Rentabilité camions?

Bonjour. Comment les petits camions polonais font ils pour etre rentables?

7 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 3 semaines

    Il ne faut pas confondre petit camion et camionnette. Le professionnel de la route français est contraint, au volant de son camion de plus de 3,5 tonnes, de respecter des vitesses, des temps de conduite et de repos, et obligé de laisser son poids lourd

     sur le bord des routes tous les week-ends. Le chauffeur polonais, bulgare ou lituanien, payé moitié prix d'un professionnel, au lance-pierres et au kilomètre parcouru, livre autant de clients, au mépris des limites imposées par le cabotage, que le souhaitent les patrons des sociétés de leurs pays qui les envoient en France à la demande d’entreprises… françaises.

  • arrial
    Lv 7
    il y a 1 mois

    « Ces camions venus des pays de l'Est qui détournent la loi

    Des camionnettes bâchées, le plus souvent immatriculées en Pologne, dévorent des centaines de kilomètres de bitume chaque jour de l’année, sans jamais respecter aucune contrainte de pause.

    Les transporteurs routiers crient à la concurrence déloyale face au cabotage effectué par des chauffeurs étrangers à bord de camionnettes. 

    Ces camionnettes bâchées de transport de marchandises, le plus souvent immatriculées en Pologne, ne payent pas de mine. Mais elles dévorent, tous les jours de l’année, sans contrainte de pause, des centaines de kilomètres de bitume sur les routes nationales et autoroutes de la Nièvre et de la France entière.

    Leurs chauffeurs, polonais, bulgares ou lituaniens, payés au lance-pierres et au kilomètre parcouru, livrent autant de clients, au mépris des limites imposées par le cabotage, que le souhaitent les patrons des sociétés de leurs pays qui les envoient en France à la demande d’entreprises… françaises.

    « Ces chauffeurs peuvent rouler vingt heures de suite s’ils le souhaitent », s’indigne encore le secrétaire général de l’Otre. « C’est une fraude organisée », poursuit-il en pointant du doigt de « vraies organisations avec des vraies sociétés et d’énormes bénéfices ».

    Et pour cause : selon le président des Transports Charrier et Compagnie, le salaire brut chargé d’un conducteur français est de 46.176 € par an quand il n’est que de… 20.100 € pour un Polonais ! »

    https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/ces-c...

  • Kait.
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Les chauffeurs sont mal payés et n'ont pas droit à coucher à l’hôtel.

    Il couchent dans leurs camions et mangent des sandwichs.

  • il y a 1 mois

    Oui j'ai remarqué sur les routes, petits camions VL bâchés avec petite cabine pour dormir, ils doivent transporter des produits non périssables à valeur ajoutée supérieure (?), ils ne prennent pas l'autoroute donc pas de péage et risques de contrôle réduits. Ils mangent sur place à côté ou dans le camion, dorment dans le camion, donc surveillance permanente et pas de vol de marchandises. Les professionnels de la restauration et hébergement disent qu'ils ne font pas vivre les pays qu'ils traversent... Une autre forme d'esclavage !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • T*H*Y
    Lv 7
    il y a 1 mois

    les chauffeurs sont mal payés, les camions surchargés (voire en contrebande), et ils ne respectent pas les règles (pauses, weekend, vitesse ...)

  • Anonyme
    il y a 3 semaines

    Rentabilité est un terme à prendre avec des pincettes. Pour avoir une marge, il faut rouler en contournant la législation française. Avec une plaque polonaise, c'est en effet possible.

  • il y a 1 mois

    Les mecs consomment autant de coke que leur camionnette de gazole pour tenir les cadences

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.