Anonyme
Anonyme a posé la question dans Sciences socialesCondition féminine et masculine · il y a 2 mois

Pourquoi les féministes modernes ne sont pas objectives et ne se battent pas pour l'égalité réelle entre les 2 sexes ?

Mise à jour:

Edi ? Connais pas .

Mise à jour 2:

Puis-je espérer une réponse digne de ce nom ? Je ne parierai pas ! :)

Mise à jour 3:

Quand on n'a pas d'argument  vaut mieux laisser filer :)

Mise à jour 4:

Et c'est bizarre : moi je pense que pour avoir la paix svt les hommes donnent raison à bobonne.

Mise à jour 5:

Vu il y a  10 jours la rediffusion d'un débat de A Armes égales avec Françoise Giroux : elle ne se disait pas féministe mais défendait les femmes. Je l'ai trouvée étonnamment sympathique par rapport aux trous du cu l d'aujourd'hui que sont les féministes modernes.

Mise à jour 6:

A Misstic : les droit ok et vous en avez déjà bcp. Non les féministes modernes veulent une égalité absolue, ce qui est une stupidité sans nos nom car les différences hommes et femmes ne sont pas que culturelles ! Genre les hommes ne veulent pas prendre leur congé parental de 6 mois comme bcp de femmes (toutes ?) alors il faut les obliger !

Mise à jour 7:

Et des exemples comme cela on pourrait les multiplier à l'envi !

Mise à jour 8:

Les femmes choisissent svt quand elles le peuvent le travail à mi-temps voire tiers-temps pour s'occuper des enfants et les hommes quasiment jamais. Ce n'est pas culturel.

Mise à jour 9:

Et on n'a jamais vu à l'époque les féministes manifester au nom de l'égalité des sexes pour l'obligation du Service militaire pour les femmes. Ou refuser l'entrée gratuite en discothèque et demander de payer comme les hommes. Etc, etc, etc............

Mise à jour 10:

La MR je vais me l'accorder en toute objectivité ! lol

Mise à jour 11:

Tiens Polly s'et débinée ?!

2 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois

    1) Je ne sais pas ce qu'est une "féministe moderne". Je peux t'assurer que les féministes du bon vieux temps cassaient autant les gonades mâles des gars du bon vieux temps qui pouvaient pas encadrer les féministes de leur époque.

    2) Il n'est pas question "d'égalité réelle" (? je n'ai pas envie de me faire greffer une bi.te, merci), il est juste question d'avoir les mêmes droits, concrètement, pas que sur le papier.

    C'est simple, c'est tout :)!

    @jout : "et vous en avez déjà beaucoup".....

    OMG!!!!!

    Mais ce n'est pas beaucoup, c'est TOUS les droits au même titre que les hommes, c'est ça l'égalité. Je vois qu'au niveau mentalité, il y a encore un sacré chemin à faire :D.

    Je ne sais pas quel âge tu as, mais les Giroud, Veil, Halami étaient huées, traitées de salopes, de "trous du cul" à leur époque, exactement comme tu le fais avec les soi disant "nouvelles".

    @@jout : "les femmes choisissent de travailler à mi-temps" "s'occuper des enfants n'est pas culturel pour un homme".

    Put1, mais kesski faut pas lire... Je te le confirme, tu n'es PAS féministe, ancienne ou nouvelle vague, je t'assure.

    Je t'explique : d'après toi, la femme, "culturellement", s'occupe des enfants. Donc soit ne travaille pas soit travaille à mi-temps.

    --> peu ou pas de revenus, --> peu ou pas de retraite

    Elle se retrouve totalement dépendante matériellement de son conjoint, même si ça se passe super mal.

    @@@jout : pour conclure, parce que je ne te convaincrai jamais mais ça va me faire du bien de le dire.

    Le torchage de môme, le repassage, la mise en route du lave-linge, l'organisation des menus, balayer, ne sont pas génétiques. Les hommes célibataires ou veufs s'en sortent très bien et il y a même des homme mariés (ceux qui n'ont pas épousé une bonniche mais une femme) qui trouvent ça normal.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Tiens l'autre abruti d'edi. 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.