Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 2 mois

Comment ne pas penser à Dieu,quand on fait l'amour?

5 réponses

Évaluation
  • T*H*Y
    Lv 7
    il y a 2 mois

    et pourquoi ne pas penser à ta mère tant qu'on y est

  • C'est un excellent moyen d'éviter l'éjaculation précoce.

    Ou alors, faut consulter.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Je remercie Dieu et à genoux d'avoir créé la femme...Un bémol : j'aime les seins... si les femmes avaient pu en avoir trois voire quatre....

  • Thabet
    Lv 4
    il y a 2 mois

    L'amour licite conforme à la loi de Dieu doit être fait "au Nom de Dieu", comme étant un acte signifiant "vénérer" Dieu.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

    "comment ... ?" ... je crois que beaucoup n'y pense pas du tout.

    Il faut savoir, que l'instinct qui nous pousse à se copuler (je 

    demande, que ce qui ce terme choque ... me pardonne) de

    Dieu. Donc il est plutôt logique qu'on suit son instinct 'à la

    lettre' et c'est tout. Si on devait panser à quelqu'un, c'est à

    notre mère Nature, qui nous ait doter cet instinct qui finalement

    nous procure plus de plaisir, que d'inconvénients ... 

    maintenant, si on est aussi une personne de Foi et alors

    on vie en permanence (±) avec Dieu, comme pour les autres

    événements aussi de la vie, on peut Le remercier (comme 

    pour la nourriture, du beau temps, de la santé ... ect), car

    en fin de compte, on est redevable à Lui. Même notre mère

    Nature vient de Lui ... 

    donc il n'est pas illogique de penser à Dieu pendant ces

    intenses activités. Mais néanmoins il y a un hic. C'est notre

    conscience, notre gendarme personnel. Est-ce que cet 

    accouplement m'est permis, est-ce qu'il est permis à l'autre ?

    Pour notre mère Nature cette question n'existe pas, pour 

    notre Père céleste oui ...

    à mon avis, si on pense pas souvent à Dieu pendant nos

    copulations, c'est pour ça. Avec raison et aussi sans raison

    nous nous sentons coupable de la faire. Même si c'est

    permis, recommandé même. On a un sentiment, une idée

    (certainement fausse), que Dieu ne veut pas que nous

    ayons ce plaisir ... 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.