Philippe a posé la question dans Actualités et événementsÉvénements · il y a 2 mois

Liban - Le nitrate d'Amonium, en quantité suffisante pour créer  un champignon puis une déflagration sur 2 kilometres. Quelle leçon ?

Même Explosion à Toulouse, il y a quelques années.

3 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Quand est-ce que les lobbies arrêteront leurs putain de guerres ? 

  • il y a 2 mois

    Même explosion pas vraiment, mais toujours le même questionnement.

    Il faut savoir que le nitrate d’ammonium n'explose que dans des conditions spéciales, qu'il faut un mélange (une préparation dosée) ou un déclencheur (sinon il brule), que dans le cas de Beyrouth cela faisait possiblement six ans que1750 tonnes étaient stockés (!?) d'où une possible dégradation du produit et qu'il y aurait eu un dépôt de "feux d'artifices " à proximité (!!?) mais aussi qu'on ne sait toujours pas et qu'on élude la 1ère explosion, le déclencheur, sa nature et sa cause...

    Enfin bref si c'est vrai pour le stockage déjà là c'était chercher le coup dur, dans le cas de AZF c'était très différent...

    Ah et au fait quand j'entends Mr Bernalicis député LFI du nord déclarer je cite :

    "il faut essayer au maximum de ne pas avoir recours à ce genre de substance."

    j’aimerais lui rappeler que en France on en utilise environ 6 millions de tonnes par ans, si on doit remplacer cet engrais par du fumier il va falloir faire une sacré collecte et on la stockera en bas de chez lui... 

  • il y a 2 mois

    💥💥🤭💪🏻C'est plus fort que le Roquefort ca hein 👏🏻

    Tain même dans de pareilles circonstances ils continuent de déconner bravo 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.