Non respect du port de masque: un chauffeur de bus, une infirmière tabassés... etc. Etait-ce à eux de faire la police ?

12 réponses

Évaluation
  • Ploum
    Lv 7
    il y a 1 mois
    Réponse favorite

    le chauffeur de bus a fait son boulot. l'infirmière était dans son droit. ce n'est pas non plus une question de "police". l’État est complètement inexistant!!! si rien n'est fait rapidement, toute discipline va s'effondrer dans les transports, ça se dégrade à vue d’œil! il faut pénaliser plus fortement (135€ jamais effectifs ça peut pas marcher..), engager l'armée dans des opérations de contrôle (marche très bien en Nouvelle Zélande), interdire d'accès aux transports les contrevenants.

  • il y a 1 mois

    Là ce n'est pas "faire la police" c'est juste faire remarquer les règles mais certains asociaux n'en supportent ni n'en respectent aucunes et comme ils ne risquent rien en retour on en est là.

    Ces 30-40 dernières années la société a évoluée vers une déresponsabilisation, une excuse sociale systématique des incivilités et actes délictueux voir criminels maintenant commis en quasi impunité par une minorité de racailles intouchables tandis que la populace elle subie l'ensauvagement.

    Ceux qui sont tentés d'intervenir non pas pour se substituer à une police peu présente et de moins en moins respectée mais juste pour le bien commun sont obligés d'éviter de le faire sous peine de sanctions physiques voir judiciaire, même en légitime défense...

    Normalement non on ne devrait pas avoir à faire la police mais si tout le monde se déballonne quand il n'y a de moins en moins de police, de justice, de garantie et de droits à la sécurité des biens et des personnes et du respects des lois, en bref d'état régalien pour lequel on paye pourtant le plus de taxes et d’impôts au monde on fait quoi?  

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Le chauffeur de bus a fait son boulot et la remarque de l'infirmière était pertinente .

    Tout le monde ne sait pas que les consanguins ont un cerveau en zig zag.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    non, mais le chauffeur peut descendre de son bus et le mettre à l'arrêt et signaler qu'il y a danger de propagation du virus à son hiérarchie ou à la police

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Kait.
    Lv 7
    il y a 1 mois

    C'est la raison pour laquelle l'infirmière n'aurait rien du dire.

    Le chauffeur oui, c'est son rôle.

    En ville plein de gens jettent des papiers par terre alors qu'il y a la poubelle à coté, je n'ai jamais rien dit de peur de recevoir un gnon.

  • il y a 1 mois

    Non, mais tu ne peux pas mettre un flic derrière chaque personne pour les surveiller

  • il y a 1 mois

    Ces commerciaux préfèrent embêter les automobilistes qui dépassent de quelques kilomètres la vitesse autorisée. 

  • il y a 1 mois

    Déjà, je pense qu' à l' heure actuelle les chauffeurs de bus devraient être à l' abri dans une cabine vitrée (incassable !) ... 

    Pas de vente de ticket dans les bus, mais uniquement par guichet à l' intérieur des abris-bus !

    Juste un système audio à proximité du chauffeur pour les usagers un peu perdus qui veulent un renseignement ....

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Je sais pas je suis censuré 

  • il y a 1 mois

    Non et il y a aussi efficace sans chercher le coup de poing: Le chauffeur de bus qui s'arrête à une station, sort de son bus et s'assied sur le banc en prévenant son chef du retard

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.