Anonyme
Anonyme a posé la question dans SantéPathologiesPathologies - Divers · il y a 1 mois

J'aime boire. Je ne suis pas alcoolique (je peux rester des jours ou des semaines sans boire et sans manque) mais comment se passer d'un ?

plaisir nocif à long terme ? Notamment quand on en a pas très envie :)

Mise à jour:

Natlo : un(e) alcoolique est en manque quand il reste déjà quelques jours à l'eau et le matin il a svt les mains qui tremblent.

4 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois

    En général, les alcooliques refusent d'admettre qu'ils le sont. Ils disent qu'ils peuvent s'arrêter quand ils veulent. Leurs proches ne sont pas du même avis.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    C'est le déni des alcooliques.

    Je n'ai jamais aimé les pathologies alcooliques, mais cette semaine est sorti un film Danois  " Drunk " avec un phénomène acteur Mads Mikkelsen,  quatre amis  enseignants  veulent atteindre une certaine dose d'alcoolémie pour vivre le manque de contrôle et certains bienfaits,  un sacré calcul mais pas inintéressant à voir (et pas à boire).......

  • il y a 4 semaines

    j'ai un ami qui était comme toi il y a quelques années...Longtemps, il a essayé seul de se passer de boire de l'alcool, mais ce réflex revenait toujours. Il est allé aux A.A. (alcooliques anonymes) qui proposent des réunions pour parler...et il s'est sorti de ce fléau ! Prends contact avec ton médecin pour qu'il t'oriente... Ca vaut la peine, ça va te changer l'existence !

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    est-ce les futurs alcooliques potentiels se rendent compte de la pente glissante sur la quelle se trouvent et de combien ils ont déja descendu vers le fond ?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.