Neil a posé la question dans Sciences et mathématiquesAstronomie et espace · il y a 1 mois

Si nous parvenons à survivre jusqu'à ce que nous puissions visiter d'autres systèmes stellaires sans aide : quand cela pourrait-il arriver ?

3 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Aucune idée.

    Déjà l'aérodyne MHD dont nous avons le principe depuis près de 50 ans et la démonstration des détails fonctionnels depuis 10 ans n'est pas prêt à apparaître même dans les sanctuaires militaires − sauf sous forme dégradée et mortelle − avant des années.

    Car il faut deux composants essentiels :

    − un mini réacteur nucléaire embarqué fiable et sûr (en cas d'accident),

    − des supraconducteurs à température ambiante ou presque (qu'on n'ait pas à embarquer des tonnes d'azote liquide pour 5 min de vol).

    La résolution de ce dernier point est totalement imprévisible. Les progrès dans ce domaine ont toujours été fait par hasard, sans prévenir.

    Et ce ne sont pas les missiles MHD à moteur nucléaire de Poutine et maintenant Trump qui changeront la donne, la MHD n'est dans ce cas qu'un moyen d'améliorer les performances, non LE MOTEUR, et le réacteur crache de la radioactivité à tout va dans un fonctionnement unique car destructeur (au-delà d'être un missile donc voué à être détruit).

    Alors :

    − confirmer que Janus est une meilleure description de l'Univers,

    − donc confirmer que l'univers jumeau existe bien,

    − connecter en labo les deux versants dans le col torique dynamique qui remplace le statique et extrapolé trou noir

    − ce qui nécessitera certainement d'inventer les gasers

    − refaire la manip avec de nombreux cols-toriques pour transférer un volume, modèle du futur transfert du véhicule dans le jumeau,

    − s'assurer de la cohérence de l'objet transféré…

    − créer les gasers compacts nécessaires pour que le véhicule puisse lui-même se transférer,

    − construire un prototype capable de REVENIR de lui-même de façon intègre du jumeau,

    et là, on commencera à avoir de quoi considérer le voyage jusqu'à un autre système mais il y a encore beaucoup à faire comme découvrir comment se diriger, s'orienter, savoir quand on est arrivé et qu'on doit faire le transfert inverse, et combien de temps le voyage prendrait réellement dans ce cadre aux distances bien plus courtes et la vitesse de la lumière bien plus grande et là, il y a encore beaucoup de physique et d'astrophysique à découvrir et étudier.

    Et l'aérodyne MHD n'est toujours pas en étude depuis 50 ans…

    Nous ne verrons donc pas de notre vie un gémenaute. Si on y mettait le paquet, sans doute avant la fin du siècle, mais encore faut-il avoir une raison d'y mettre le paquet comme découvrir pas trop loin une planète où la vie serait présente.

    @afdefde, tu connais les limites de la physique de demain, toi ?

    Tu sais que ces limites ont déjà changé plusieurs fois ?

  • il y a 1 mois

    Ce n'est pas possible, la seule solution théoriquement viable est de faire un très grand vaisseau hébergeant une population nombreuse qui se reproduise. Au bout de  nombreuses générations il est possible d'atteindre n'importe quel endroit.

    Cela reste théorique, et nous ne savons pas réaliser le vaisseau en pratique.

    Si un tel vaisseau est réalisable cela peut montrer que nous sommes seuls dans l'Univers. Une société utilisant de tels vaisseaux aurait normalement pu faire la conquêtes de toutes la galaxie est les galaxies proches.

  • il y a 1 mois

    Jamais, la physique a ses limites 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.