iloa
Lv 4
iloa a posé la question dans Arts et sciences humainesPoésie · il y a 1 mois

Habiter la terre en poète : le vent?

En entendant le vent

C'est en entendant le vent qu'un matin je sus

Que la terre avait mal par dessous par dessus

Dans le cri essoufflé de la feuille d'argent

Des arbres perdaient pied, se faisaient indigents.

Éole au petit jour m'apporta la nouvelle

Aux rameaux frémissants ne restera que fiel

Quand les monstres d'acier auront déraciné

Mes souvenirs d'enfance, mes tendres années.

Au petit bois joli des comptines d'antan

J'entends encore le chant que n'altère le temps

Du puissant ouragan sans dessus-dessous

Qui m'avait dit pourtant de prendre garde au loup.

Iloa,

Mise à jour:

@ J'aime la poésie tout autant que je voudrais que parfois elle me quitte.

🆘 Lol

Mise à jour 2:

@ Banjo a disparue.

;-(

Je n'ai pas eu le temps de te lire.

Mise à jour 3:

@Anonyme

" Cela ressemble au cri doux

Que l'herbe agitée expire. "

Qu'est-ce que c'est beau ça !

N'est-ce pas ?

Merci beaucoup

@Kadour

Tu as presque réussi à tout mettre dans l'ordre.

Sourire

Je me moque gentiment.

2 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 mois
    Réponse favorite

    joli composition habiter la terre fait que 

    Le vent dans la plaine suspend son Haleine  (Favart)

    Ariettes oubliés

     Paul Verlaine

    C'est l'extase langoureuse.

    C'est la fatigue amoureuse,

    C'est tous les frissons des bois

    Parmi l'étreinte des brises,

    C'est, vers les ramures grises,

    Le chœur des petites voix.

    Ô le frêle et frais murmure!

    Cela gazouille et susurre,

    Cela ressemble au cri doux

    Que l'herbe agitée expire...

    Tu dirais, sous l'eau qui vire.

    Le roulis sourd des cailloux.

    Cette âme qui se lamente

    En cette plainte dormante

    C'est la nôtre, n'est-ce pas?

    La mienne, dis, et la tienne.

    Dont s'exhale l'humble antienne

    Par ce tiède soir, tout bas?

  • il y a 1 mois

    Le vent levant un vent soulevant vents et events(uéle)aux quatre vents finir vivant  en .vent là est la raison des vies et les vents vivants d hier comme d avant font bons vents et s en vont souffler vie, là,vie mais bon .,Vivons !  

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.