cloclo a posé la question dans Arts et sciences humainesPoésie · il y a 1 mois

Paul Verlaine Romances sans Paroles- Dans l'interminable ennui....đŸŒŸđŸđŸ‚?

Mise Ă  jour:

Dans l'interminable Ennui de la Plaine, La neige incertaine, Luit comme du sable.

Mise Ă  jour 2:

Le ciel est de cuivre Sans  lueur aucune. On c roirait voir vivre Et mourir la Lune.

Mise Ă  jour 3:

Comme des nuĂ©es Flottent gris les chĂȘnes

Des forĂȘts prochaines Parmi la BuĂ©ešššššš

Mise Ă  jour 4:

Le ciel est de cuivre, Sans lueur aucune, On croirait voir vivre Et mourir la Lune 💞💱â˜ȘđŸ•‰â˜žđŸ’«đŸ•łđŸ’«

Mise Ă  jour 5:

 ......Dans l'interminable Ennui de la Plaine, la Neige incertaine, Luit  comme du sable...💔❣💔

Mise Ă  jour 6:

(Vannier Ă©ditions) Paul VERLAINE - 😚🩖🩩🩈🐬🐋Clo-clo đŸ•łđŸ’«â˜žđŸ•łđŸŠŠđŸŹđŸ‹đŸ•ł

1 réponse

Évaluation
  • il y a 1 mois

    Ah Verlaine  , tout un  poĂšme  đŸŒŸđŸ

    et  que de beaux poÚmes il a  écrit 

    et celui  là en  témoigne 

    Beaucoup de  rythme de  musicalité  mĂȘme en  se libĂ©rant de la  versification classique 

    et  écrit    sans  doute en pensant  à Rimbaud 

    Et extrait  du  mĂȘme  recueil ce   poĂšme  moins  connu  cadeau cloclo đŸ’”đŸ’«â˜ž

    Street  II

    Ô la riviùre dans la rue !

    Fantastiquement apparue

    DerriĂšre un mur haut de cinq pieds,

    Elle roule sans un murmure

    Son onde opaque et pourtant pure

    Par les faubourgs pacifiés.

    La chaussée est trÚs large, en sorte

    Que l’eau jaune comme une morte

    DĂ©vale ample et sans nuls espoirs

    De rien refléter que la brume,

    MĂȘme alors que l’aurore allume

    Les cottages jaunes et noirs.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des rĂ©ponses, posez vos questions dĂšs maintenant.