Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 mois

peut-on gouverner les hommes avec la seule philosophie ?

Mise à jour:

« si gouverner est un art, être gouverné en est un aussi »

6 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Oui, sans contre-dit, si dans votre formulation touchant strictement la question, «la» signifie LA Philosophie et ses multiples composantes, au sein desquelles, pour la plupart, le dualisme en est leur moteur, où la courroie de transmission.

    Observez bien, car il s'agit d'un Principe sociétal existant, mais qui ne saute pas aux yeux à première vue : les gouvernances ont pour assise la gouvernance que l'on observe au sein de la cellule familiale ; un ''copié/collé'' dirions-nous de nos jours, dont le contenu y transfère ce dualisme-moteur, incluant cette courroie de transmission, si apparente qu'elle échappe à une analyse plus pointue de ses deux principaux méfaits, que sont la punition et la récompense.

    Ajout après 1 peh. 

    Mon mari et moi avons tous deux œuvrés à mettre en évidence ces deux méfaits, qui dénaturent complètement le concept ''d'éducation'', lequel consiste à ''élever'' l'adulte en devenir, et non à le ''dresser''.

    Je développerai un peu plus tard, après avoir terminé la ''popote'' du Souper, sur les liens qui unissent étroitement la gouvernance d'État et ces deux sous-concepts, prétendument ''éducatifs'', ainsi que les multiples effets. directs et indirects, qu'ils produisent insidieusement sur le peuple en général.

    Merci de bien vouloir m'attendre...ce ne devrait plus être bien long.

    Tant la punition que la récompense ; toutes deux sont majoritairement responsables des tous premiers mensonges de l'enfant. La crainte pour la punition, la convoitise pour la récompense non méritée ; les deux engendrant, de surcroît, la ruse et la manipulation, sans parler des ''pieds-nez'' au sein de la fratrie, qui fait naître un dualisme-poison, consécutif à de petites rancœurs, débouchant sur un esprit de revanche des plus nocifs pour l'apprentissage du ''bien vivre ensemble''.

    Or, qu'observe-t-on au sein même de nos gouvernements, sinon les mêmes comportements : manipulations, mensonges, ruses politiques, pieds-de-nez entre collègues du même Parti, esprit revanchard, ''Vengeance-sauce-Méchanceté'', parfois fortement pimentée (...et oui ; cuisiner peut porter à quelques inspirations lol) ; bref !...la table est mise : au peuple d'y goûter.

    Imprégné des ces deux méthodes d'obéissances, à l'origine ponctuelles, il n'en demeure pas moins qu'elles font leur bout de chemin durant un temps ; le temps au futur citoyen de s'en forger une idée de ce qu'est à ses yeux le sens de la Justice, particulièrement vif lors de punitions non ''méritées'' (gardez bien en tête ce terme ; j'y reviendrai un peu plus bas)...«C'est pas Juste !...j'ai vraiment rien fait de mal !''...combien de fois n'avons pas pleurniché, voir hurlé une telle ''injustice'' envers nos parents, auxquels, que ce soit bien clair pour le lecteur, je ne leur jette nullement la pierre, dans l'Esprit de mon exposé.

    Une fois aux commandes de sa propre Destinée, la société qui le reçoit à bras ouverts, lui révèle, au fil de ses bonnes actions, une vérité à laquelle il n'était pas préparé : son Système de Justice repose uniquement sur le Code pénal...finies les récompenses : Nada...!

    Mais son empreinte demeure en notre homme, animé de bonnes volontés.

    Que pensez-vous  comment qu'il va compenser cet immense vide au fil du temps ?...à considérer que l'Impôt sur son Revenu ''si peu ré-compensatif'', les lois et règlements, les interdictions, la moindre réprimande l bref !...tout lui paraît ''punitif'', à différents degrés, certes...mais ''c'est teellement injuste !''

    Alors ou pensez-vous que mène cette frustration ?...l'auto-récompense, bien évidemment : la petite délinquance, qui débute par la ruse-tricherie, le pied-de nez vis-à-vis de l'Autorité, la douce vengeance, au plaisir succin, certes, mais somme toute (ré)compensatoire ; deux empreintes si fortement imprimées, qu'elles se révèlent même dans notre vocabulaire courant : «Tel individu Mérite d'être Puni !»(souvenez-vous)...alors que le Mérite est sensé être exclusivement associé à la récompense. Certains vont jusqu'à punir un proche, sans reconnaître l'origine de sa douce satisfaction intérieure.

     Et, finalement, si vous vous demandez pour ''quoi'' nous sur-consommons tant...les Pub se chargent de nous le rappeler heure après heure, jour après jour : «Récompensez-vous !...sinon vous allez avoir le sentiment que vous vous auto-punissez...». 

    .

    Quel nom peut-on donner à cette ''philosophie'' d'État ?...il ne peut que être discuter au cœur-même de son origine : la Cellule familiale...notre tout premier Atelier politique...au risque de me répéter.

    .

    Une éventuelle VIe République devrait re-baptiser le Ministère de l'Éducation...''Ministère de l'Enseignement''...à coup sûr ; un Débat-Citoyen aurait lieu...et qui sait..pourriez-vous alors revendiquer que l'Éducation est le Droit le plus absolu du couple-citoyen...et le peuple Français, et tous les peuples du Monde, par un effet égrégore, sera et seront en mesure de revendiquer une Philosophie mondiale qui nous caractérise, toute et tous, sans exception : L'Humanisme. 

    .

    Si vous en doutez...alors même les étoiles cesseront de briller au Firmament...si si !

    .

    🧓👴

     Marie-Alain

     

     

         

  • Pliz
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Selon Diogène, l'attitude du philosophe face au pouvoir politique consiste à révéler l'imposture derrière la puissance et à proclamer qu'un roi est toujours nu.

  • il y a 1 mois

    Dite et redite la phrase finira bien par s'imposer... Nous sommes ici par la volonté du peuple... 

    L'histoire ne prouve que ce qu'on en apprend 

    Non seulement le roi est nu mais il intrigue pour perdre son peuple 

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    l'histoire prouve le contraire

    qui a provoqué la revolution de 1789 si  ce n'est les philosophes des lumières !

    au nom de cette "lumière"guidé par des gens "censés" eh bien 

    il ont fini par guillotiné le roi et ce fut le règne de la terreur

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Noah
    Lv 5
    il y a 1 mois

    Oui, la servitude volontaire, on en a largement parlé, donc y'a aussi les traîtres dans le camps des serviles . 

  • il y a 1 mois

    la philosophie est amour et sagesse,

    et s'il est vrai que le pouvoir sans amour est destructeur, l'amour sans pouvoir est tout à fait impuissant...

    pour que le philosophe puisse gouverner, il faut donc qu'il comprenne le pouvoir...

     💙

    alors c'est quoi le pouvoir?

    petite indication, du point de vue de l'amour et de la sagesse, hein!

    Saint-Germain dit: l'énergie devient du pouvoir par l'usage...!

    😋🤗😋

    et alors c'est quoi l'énergie?...

    😎😋😎

     

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.