Lucia a posé la question dans Amour et relationsCélibat et rencontre · il y a 2 mois

Avez-vous des conseils pour quelqu’un qui essaie de faire des nouvelles rencontres après plusieurs années en tant que célibataire ?

9 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois

    Fais voir ta photo,la vraie et on te répondra.

  • il y a 2 mois

    Il faut s'intéresser aux personnes que l'on rencontre, ou à l'activité que l'on pratique avec eux, et ne pas rester trop centré sur soi-même.

  • Mange beaucoup de saucisson à l’ail, pète sans retenue, rôte fort, la vie a changée, c’est très bien vu maintenant.

    Oublie maquillage, coiffure et belle tenue aussi, ça ne sert plus à rien.

    Bonne chance lol  

         

  • il y a 1 mois

    est ce que la porte est ouverte pour les autres filles 

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    après 21h mais c'est pas gratuit

    Attachment image
  • .
    Lv 5
    il y a 1 mois

    .....c est fou comme on s habitue....

              ....n est ce pas...?...

  • il y a 2 mois

    on ne peut pas dire que tu choisis ton moment...

    Attends un peu, là toute la donne est changée

    au niveau sécurité et au niveau des personnes que tu vas rencontrer

    vois en janvier....

  • Dejair
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Lutte prudente, musculation, lecture orale, méditation .

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Nous nous retrouvons ce matin dans le cimetière de Lannemezan parce que dans la nuit du 9 au 10 août dernier, 63 tombes ont été vandalisées et profanées.  C’est un acte grave pour trois raisons :

    1-D’abord parce que c’est là que nous enterrons nos défunts. Un cimetière est un lieu de repos, un lieu de mémoire; c’est un lieu de prière, c’est un lieu d’espérance. C’est au cimetière que nous nous rendons régulièrement, et en particulier le 1° ou le 2 novembre, pour faire mémoire des membres de nos familles que nous avons connus, aimés et que nous voulons honorer, pour lesquels nous voulons prier, que nous voulons confier à la miséricorde de Dieu.  Cela fait des tombes de nos familles des lieux extrêmement sensibles. Des lieux de grandes émotions. Des lieux où nous nous sentons fragiles parce que nous y sommes remis face au mystère de la mort. La mort qui nous choque, nous déconcerte, nous révolte. La mort qui nous a pris un parent aimé. La mort qui nous interroge sur la précarité de notre propre existence. La mort qui est l’échec absolu. Un cimetière est un lieu où nous nous retrouvons en couple, en famille, entre amis pour pleurer nos morts et pour nous soutenir, pour nous porter les uns des autres, pour tenter de nous consoler. Nous sommes fragiles dans un cimetière. Voilà pourquoi il doit être absolument respecté. Chacun d’entre nous est remis face à la précarité de son existence, chacun de nous s’y sent vulnérable. Et c’est pourquoi la profanation d’un cimetière est tellement injuste, tellement indigne : parce que notre fragilité, notre impuissance face à la mort est tournée en dérision, moquée, violentée là où elle devrait être infiniment comprise et respectée.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.