petit robert a posé la question dans SportsSoccerLigue 1 - Divers · il y a 2 mois

Covid-19 à Marseille : les hôpitaux ont-ils "la tête sous l'eau" à cause des parisiens qui sont venus en vacances ?

Mise à jour:

ils étaient jaloux de notre professeur Raoult et ont mis le paquet pour contaminer la population marseillaise, c est pas bien 

5 réponses

Évaluation
  • Philou
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Quoi ? Saint Raoult et sa divine chloroquine ne les a pas protégés ?

    Je ne peux y croire...il va descendre des cieux et sauver les marseillais qui éternellement reconnaissants vont renommer Notre Dame de la garde en son honneur, Basilique Saint Raoult.

    @Petit Robert: c'est pour ça que cet été nous ne sommes pas allés en Europe, la première fois, et nous sommes restés chez nous.

  • il y a 2 semaines

    INCROYABLE le génie français des que l on a un qui commence sortir sa tête de l eau et hop on le noie de nouveau... le prof Raoult est très sensé dans Ses propos et dans son argumentaire Mais il y a un lobby qui travaille pour le faire taire le même qui a éteint le symbole de la France L Abbé pierre

  • Anonyme
    il y a 2 semaines

    Nous nous retrouvons ce matin dans le cimetière de Lannemezan parce que dans la nuit du 9 au 10 août dernier, 63 tombes ont été vandalisées et profanées.  C’est un acte grave pour trois raisons :

    1-D’abord parce que c’est là que nous enterrons nos défunts. Un cimetière est un lieu de repos, un lieu de mémoire; c’est un lieu de prière, c’est un lieu d’espérance. C’est au cimetière que nous nous rendons régulièrement, et en particulier le 1° ou le 2 novembre, pour faire mémoire des membres de nos familles que nous avons connus, aimés et que nous voulons honorer, pour lesquels nous voulons prier, que nous voulons confier à la miséricorde de Dieu.  Cela fait des tombes de nos familles des lieux extrêmement sensibles. Des lieux de grandes émotions. Des lieux où nous nous sentons fragiles parce que nous y sommes remis face au mystère de la mort. La mort qui nous choque, nous déconcerte, nous révolte. La mort qui nous a pris un parent aimé. La mort qui nous interroge sur la précarité de notre propre existence. La mort qui est l’échec absolu. Un cimetière est un lieu où nous nous retrouvons en couple, en famille, entre amis pour pleurer nos morts et pour nous soutenir, pour nous porter les uns des autres, pour tenter de nous consoler. Nous sommes fragiles dans un cimetière. Voilà pourquoi il doit être absolument respecté. Chacun d’entre nous est remis face à la précarité de son existence, chacun de nous s’y sent vulnérable. Et c’est pourquoi la profanation d’un cimetière est tellement injuste, tellement indigne : parce que notre fragilité, notre impuissance face à la mort est tournée en dérision, moquée, violentée là où elle devrait être infiniment comprise et respectée.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    ne t inquiète pas philou, bientôt toute la France sera dans le rouge , on a tout fait pour , durant ces mois d été.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

    ne t inquiète pas philou, bientôt toute la France sera dans le rouge , on a tout fait pour , durant ces mois d été.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.