Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 2 mois

La perte de ce qui nous est cher et la douleur qui en découle, nous donne-t-elle un surcroit d'autorité rhétorique ?

11 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Quelle interrogation !...elle nous concerne toutes et tous, du fait que sans nous en être rendu(e)s compte ; nous avons collectivement usé et abusé de cet ''art oratoire'' qui a fait malheureusement ''autorité'' durant les quatre derniers mois qui viennent de s'écouler.

    Les scientifiques, les journalistes, les téléspectateurs que nous avons été, à l’affût, non masqués pour le coup, nous incluant moi et Alain, comme il se doit, tandis que notre fille, Brigitte, infirmière de métier, devenue après la naissance de notre Petite-fille, enseignante en soins hospitaliers, venue porter secours à nos Préposé(e)s aux ''Bénéficiaires'', et due s'interrompre d’Oeuvrer, au fait d'avoir été contaminée par une autre de ses camarades Lucioles, sans en perdre leur Luminosité ; toutes et tous avons pris Parti(s) pour les uns où pour l'autre...nous fûmes lamentables, et je dis sans ironie.

    Merci à cet écrit anonyme : Quelle interrogation !

    .

     Penser les mots...sans Panser les Blessures...Voilà ce que nous fîmes : Quelle Révélation !...souhaitons-nous qu'elle fasse Autorité.

    .

    Être votre doigt, cet index ; je me garderais d'appuyer sur ''Enter'', suite au choix de la MR...laissez-nous reprendre Conscience ; du Travail nous attend à l'Atelier. 

    .

    Marie-Alain. Brigitte se Porte bien.

    Source(s) : ces larmes de la Philosophie, qui désire dorénavant descendre Elle-même de son piédestal, pour davantage de hauteur auprès des gens.
  • il y a 2 mois

    Non c'est simplement que dans la douleur on ne peut pas toujours se taire:Peut-être un appel au secours ? 

    L'autorité rhétorique naît de la dialectique néo-libéraliste...poubelle noire 

  • Nicola
    Lv 6
    il y a 2 mois

    Je cherche en vain à comprendre en quoi la perte de l'homme de ma vie, mon compagnon pendant 45 ans, pourrait me donner une "autorité rhétorique" ????

  • il y a 2 mois

    On sait que la mélancolie peut inspirer aux poètes de remarquables élégies.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

    J'aurais dit d'humilité.

    Donc ça doit dépendre du caractère au départ!

    La douleur n'est peut-être juste qu'un exhausteur.

  • il y a 2 mois

    un surcroit d'autorité émotionnelle oui...

    et comme on sait bien que ça fait facilement péter les plombs, ce truc là, ben on discute pas...

    on présente ses condoléances...

    🙏🙏🙏

  • il y a 2 mois

    Le cri de l'ignorance face à la réalité de l'acceptation. L'Humanité à tant oeuvré pour maquiller la mort. Ce qui nous échappe nous atrophie car nous sommes plantés sur l'orgueil, la fierté  du vivant.

  • il y a 2 mois

    en terme de mouchoir  ?

  • il y a 2 mois

    Oui. Lorsque l'on perçoit la détresse en l'autre, on a le droit de la laisser s'exprimer. On attend un peu et on reprend la conversation lorsque l'autre est en état émotionnel de la poursuivre sans s'effondrer.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Non c'est simplement que dans la douleur on ne peut pas toujours se taire:Peut-être un appel au secours ?

    L'autorité rhétorique naît de la dialectique néo-libéraliste...poubelle noire

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.