaurant la laïcité de l'État.

    Le respect des croyances des élèves et de leurs parents implique

    l'absence d'instruction religieuse dans les programmes

    la laïcité du personnel

    l'interdiction du prosélytisme"

    Décapiter un professeur faisant bien son travail d'instruction, c'est bien vouloir agir pour influencer par la terreur le corps enseignant. Celui qui a agit en ce sens est un terroriste. 

    Autrement en  France le roi Louis XVI est passé devant un tribunal, avec des chefs d'accusations très graves. Dont la mort de milliers de personnes dû à sa politique de répression contre le peuple devenu pauvre. Le roi est un chef militaire, donc un responsable, non pas un innocent homme comme un professeur qui n'a pas de pouvoir gouvernemental. Dans ce contexte condamné pour haute trahison envers son propre pays, la sentence fût qu'il finisse décapité. 

  • Réda
    Lv 4
    il y a 2 mois

    Que pouvez vous dire sur les commanditaires du crime abject contre Kachoggi ( envoyer special du Washington Poste) ?

  • il y a 2 mois

    L histoire est écrite par les gagnants.

    Si la revolution avait été un échec c est le roi qui serait passé pour une victime et les revolutionnaires pour des traites à la nation.Si Hitler avait gagné la seconde guerre mondiale, on lui donnerait raison d avoir exterminé les juifs.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.