Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 2 mois

Changer la définition des mots revient-il à changer la loi?

On a vu qu'on est en train de changer la définition de certains termes, pour les élargir à des personnes qui pourtant sont opposés.

Par exemple, certains s'attribuent la liberté de redéfinir le mot racisme, et en France la loi puni le racisme pourtant cette loi n'a pas été votée avec cette définition mais une autre.

On peut aussi voir avec le fascisme si on lit Mussolini et sa définition du fascisme on est parfois très loin de certaines personnes qui sont accusées de l'être. On a pu lire que c'était des conservateurs.

Et donc quand on a des lois, cela ne risque pas de finalement changer la loi, car les personnes au moment du vote avaient une autre définition.

3 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois

    Oui car les mots qu'on trouve dans la loi n'auront plus la même signification. 

  • il y a 2 mois

    le capitalisme nous vole les mots

    regardez l'assurance chômage, de nos jour ce n'est plus une assurance mais un contrat

    encore mieux comment dit on baisse général des salaires en Capitaliste?

    désinflation compétitive.

    autant dans le  1er cas tu arrives a mobiliser contre, autant désinflation compétitive ça veut rien dire tu mobilises personnes c'est voté.

    petite leçon gratuite.

    Apo.

  • il y a 2 mois

    wooh....

    Je serais curieuse de comprendre ce que signifie clairement le "changement" de définition de raciste pour toi (je ne vois pas).

    Cela dit, les mots que tu cites appartiennent au domaine de la science dite humaine, mais de la science. Que leurs définitions évoluent au fil de la connaissance ne me choque pas. A l'historien, au sociologue, au juriste de préciser le propos.

    Quant à l'application des lois, il y a la lettre et l'esprit. Le Code Pénal est suffisamment amendé pour coller constamment à l'époque. Nous ne sommes plus régis par le Code Napoléon. Heureusement parce qu'en tant que femme, je serais considérée comme mineure. Et à mon âge...

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.