Têtaclic a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 2 mois

Ça manque de blé dans la machine à moudre, ça vous dirait de créer pour le résoudre un problème philosophique qui n'existe pas encore...?

Amis du bricolage l'atelier est ouvert...!

9 réponses

Évaluation
  • Niezky
    Lv 6
    il y a 2 mois

    C'est le genre d'atelier que je convoite pour une éventuelle embauche, la vigne ne paie plus  ...J'ai déjà semé du blé dure dans les écumes des 40 ième hurlant au cap Horn pour nourrir l'armée d'Aliens qui vont probablement nous coloniser , les Ricains ont donné notre position dans le schmilblick sans nous consulter nous autres les aborigènes d'Europe et d'ailleurs.Le problème philosophique qui peut en découler c'est la permanence de l'impermanence que même les Bouddhistes en seront affectés dans leur apparente sérénité ...

    Bonne soirée :)  

  • il y a 2 mois

    Je me disais cette métaphore champêtre, cette illusion par delà nature et culture a un fumet que je connais bien et pour rester dans le four à pain il faut se rappeler que fut un temps où les français avaient faim et que le philosophe dans son laboratoire lui préparait de la liberté en tranches bien épaisses.

    La liberté d'avant 1939 ne marchait plus très bien, donnait des signes évidents de fatigue, elle avait des ratés on ne répondait plus d'elle. Une catastrophe d'une gravité extrême la retire du circuit. Le philosophe attendait ce moment. Son heure est venue. Comme le collaborateur, il va profiter de l'ombre. L'ombre est bonne pour son teint. Le philosophe avait toujours pensé que la liberté n'était pas celle qu'elle aurait dû être. Ou n'était plus. Cette liberté on la chicanait on lui mettait des bâtons dans les roues. Il va pouvoir la réinventer de tout son soûl dans son laboratoire secret. De partout, épouvantée, dolente, elle reflue chez son témoin, son gardien. Allons, se dit le philosophe, qu'on ne fasse pas cette tête, cette retraite de la liberté va lui faire un bien fou. Les français, eux, tirent la langue ; à la devanture des grands magasins, ils voient des pots entiers de liberté factice. Où donc est-elle passée cette sauvage là ? Le philosophe se gausse en dedans : il est bien placé pour savoir où elle est. Ce profiteur en fait des conserves. Son prix monte sur le marché parallèle. À la libération, il sait bien que l'on en demandera de tous les côtés. En 1943 il organise des essais limités du prototype qu'il prépare. Il y a si peu de liberté sur la place publique, en ce temps là qu'un atome de liberté paraît toute une liberté. "Les Mouches" font un effet bœuf. "Jamais nous n'avons été plus libres que sous l'occupation." Et c'est comme ça qu'on fabrique un problème philosophique qui n'existe pas encore. En 1944, l'usine Sartre inonde le marché de son nouveau modèle de liberté. À vrai dire jamais on n'avait vu une liberté aussi belle, aussi superbe et pourtant tellement efficace. Elle était aussi bien faite pour conquérir la terre que pour servir aux travaux domestiques. Le monde entier pouvait nous l'envier. Aucune nation ne possédait une liberté pareille. Grâce à Sartre, dans ce domaine, la France avait bien dix ans d'avance.

    Source(s) : Quand on vous dit que la philosophie c'est l'art de la conjecture.
  • Pliz
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Aujourd'hui c'est dimanche, c'est un jour de repos. 

    Du vendredi soir jusqu'au lundi matin, les ateliers sont fermés.

    Il arriva, un dimanche, que Jésus traversait des champs de blé. Ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.

    Quelques pharisiens leur dirent : Pourquoi faites-vous ce qu'il n'est pas permis de faire le dimanche ?

    Jésus leur répondit : N'avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ;

    comment il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de proposition, en mangea, et en donna à ceux qui étaient avec lui, bien qu'il ne soit permis qu'aux sacrificateurs de les manger ?

    Et il leur dit : Le Fils de l'homme est maître même le dimanche.

    le même jour, regardant quelqu'un travaillant le dimanche, il lui dit : humain, si vraiment tu sais ce que tu fais, tu es heureux. Par contre si tu ne le sais pas, tu es maudit et transgresseur de la loi !

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Plus de problème à soulever les salles de sport sont fermées . Mon resto aussi

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

    genre l'humain a créé l'IA, quel interlocuteur imaginera l'IA quand l'humain aura disparu ?

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Face à l'  I A  les humains  soumis  auront-ils encore une légitimité à se perpétuer sur Terre   ?

    Vu que les robots vont dominer la Planéte  et que l'homme ne sera plus que leur domestique .

  • il y a 2 mois

    est-ce qu'une preuve de votre intelligence suffirait à vous combler ainsi que votre entourage ?

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Le flouse c'est du blé.

  • il y a 2 mois

    Pour quoi faire, tout existe et tout à déjà été résolu quelque part sur la Terre... c'est juste que ce n'est pas la solution qui plait à tout-un-chacun... si il y a 7 milliards d'humains sur la Terre, il y a donc 7 milliards de solutions, donc tout es réglé, tu peux aller dormir tranquille...

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.