...
Lv 5
... a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 mois

est-ce que donner du sens à sa vie et plus important que le bonheur ?

Mise à jour:

NB  l’ignorance de la majorité des gens, est unobstacle effectivement rédhibitoire pour qu’ils connaissent et conduisent eux-mêmes leurs affaires. »

Guy Debord

Mise à jour 2:

Les Grecs et leurs disciples latins, parce qu’ils croyaient en l’harmonie naturelle du cosmos, voyaient la recette du bonheur dans le fait de « vivre conformément à la nature ». Ce qu’ils identifiaient plus ou moins à la vertu. Pour les épicuriens, le bonheur était affaire de discipline et de raison : il consistait à écarter les troubles qui peuvent déranger notre sérénité.

13 réponses

Évaluation
  • Arta
    Lv 7
    il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Le bonheur je ne sais, mais être plus heureux sans doute. Ma profession m'a amené à comprendre, aider la vie des autres pour finalement  mieux comprendre la mienne et pour moi qui suis très curieuse s'autoriser à poser bp de questions sans paraître trop indiscrète, quelle aubaine de bon sens !

    A lire Descartes pour les jours de doute......

  • il y a 1 mois

    Réponse : Oui sans aucun doute. Car la simple observation des faits nous montre, en maintes rencontres, des gens sacrifiant leur propre bonheur à des fins qu'ils jugent plus importantes que le bonheur.

    On pourrait penser à Titus qui sacrifia son amour pour Bérénice à la raison d'Etat. On pourrait penser à tous ces jeunes qui choisirent de sacrifier leur jeunesse dans le ciel d'Angleterre pour lutter contre une invasion barbare. Je pense moi plutôt à cette jeune femme qui sacrifia tout espoir de bonheur avec celui qu'elle aimait parce que, celui-ci en ayant engrossé une autre, elle exigea que ce fut cette autre et non elle qu'il épousât. Ils en souffrirent toute leur vie.

    Il n'est pas de théorie plus niaise et plus souvent infirmée par l'expérience que l'eudémonisme primaire. Du reste, il est heureux que la plupart des gens qui en fait ne sont PAS heureux n'attendent pas d'être "heureux" pour faire face à leurs responsabilités ! Sinon la société imploserait !

  • il y a 1 mois

    ben est-ce que vouloir être heureux n'est pas donner du sens à sa vie?...

    c'est ce que toute le monde veut, être heureux, et si vous demandez à quelqu'un ou une ce qu'il désire le plus au fond de lui ou d'elle, en farfouillant bien, toute le monde vous répondra, ce que je veux c'est que toute le monde soit heureux autour de moi...

    c'est inscrit dans le coeur de tous et toutes, c'est le désir du coeur et c'est le désir de dieu...

    c'est ce que dieu veut pour toutes les formes de vie, la beauté et la perfection en expansion constante et éternellement croissante, et c'est en ça que toutes les formes de vie sont dieu, pour faire surgir ce bonheur dans la manifestation...

    c'est le sens de la vie !

    il n'y en a pas d'autre...

    💜🙏🎵😋🎼🎶🎵🎶❤💛💙

    en vérité je vous le dis, le bonheur passe par la maîtrise de soi, la maîtrise de l'énergie qui est la maîtrise de la pensée et du sentiment, 

    et si quelqu'un ou une perd de vue que son objectif c'est un bonheur toujours plus grand, alors mon point de vue est qu'il s'est fait défoncer son être et son monde par les suggestions hypnotiques de la force sinistre qui parle par exemple à travers the tivi...

    don't watch the tivi if you are not yourself!

    😎😋😎

    mais il y a pas que la tivi hein! la suggestion hypnotique est l'ambiance maximum, c'est l'atmosphère de la terre elle-même jusqu'à 2300m d'altitude, par toute l'énergie disqualifiée par l'humain séparé de sa conscience qui prétend qu'il n'y a pas de bonheur, pas de vérité, pas de conscience, que le bonheur est une illusion, et patati pata, 

    mais l'illusion c'est pas ça, pauvre George! l'illusion c'est le temps, l'espace, la personnalité extérieure, c'est la forme extérieure qui n'a aucun pouvoir (sauf celui que vous lui donnez)

    mais qui vous fait croire que c'est ce que vous êtes, alors que ce que vous êtes c'est l'être, la flamme du coeur, éternellement libre, éternellement heureuse, éternellement dieu...

    et la flamme du coeur, elle, je vous le dis, elle n'abandonne jamais!

    🤭

  • il y a 1 mois

    Le philosophe qui a le plus parlé du "Bonheur" fut "Épicure" avec ce postulat:.... >>> "Le bonheur est le souverain Bien" ...  mais il avait ajouté ceci à ce postulat: ... >>> "Ce souverain Bien n' existe que dans la pratique de la Vertu"....

    Nous sommes là aux antipodes d' un pseudo-divin-Marquis de Sade qui place les plaisirs égoïstes aux avant-scènes de la Vie en les rendant indépendants de toutes les morales ...

    Les "Vertus" possèdent des racines qui se sourcent dans les recherches favorisant les "Biens-communs"...

    Ce sont les réponses données à ces questionnements qui donnent du "Sens à la Vie"..

    Sans ces réponses ... et sans les  attitudes qui en découlent ... je crois qu' il est difficile d' atteindre les harmonies minimalistes pouvant générer des sortes de "Bonheur"....

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    Bonjour,

    Donner du sens à sa vie, peut aussi mettre du bonheur dans sa vie, au moins de temps à autre, car difficile d'échapper à tous les malheurs.

  • il y a 1 mois

    Personnellement, je pense que les deux peuvent coexister au quotidien. Je crois que si on trouve un sens à notre vie, le bonheur sera sûrement au rendez-vous. Lorsque nous sommes perdus, nous ne pouvons pas vivre heureux puisque nous n’avons pas d’objectif. Je vous souhaite une bonne journée et j’espère que ma réponse vous aidera.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Le bonheur faisant intégralement partie du sens que nous donnons a notre vie:

    L'un et l'autre sont donc indisociable!

  • il y a 1 mois

    "chacun trouve son bonheur là où il peut s'il y parvient" - l'échec d'une vie c'est d'y être déraisonnablement empêché !

  • il y a 1 mois

    oui,ça y contribue , pour une partie des gens 

    "  heureux sont les ignorants " 

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    le bonheur ne signfie rien d'autre que d'être heureux.

    penser qu'il faut un sens pour connaitre l'art d'être

    heureux ça n'a pas de sens car,il faut vivre le temps

    présent.*

    le "Carpé Diem d'épicure" a une anologie avec le "Clinamen"

    qui tient compte de la contingence ,de l'aléatoire

    vous étiez heureux tout guilleret vous balandant sur une

    ruelle déserte. puis soudain on entend

    aië c'est votre interjection car vous venez de recevoir

    une tuile sur le crâne

    Oh ! je souffre, je souffre affreusement, comme

     le gémissement premier du premier homme

     comment allez vous vivre l'intant ?

    guillerettement ou avec énervement ?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.