Aucune Réponse a posé la question dans Politique et gouvernementGouvernement · il y a 2 mois

Le nombre de cas de covid augmente¹, le masque devient obligatoire dans les rues et les écoles vont redevenir normales. Restons logiques ?

Classes complètes même si pas assez d'espace. Échange de matériel possible. Contact entre les élèves de classes différentes dans la cour. Masque à partir du collège seulement. Etc.

Bref, séparez-vous quand c'est possible, sinon, faites comme avant.

Mais si le risque remonte, ces règles pourront s'adapter rapidement et localement.

Et en même temps…

¹ plus que le nombre de tests

4 réponses

Évaluation
  • Lv 7
    il y a 2 mois

    Les parents ont gueulé... Mais en cas de Covid-19, une classe voire une école entière peut être fermée.

  • il y a 2 mois

    La dernière quinzaine avant les vacances, c'était exactement ça :

    Classes complètes et masques pour les élèves à partir du collège. Pour tous les adultes, masques obligatoires partout en revanche. Récrés décalées ou séparées, pour éviter grands groupes, à la rentrée comme en juin. Lavage des mains à l'entrée et sortie de l'école, avant et après chaque récré, avant et après chaque activité de groupe (pas plus de 15 enfants).

    Je ne comprends pas comment on peut être surpris, alors que c'est les mêmes conditions qu'en juin, et les mêmes conditions que aujourd'hui partout : masque obligatoire dans les lieux clos pour les plus de 11 ans (juste qq mois d'écart, les CM2 fêtent leur 11 ans en majorité au 2° ou 3°trimestre).

    Dans les colos et centres aérés, c'est exactement ces règles qui sont en cours.

    Le masque n'est pas obligatoire encore dans toutes les rues sur tout le territoire que je sache, mais à l'école dans la cour de récré les adultes l'ont, le masque.

  • il y a rien de logique tout les pays font des confinement partiel nous on fait rien du tout 

  • il y a 2 mois

    Le problème est que des cours, ça se fait devant des élèves. Et je vous parle du lycée!

    Sur le "papier", je n'aurais perdu que 3 à 4 % de mes élèves durant les 3 mois  et 1/2 d'enseignement à distance. Mais je ne me fais aucune illusion sur l'efficacité réelle. Et pourtant ils ont tout eu : cours, activités, exos, QCM, DM, corrections, classes virtuelles.

    Nos classes sont à 36...Même sans covid ça pose des problèmes mais bon.

    Et je ne me plains pas, je ne suis pas en lycée pro.

    Je ne sais pas comment on va faire, mais mon métier est d'être devant des élèves, pas derrière un écran.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.