Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 2 mois

Pour Kant, l'homme se représente nécessairement sa propre existence comme fin en soi. C'est le contraire pour Nietzsche, lequel a raison ?

Nietzsche prend le contrepied de cette position kantienne en affirmant que l'homme n'est pas un but en soi, mais un simple passage.

Le Zarathoustra de Nietzsche rompt avec l'humanisme. Pour lui, l'humanité n'est pas une fin, mais un passage - entre la bête et ce qu'il appelle le surhomme.

2 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Ben oui mais là vous les opposez sur deux théories qui ne sont pas coextensives. L'homme peut tout à fait se représenter sa propre existence comme fin en soi (et personnellement je ne vois pas comment départager ce choc de prétention. Par exemple j'adore Steve Buscemi, ça casse un peu le mythe il est vrai, mais il me serait bien impossible de considérer son existence comme fin en soi de la mienne) tout en considérant que l'homme n'est pas en soi un but mais une finalité ou comme le dit Nietzsche par votre entremise un passage. Vous voudrez bien me pardonner pour la synchise.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Les dinosaures étaient-ils un but .???

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.