Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 mois

Qui peux m'expliquer le concordat du 20/07/33 entre l'Allemagne nazie et le Vatican ?

6 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Ce furent les intrigues politiques d’un valet du pape qui, selon le chancelier allemand précédent, Kurt von Schleicher, était “le genre de traître à côté de qui Judas Iscariote fait figure de saint”. Il s’agit de Franz von Papen, qui incita l’Action catholique et les puissants industriels à combattre le communisme et à unir l’Allemagne sous la direction d’Hitler. En contrepartie, von Papen fut nommé vice-chancelier. Hitler l’envoya à Rome à la tête d’une délégation pour négocier un concordat entre l’État nazi et le Vatican. En cette occasion, le pape Pie XI fit remarquer aux émissaires allemands qu’il était heureux que “le gouvernement allemand soit maintenant dirigé par un adversaire irréductible du communisme”, et le 20 juillet 1933, lors d’une cérémonie pompeuse tenue au Vatican, le cardinal Pacelli (qui devint peu après le pape Pie XII) signa le concordat.

    Un historien a écrit: “Le concordat [signé entre l’Allemagne et le Vatican] était une victoire importante pour Hitler. Ce fut le premier soutien moral qu’il reçut de l’étranger, et ce de la source la plus élevée qui soit.”

  • Rien à ajouter à la réponse de @Nadia si ce n'est qu'en 1933, on disait encore "Monsieur Hitler" dans tous les salons d'Europe.

  • il y a 1 mois

    en gros, dans l'essentielle le lien d'Anonyme (le n-iem) l'explique.

    Je rajoute une petite idée. Le Vatican ayant obtenu un statut d'état

    au début des années 20-s (donc c'était un état, comme tel, tout

    jeun) ... il se sentait obligé de se mettre en relation, en accord 

    avec ses homologues ... et alors (bien sûr !) là faire quelques

    chose pour les catholiques de ce pays ... 

    donc ce n'est pas quelque chose d'unique qui c'est passé là,

    mais une d'une longue liste ... 

    il y avait aussi de tentative avec l'autre régime totalitaire,

    le communiste (qui avait été fait à travers la Hongrie encore

    occupée par l'URSS). L'Eglise devait s'y plier, devait s'occuper

    d'une sorte de politique pour le service du régime. L'initiative

    venait du Vatican ... et celle-ci était une désastre pour l'église

    catholique hongroise (elle était trahis par Vatican et sans

    d'être mieux traité par le régime) ...

    (mais bien sûr, contre ça ... personne ne ronchonne. En

    réalité tout est occulté même aujourd'hui. Quand on se

    mêle à la politique, même dans un but bon, noble ... , rien

    à faire ... on se salit ...)

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Accord signé entre le Pape et le Reich Nazi.

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Concordat_du_20_ju...

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Nadia
    Lv 6
    il y a 1 mois

    A la victoire du parti nazi en 1933, l'église n'a d'autre choix que de reconnaître son pouvoir. Un concordat entre les deux est donc signé. Certains utilisent ce concordat pour parler de collaboration, mais ils ignorent de nombreux points : le premier étant que l'église signait depuis des siècles les accords avec les pouvoirs séculiers afin de préserver les droits de l'église dans leur pays. Le second est que le cardinal Pacelli, futur pape Pie XII déclarait que le concordat ne signifiait aucun accord idéologique avec le nazisme. L'église n'avait aucunement l'intention d'approuver les enseignements et tendances du nazisme. Enfin, Hitler lui-même finira par voir le concordat d'un mauvais oeil qui accordait à l'église tous ses droits sur les principes moraux enseignés. On rapporte qu'il déclarait en 1942 vouloir y mettre fin après la guerre. Le concordat postulait d'ailleurs que les juifs baptisés devaient être considérés comme des chrétiens, ce qui selon plusieurs historiens évitera à des juifs d'être exécutés sur la base de leur race. 

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Il est beaucoup plus propre que cette" mini-constitution" que la France a signée avec l'Europe.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.