Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureCultures et groupesCultures & groupes - Divers · il y a 4 mois

Question Littérature : En terme d'Écriture ; il y a t'il des auteur(e)s qui ont déjà pensé(e)s à l'étude de couleurs ?

..afin qu'adéquatement, ils puissent les incorporer, en ''Caractères'', tout au long de leurs écris ; particulièrement lors de dialogues entre Personnages, mais davantage encore ; par exemple : des tons nuancés qui révéleraient les doutes d’untel, voire celui du narrateur ; cette implication mettrait davantage d'intensité dans les mots, les adjectifs, liées à des états d'âmes grandissants, ou dans une phrase ; exemple celle-ci débuterait en jaune pâle, virant rapidement à l'orange pour s'achever... vous avez tout compris du concept. 

Mise à jour:

Certains écrivains se démarqueraient par leur Palette ; une sophistication de l'Écriture qui enrichirait la Toile du Maître, et celle du Lecteur.

Le fond de la page imprimée, lui itou serait à étudier, parfois d'une page où deux ; peu importe le nombre, tout serait dans le style, l'intention, où à la fin d'un chapitre...

Mise à jour 2:

même un Auteur connu pour cette approche, cette philosophie de la Parole, pourrait utiliser le noir sur blanc comme actuellement, voire l'inverse ; un concept déjanté, dans l'Esprit d'un dialogue particulier avec son lecteur, une complicité renforcée, et ce tel un temps d'arrêt, une posture durant une Pause, devenues toutes deux Philosophique.

Comme serait Exaltant !...mais pas pour les daltoniens ; je vous le concède.

Mise à jour 3:

Si ce Concept vous plait...alors GO !... profitez-en, c'est ab-so-lu-ment gratuit. La Philosophie n'aura fait que son Devoir, sans la moindre rétribution que celle de voir la Littérature s'enrichir, une fois de plus, de mille et une couleurs, mais à travers le prisme d'une complémentarité, sans la moindre Pyramide pour s'y refléter. Ce serait vraiment chouette...sauf pour les........ Ouiiii....que vous pouvez être perspicaces ! ?

Mise à jour 4:

PS : Si l'on insistait à vous demander qui est l'auteur de cette idée ; répondez alors :

- «Zut !...pas moyen de le savoir : c'était un ''Anonyme''...» ( Moi et mon mari sommes très sérieux...Oui Rôminet à dû se forcer...si si!)

Mise à jour 5:

«Question Littérature : En terme d'Écriture ; il y a t'il des auteur(e)s qui ont déjà pensÉ à l'étude de couleurs ?

Mise à jour 6:

...et oui ; nous avons fait une capture d'écran.

Mise à jour 7:

que nous avons déjà dupliqué et avons mis à l'abri d'éventuels fraudeurs.

Mise à jour 8:

Coucou ! Anonyme qui, cependant, annonce ses couleurs, plutôt que de se limiter à ce gris-bleuté à peine...perceptiiible. lol

Veuillez m'excuser ; dû au fait qu'entre le Québec et la France, 6 heures nous séparent...je ne peux immédiatement vous répondre : je prépare présentement le Souper. 

Actuellement, ici en Nouvelle-France, il est  15h 52mn.

Je vous reviens donc dans environs une heure.

Merci pour votre très colorée intervention.  🙂

Mise à jour 9:

Bon...pas de veine ; nous avons eu de la Belle visite, et vous en payez les frais...C'EST PAS JUSTE !  lol... comme vient de dire mon époux...(un Sââge) -« quitter ses amis proches pour aller s'adresser à un anonyme lointain..c'est suspect !»

.

 

 

  

Mise à jour 10:

Plus sérieusement :

Concernant la premièèère couleur....non rassurez-vous ; je ne fait que blaguer plus sérieusement ; je ne décortiquerai pas toute la palette que vous m'avez fournie. En gros : j'imagine que l'écrivain doit en premier lieu trouver dans les 3 couleurs primaires (Rouge Bleu Jaune) un trait de Caractère qui leur vont comme un gant.

Mise à jour 11:

Vient ensuite les couleurs secondaires que sont le Vert, le Orange, et le Violet et ou ça devient intéressant, c'est du fait qu'en tenant compte des 3 Caractères bien distincts, on peut alors voir ceux qui sont susceptibles de cohabiter ensembles...ou pas.

Mise à jour 12:

Prenons pour exercice la palette que vous nous avez proposé...qui même si je ne l'ai pas encore sous les yeux, dû au simple fait que je suis en train de taper ces lignes...je mettrais ma main au feu que les trois couleurs primaires....elles y sont...Aïllll !..

Mise à jour 13:

okéé.. ''Aïe !''..l'Or à remplacé le Jaune. J'ai un pressentiment :  Ça va mal se terminer pour la poule....bon, admettons que le Jaune représente la convoitise.

Mise à jour 14:

Le Violet : sur la palette ; est-ce que les Caractères Rouge et  Bleu qu'ils avancent sont compatibles ?...la question-(questionnement) restent toutes deux posé(e)s*.

...Car !...même en admettant qu'ils soient incompatibles...l’ambiguïté est un état d'âme,un mal-être ; exemple : on peut être extrêmement en colère...et garder son calme. (ça fusionne en dedans !...sans fusionner)...ambiguïtéé.

Mise à jour 15:

Or lol..Or, si l'on jette un coup d’œil sur le Caractère du Violet ; passer une fin de semaine avec lui vous ASSURE l'économie de 2 réincarnations au Pays de l'Oncle Sam. lol...je blague. (ambiguïtéé...Zut !).

Etc etc ...bref ; L'Auteur se doit d'être à la Hauteur...c'est pas Gagné...mais cela donne une idée de notre concept. 

Encore Merci. 🙂

Mise à jour 16:

Or lol..Or, si l'on jette un coup d'oeil sur le Caractère du Violet ; passer une fin de semaine avec lui vous ASSURE l'économie de 2 réincarnations au Pays de l'Oncle Sam. lol...je blague. (ambiguïtéé...Zut !).

Etc etc ...bref ; L'Auteur se doit d'être à la Hauteur...c'est pas Gagné...mais cela donne une idée de notre concept. 

Mise à jour 17:

J'ai compris Yahoo QR...''Cut !''

Mise à jour 18:

...pfff On parle de Littérature...et on me reproche de trop écrire...😕

5 réponses

Évaluation
  • il y a 4 mois

    Bonjour Iloa.

    Merciiiii pour vos Bons mots, et tous deux, Alain et moi, constatons que notre anonymat fut de courte durée lol ;), mais là n'était pas l'intention ; il concernait plutôt les administrateurs Yahoo-QR, comme nous le leur signifions plus bas, au cas ou ils auraient eu à répondre sur l'identité de l'auteur de cette ''éventuelle'' innovation littéraire.

    Cette approche, comme vous l'aurez sûrement noté, est holistique ; poussant plus en avant la subjectivité, tant celle de l'auteur que celle de son confident, et déjà bien implantée dans la littérature non illustrée.

    J'ai moi aussi Huumée, comme vous l'évoquez et le décrivez si justement, ce Chef-d’œuvre de Patrick Süskind, et en toute fin, Alain me parut alors encore plus ''appétissant'' que jamais. Lol

    Dans un Monde, davantage tourmenté qu'il ne l'était déjà ; nous sommes convaincus que la Philosophie se doit de descendre de son piédestal, aux fins d'embrasser chacun et chacune de la multitude de ses bien-Aimé(e)s, et que malheureusement une élite avait promptement figée dans leur froideur de marbre vis-à-vis du peuple en général, et qu'également Elle puisse nous rappeler sa toute première instruction, sans que ce soit un Commandement ; celle de penser par nous-même, via l'interrogation personnelle, intime; suscitant ainsi une Réflexion sur comment mieux aborder notre propre Nature, laquelle contient dans son ADN, le chromosome de la sociabilité, à tel point que de concert avec mon Alain et l'acquiescement de nos Proches, nous avalisons que bien des comportements agressifs des gens, sont la manifestation d'une Bonté innée, qui trop souvent s'emporte à ne pas repérer un terrain d'entente mutuelle avec cet ''Autre'', pourtant si semblable à soi, à bien des points de vue, par-delà les apparences, tellement trompeuses, mais insidieusement entretenues pour légitimer un dualisme qui devrait ne plus nous appartenir ; nous rabaissant jusqu'à une prédation, que l'animalité en est devenue Consciente, et qu'elle devait s'en écarter, s'en méfier, alors qu'au contraire, sa propre Nature SAIT qu'elle n'a pas à avoir cette crainte lorsqu'une panthère noire vient s'abreuver auprès d'antilopes, autour d'un point d'eau (voir sur Youtube cette scène filmée) ; toutes, sans exception, passé le bref réflexe de surprise, dû à son inattendue apparition, se remettent paisiblement à boire, sans que l'on observe l'une d'entre-elles ''douter'' d'elle-même, et le plus significatif, pour d'éventuels sceptiques, lesquels, j'en suis certaine, leur paraîtra alors absolument édifiante ; c'est que la panthère en est elle-même convaincue...nous sommes alors à des années-lumière de cette soit-disant ''bestialité'' que nous projetons sur les autres Espèces, afin de nous donner bonne conscience, et que nous ne faisons, ainsi, que reproduire un ''modèle'' largement répandu volontairement, justifiant notre prédation.

    Aussi, la Philosophie a vocation d'instruire la manière de parvenir au bien-fondé de cette vérité humaniste qui EST Nôtre (ne vomissons-nous pas naturellement à la vue d'un flot de sang giclant d'une plaie béante d'un des nôtres, y compris envers un animal ?).

    Excusez cette parenthèse on ne peut plus brutale, mais pour en revenir au thème initial ; est-ce par pur hasard que la couleur rouge est associée à la violence, nos excès de colère, jusqu'à la comparer à l'Amour...qu'une Pudeur des nos sentiments les plus profonds, tente d'en négocier un compromis , en lui proposant qu'elle origine de notre Passion intempestive ?

    Aussi, seule Notre nécessaire Philosophie peut nous aider à y répondre, Iloa, gentille Iloa, qui vous aussi, n'avez pas perdu votre Lucidité ; qu'il suffise de vous lire, pour en être totalement convaincu(e)s ; Toutes et Chacun.

    .

    Marie-Alain👵🧓 ...et Fripouille😽

    .

    @Bruja Verde ; À mon tour de vous Remercier ; je ne connaissais pas cet Auteur...coloré.

     D'après ce que je lis, suite à votre lien, et de ce que j'en comprends ; ce ne serait pas au niveaux des caractères et des phrases que les couleurs seraient impliquées, telles que nous le suggérons, mais dans une approche plus globale, moins ''intimiste'' peut-être, mais plus aisée, moins fastidieux pour le lecteur, sans qu'il n'ait à passer une période d'apprentissage à ce nouveau style, ainsi que d'une adaptation au choix des couleurs imposées par l'écrivain. Ce fut d'ailleurs, et demeure une réflexion conjointe de notre part dans l'échafaudage de cette nouvelle approche proposée.

    Encore Merci pour cette information ; nous permettant donc d'approcher cet Écrivain, et d'approcher sa philosophie de la Lecture.

    .

    Marie-Alain

  • iloa
    Lv 5
    il y a 4 mois

    Bonjour,

    Je trouve le concept très intéressant.Cela me fait penser au Roman " Le Parfum " de Patrick Suskind.

    Ce roman, quand je me suis plongée dedans, je n'en suis ressortie que la dernière page tournée.  Totalement chamboulée par l'émotion que j'avais pu ressentir.

    Comment l'auteur avait-il réussi à envoûter mon esprit de tant d'odeurs, jouant si élégamment  avec notre mémoire olfactive et réussissant à créer en nous des odeurs nouvelles ?

    Alors, pour les couleurs, ça m'interpelle vraiment.

    La littérature est un jeu d'émotion et la couleur dans tout ça  ?

    On peut aimer ou pas différentes couleurs mais est-ce que la couleur procure suffisamment d'émotions ?

    C'est, à  mon avis un sujet extrêmement difficile à aborder.

    Moi, j'ai bien écrit un poème qui s'intitule "Les couleurs de la vie "

    Mais bon...

    Sourire.

    Merci pour cette superbe question que je vais suivre avec grand intérêt. 

    @Bruja Verde

    Merci pour ces liens.

    As-tu lu la série sur les couleurs ?

    C'est bien ?

  • Anonyme
    il y a 4 mois

    Bonjour,

    Je trouve le concept très intéressant.Cela me fait penser au Roman " Le Parfum " de Patrick Suskind.

    Ce roman, quand je me suis plongée dedans, je n'en suis ressortie que la dernière page tournée.  Totalement chamboulée par l'émotion que j'avais pu ressentir.

    Comment l'auteur avait-il réussi à envoûter mon esprit de tant d'odeurs, jouant si élégamment  avec notre mémoire olfactive et réussissant à créer en nous des odeurs nouvelles ?

    Alors, pour les couleurs, ça m'interpelle vraiment.

    La littérature est un jeu d'émotion et la couleur dans tout ça  ?

    On peut aimer ou pas différentes couleurs mais est-ce que la couleur procure suffisamment d'émotions ?

    C'est, à  mon avis un sujet extrêmement difficile à aborder.

    Moi, j'ai bien écrit un poème qui s'intitule "Les couleurs de la vie "

    Mais bon...

    Sourire.

    Merci pour cette superbe question que je vais suivre avec grand intérêt.

    @Bruja Verde

    Merci pour ces liens.

    As-tu lu la série sur les couleurs ?

    C'est bien ?

    ...Afficher plus

  • Anonyme
    il y a 4 mois

    En "plus simple"et "avec mes mots", voici une étude intéressante des couleurs qui correspondent, chacune, a certains points de notre caractère:

    L’ORANGE :

    Chaleur et lumière ; sentiment et connaissance ; la plus haute forme d’activité spirituelle (Saint, ou Être réalisé). Représente aussi l’application, les études, et la recherche intérieure. Nous nous éloignons de la matière pour pénétrer dans un monde supérieur.

    LE BLEU :

    Symbolise la Madone (La Mère Universelle), dans son universalité. Indique la sérénité totale, la spiritualité, la tranquillité. Nous sommes heureux et détendus, lorsque nous sommes dans cette couleur. L’esprit se purifie, la psyché est contrôlée, et la matière a une importance limitée. Parfois, le désir de cette couleur peut signifier la recherche de refuge, et le besoin de Paix.

    LE ROUGE VIF :

    Sentiment, mysticisme.

    Symbolise l’activité, la purification. Cette couleur représente aussi le feu purificateur, et la chaleur intérieure, qui réveille l’énergie spirituelle assoupie en chaque homme.

    La couleur rouge vif symbolise la circulation sanguine.

    Souvent, cette couleur représente la stimulation vers l’activité physique, et le besoin de faire du sport.

    Cette couleur est aussi celle de la jalousie.

    LE VERT :

    C’est le symbole de la vie, de la connaissance, de la nature. Cette couleur aide les techniques de self-control, et sa présence peut signifier le besoin d’un repos psychologique.

    Le vert est la couleur de l’Espérance, et de la sensibilité.

    LE VIOLET :

    Tension intérieure énorme, mouvement intérieur, lutte, souffrance spirituelle, passion. Le violet, dernière couleur de l’iris, représente aussi la transcendance, la méditation, l’action sacrée.

    La couleur violet stimule le système nerveux, le sens artistique, augmente l’intuition, et aide à se contrôler.

    LE BLANC :

    C’est le symbole de la pureté, de la virginité, la candeur, la spiritualité, l’évolution, la connaissance supérieure, et l’ensemble de toutes les énergies. Le blanc peut représenter le besoin de modifier notre comportement, en cherchant, dans la Foi et la Religion, la valorisation de nos propres sentiments.

    Si la couleur blanche est sale et tâchée, ce sont nos sentiments de culpabilité qui émergent et nous indiquent la voie de la Réalisation.

    ARGENT :

    Cette couleur représente la passivité et les forces lunaires. L’inconscient et la psyché prennent symboliquement cette couleur. L’argent est la couleur qui apaise le noir et la peur.

    Dans la couleur argent, nous apercevons les forces intérieures qui amènent vers la recherche psychique. La voyance, la précognition, et toutes les facultés paranormales prennent de la force.

    Parfois, cette couleur représente le manque d’objectivité, et le conditionnement du milieu.

    L’OR :

    Cette couleur est le symbole des forces solaires, l’énergie pure, la Lumière Divine. La Majesté Divine revêt une telle couleur.

    La couleur or représente la raison, l’activité spirituelle, et la richesse de l’Âme.

    Parfois, cette couleur peut indiquer les biens matériels, l’argent et le bien-être.

    LE ROSE :

    C’est une couleur très positive, qui représente la relaxation et la sérénité, le plaisir de vivre, et une période de complète réalisation. La couleur rose est le symbole de la féminité, dont sont exclus le sexe et l’amour égoïste.

    La couleur rose convient aux femmes qui donnent aux autres, gentillesse, grâce et Paix.

    Par la couleur rose, l’homme communique avec les autres.

    LE JAUNE :

    C’est la couleur qui amène l’homme vers les pratiques magiques et ésotériques. Symbole d’allégresse et de Bonheur, elle est la chaleur intérieure qui s’extériorise.

    Cette couleur est négative, lorsqu’elle tend au vert.

    MARRON :

    La couleur marron peut représenter la défécation, et le plaisir inconscient qui remonte au stade anal. Le marron peut donc indiquer des problèmes provenant de l’enfance. Cette couleur, liée à l’acte anal, peut aussi indiquer des problèmes sexuels, particulièrement l’homosexualité.

    Dans certaine cas, elle représente un sentiment d’infériorité, et la présence d’un défaut physique.

    LE ROUGE FONCE :

    Représente la libido, la dépravation sexuelle, l’agressivité, la bassesse des instincts et le lien avec tout ce qui est matériel. Cette couleur est souvent présente dans les cauchemars, et les rêves d’épouvante.

    Elle est le symbole de l’activité sexuelle effrénée, du porno, et du péché. La haine, et l’égoïsme colorent les rêves en rouge foncé.

    LE NOIR :

    Représente généralement tout ce qui est négatif ...

    La peur, les mauvais désirs, les forces du mal qui nous troublent et nous impliquent. Cette couleur est le symbole du chaos, de nos terreurs inconscientes.

    La personne qui peint ses rêves en noir est une personne pessimiste qui ne se contente pas de sa situation présente ; elle se heurte à tout le monde, elle est têtue et mégalomane.

    Attachment image
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 4 mois

    Oui.

    Je pense que le plus inspiré doit être l'historien Michel Pastoureau.

    https://www.franceculture.fr/emissions/hors-champs...

    Il a même écrit des livres entiers sur une seule couleur, bleu, noir, vert, rouge et jaune.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Pastoureau

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.