a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 2 mois

La connaissance de soi précède-t-elle, suit-elle ou accompagne-t-elle la connaissance du monde extérieur ?

9 réponses

Évaluation
  • Niezky
    Lv 6
    il y a 2 mois

    Beaucoup d'entre-nous  si ce n''est pas la totalité (?) meurent sans se connaitre intégralement ....D'ailleurs qui a vu ses viscères , son cerveau , l'ovule et le spermatozoïde qui ont entamé son architecture ?  Et puis vient la conscience de soi ...Une sorte de bibliothèque ou s'accumule le passé dans le présent ....c'est une inflation du passé par des  apports de présents . Le plus drôle c'est que nous avons aucune certitude sur l'absoluité de soi et par conséquent de ce que nous connaissons .Alors , faute  d'absolu , on se soumet à l'impératif de la relativité  et de la subjectivité .   

  • il y a 2 mois

    Le nouveau-né perçoit le monde comme faisant partie intégrante de lui-même.

    Vers 4 mois il associe visages et sensations, c'est la frustration de voir sa mère disparaître qui lui fait comprendre qu'elle existe en-dehors de lui.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

     Elles sont  interdépendantes ainsi que le précise le connais toi toi- même  . 

  • .
    Lv 5
    il y a 2 mois

    ....connais toi toi même 

    Et tu connaîtras et le monde et les dieux....

    Temple d’Apollon

    Delphes

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    C  ' est interdépendant , c 'est la réflectivité  de soi et du monde extérieur qui nous donne conscience des deux .

    Rantamplan .

  • il y a 2 mois

    Le misérable vermisseau que je suis ose hasarder cette réponse.

    La conscience de soi semble logiquement antérieure à la connaissance des objets du monde. Mais elle ne l’est pas génétiquement, s’il est vrai que la prise de conscience de soi « ich bin ich » n’est pas un point de départ statique, mais l’aboutissement d’un mouvement de retour en soi même à partir de la négation de tout ce qui n’est pas soi. Sans un monde d’objets auquel se confronter, notamment dans l’expérience du désir, aucune appréhension effective de soi par soi n’est possible. Pas de conscience de soi sans prise de conscience des objets du désir et de toute la distance qui me sépare cruellement de ceux-ci.

    Difficile dans ces conditions de prendre effectivement connaissance de soi-même sans se confronter à ce qui est autre que soi.

    Source(s) : Le misérable vermisseau etc. a lu quelques pages de Hegel
  • il y a 2 mois

    Comment se connaître soi-même sans expérience ? Et il y a une très grande différence entre perception, intuition, conscience de soi et du monde et connaissance de soi et du monde. 

    La connaissance sous-entend une somme de faits, savoirs, expériences mis en perspective les uns par rapport aux autres pour former un tout analysable. La connaissance de soi avant la connaissance du monde nécessite, ni plus ni moins, que la science infuse.

    @Anonyme chouineur: comme d'habitude: zéro arguments. Comme d'habitude vous pleurez sur une goriole sans intérêt dont tout le monde se fiche dans cette rubrique. Je ne sais même pas qui es le top-con! Y'a que vous que ça intéresse.

  • il y a 2 mois

    connais toi toi même et tu connaîtras l'univers et les dieux...

    vous pouvez aussi faire les choses à l'envers hein, faire le pain en mettant la farine dans l'eau par exemple...

    vous verrez bien...

    🙋‍♀️📚

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    connaitre le monde extérieur c'est l'observation

    de son positionnement  sur l'altérité 

    je veux bien connaitre l'autre mais j'ai horreur

    des nombrilistes.

     par ex les top ten de la rubrique 

    qu'apportent t'ils à la philosophie  ?

    comment ont ils faits pour obtenir des meilleures

    réponses qui n'ont la plupart du temps 

    rien à voir avec la philosophie ?

    je ne supporte pas ces gens qui aiment

    dire qu'ils sont enseignants a la retraite 

     qui exhibent leur vie de famille comme 

    un copié/collé de la télé realite 

    non pas que je

    suis supérieur à elles mais je constate une

    deception de les voir trés  en dessous de moi  

    le matraquage d'une personnalité imbue de sa personne

    requiert des soins mentaux point barre.

     arrêtez 

    avec vos reponses à la mord moi le noeud

    et vos toxiques censures laissez les gens

    s'exprimer comme ils veulent 

    la philosophie a besoin de rêver mais pas 

    subir les égos des séniors aigris de leurs

    comptabilités malheureuses et  fatales  

    le temps d'avant gardez le pour vous

    idolatrez le mais  dans

    un coin de votre proche

     

    foutez nous la paix avec radio nostalgie 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.