Réda
Lv 4
Réda a posé la question dans VoyageAfrique et Moyen-OrientAlgérie · il y a 2 mois

Guerre d'Algérie ?

Actuellement Le Président Macron veut une reconciliation  pour la Mémoire, il a chargé l'historien M.Stora -qui connait bien l'Histoire de la guerre d'Algérie-.

A vrai dire, les nostalgiques de l'Algérie-française, n'ont pas avalé l'indépendance de l'Algérie ? Votre avis.Merci

3 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Côté français cela tanguera un peu. Mais les "cadavres dans les placards" sont globalement connus. Nous serons donc probablement plus dans l'officialisation de faits connus ou supposés des historiens (audouin en est un exemple typique). Les révélations porterons donc probablement sur nos essais nucléaires à Reganne, pendant lesquels nous n'avions aucune considération pour les locaux, ainsi que sur nos essais bactériologiques et chimiques à Colombes-Bechar.

    Par contre, j'avoue être très surpris que l'Algérie ait accepté l'opération. Parce que de leur côté ce sera probablement "avis de cyclone catégorie 5". Il va en effet falloir parler de l'élimination du MLNA, des relations tumultueuses entre combattants de l'intérieur, et ceux de l'extérieur, etc. Et cela va remettre en cause la base de la politique algérienne qui est "tout est toujours de la faute de la France, même aujourd'hui. Ils n'ont jamais payé pour les dégâts commis au pays".

    Au final, d'ailleurs, l'objectif de l'opération est peut-être là, faire un "nettoyage politique au sein de la classe dirigeante algérienne". Et ainsi permettre à une nouvelle élite de relancer le pays.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Je ne pense pas comme alain K concernant le fait que l'Algérie est à y perdre.

    Bien que Monsieur Stora connaissent bien l'histoire de la guerre civile Algérienne, il a très souvent participé aux documentaires partiaux diffuser sur les chaînes contrôlées par le pouvoir.

    Il a donc terni sa crédibilité et sa neutralité. Quand on sait que des journalistes, et même de simple cameraman vont en prison pour avoir fait leur travail, on comprend bien que ses positions sont favorables à la propagande.

    Je veux en venir au fait que cette commission n'est là que pour satisfaire des buts politiques des deux cotés.

    Le système algérien est menacé par le raz-le bol de la corruption et du chômage, le président veut donc détourner l'attention. Et comme depuis l'indépendance détourner l'attention, c'est attaquer la France même sans fondement valable. C'est pourquoi le président parle "d'excuses de la France", de plus de 1,5 Millions d'Algériens morts alors qu'il y a eut 250 000 morts des Français et algériens, il exagère le nombre de binationaux algériens vivant en France en affirmant qu'ils sont 6 millions au lieu de 4 millions.

    Pour ce qui est de Macron, il ne faut pas oublier qu'il été parti en Algérie pendant la campagne présidentielle et avait décrété la colonisation en Algérie comme "crime contre l'humanité" pour avoir les faveurs des binationaux algériens bien sûr. Macron adore manipuler l'histoire pour ses intérêts personnels, pendant l'entre deux tours de l'élection présidentielle il a quand même oser aller se recueillir à Oradour-sur-Glane et au mémorial de la Shoah pour sous-entendre qu'une élection de marine le Pen était l'équivalent de l'arrivée au pouvoir de Hitler en 1936 et donc des atrocité qui s'en sont suivi.

    Donc j'ai bien peur que cette concertation aille favoriser la vision partiale de la guerre d'Algérie sans parler des crimes du FLN. Le but de Macron est de victimiser L'Algérie et donc de diaboliser la France dans l'optique de l'élection présidentielle de 2022.

    J'ai presque l'impression qu'il veut faire un discours comme Chirac en 1995 pour reconnaître la responsabilité de l'Etat pour ses intérêts convergent et ceux du pouvoir corrompu en Algérie depuis l'indépendance.

  • il y a 2 mois

    On s'en cague , mektoub  !

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.