djorgio a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 2 mois

... extrait de la sira de Ibn Ishaq ,( la plus ancienne) ... est-ce cela le rôle d' une divinité ?

Ibn Ishaq rapporte en page 464 :

Puis on les fit descendre. L'Envoyé de Dieu les a enfermés dans le quartier de Bint al-Hârith à al-Madînah ; Bint al-Hârith est une femme de Banû al-Najjar. Puis l'Envoyé d'Allâh alla au marché d'al-Madînah qui est encore aujourd'hui son marché, et a fait creuser des fossés. Il les fit venir, et les fit décapiter dans ces fossés, on les fit venir à lui par groupes. Parmi eux se trouvèrent l'ennemi de Dieu Huyayy Ibn 'Akhtab, et Ka'b b. 'Asad leur chef. Ils étaient au nombre de six cents, ou de sept cents ; celui qui multiplie leur nombre dit qu'ils étaient entre huit cents et neuf cents. Pendant qu'on les amenait à l'Envoyé d'Allâh par groupes, ils dirent à Ka'b b. Asad : « Ô Ka'b ! Qu'est-ce qu'on fera de nous ? ». Il répondit : « Est-ce que vous êtes incapables de réfléchir ? Ne voyez-vous pas que le crieur ne cesse pas de crier, et que celui d'entre nous qu'on envoie ne retourne pas ? C'est bien sûr le massacre. » Cela continua jusqu'à ce que l'Envoyé d'Allâh en finît avec eux.

Tous les hommes (600 à 800) furent décapités. Les femmes et les enfants furent réduits à l'esclavage.

3 réponses

Évaluation
  • Thabet
    Lv 4
    il y a 2 mois

    Le Prophète Mohammed (prière et salut de Dieu sur lui) disait que l'hypocrisie est liée aux mensonges, aux insultes, aux tromperies et aux manquements des paroles données.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Visiblement, Il n y a que toi qui ne sait pas que Ibn Ishak était un menteur.

    En effet,

    l’Imam Malik le traita de “menteur” et “d’imposteur” (Cf “‘Uyun al-athar, I, 16-7”). Mais il n’est pas le seul, An-Nasa’ï, Yahya ibn Ma’in et Ad-Daraqoutni , en dirent de même, spécifiant qu’il était loin d’être une autorité en matière de hadith et qu’il était faible dedans. Adh-Dhahabi, Yahya ibn Sa’id al-Ansari et al-A’mash l’ont réfuté sur un point en disant qu’il avait menti. 

    Yahya ibn Sa’id a même dit qu’il était faible dans le Hadith. L’Imam Ahmad ibn Hanbal a dit que lorsqu’il cite un hadith seul, il ne doit pas être pris en compte et doit être refusé. De même, Ahmad Ibn Hanbal et Ibn Kathir considèrent qu’il était un “Mudallis” (autrement dit, il ne cite pas les personnes qui lui ont transmis l’information). Adh-Dhahabi (raa) a dit de lui que s’il contredit une autre narration, il doit être rejeté. 

    Il est connu chez les savants de la science de la critique des transmetteurs qu'Ibn Ishâq est un dissimulateur.

  • arrial
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Perso, je ne consomme que la Salade de Doigts.

    Attachment image
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.