ali a posé la question dans Sciences et mathématiquesPhysique · il y a 2 mois

Le temps n’est-il pas qu’une illusion ?

Selon M. Lachièze-Rey : «  Nous n’avons pas un passé, nous sommes notre passé. »

 

Mise à jour 2:

Marc Lachièze-Rey, physicien en poste à Marseille, est un collègue de Jean-Pierre Luminet. Il tente depuis longtemps de démontrer que le temps n’est qu’une illusion et qu’il n’existe pas. En écoutant J.P., j’ai la nette impression que cette théorie est source de discorde entre deux, malgré le respect mutuel que chacun accorde à l’autre.

Selon nos connaissances actuelles, le temps est, comme le dit Arrial, une composante de notre espace…

Mise à jour 3:

… mais j’espérais, peut-être à tort comme le dit Oyubir, qu’un disciple de Janus m’apporte une réponse non conventionnelle. Il reste encore Aucune Réponse, ou il n’y a aucune réponse :)

Car dans la théorie Janus, le temps suit sa flèche dans notre versant de l’Univers et n’est pas une illusion, même dans l’Univers jumeau, si je ne m’abuse.Quant à Akdawin, il doit sans doute se prendre une cuite en compagnie du singe, donc je n’aurai pas de réponse éclairée.

3 réponses

Évaluation
  • arrial
    Lv 7
    il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Non.

    C'est une des 4 composantes de notre espace cosmologique, l'espace-temps.

    Depuis le « temps », ça devrait finir par se savoir ‼

    En 1915, Albert Einstein publie ses travaux sur la théorie de la relativité générale décrivant la gravitation comme la déformation géométrique d'un espace-temps à 4 dimensions : 3 dimensions spatiales et 1 dimension temporelle.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Espace-temps

    Attachment image
    Source(s) : < JE TE SIGNALE QUE TU AS POSTÉ EN RUBRIQUE PHYSIQUE >
  • oyubir
    Lv 6
    il y a 2 mois

    Votre propre source affirme de façon on ne peut plus claire que non, le temps n'est pas une illusion. En tous cas pas au sens concret (cf plus loin pour plus de philo). Si ce n'est qu'elle dit (ce qui n'est qu'une banalité relativiste) qu'il n'y a pas LE temps. Pas plus qu'il n'y a LA position.

    Pour autant vous n'iriez pas dire "LA position n'est qu'une illusion".

    Je ne sais pas exactement ce que voulait dire ce physicien quand il a dit cette phrase (votre source n'est que le texte de quelqu'un qui commente son livre). Mais il ne voulait surement pas nier l'existence de la dimension temps, ni quoi que ce soit de quasi-ésotérique qui plait sur Yahoo (Les physiciens sont bien plus terre à terre que cela, même si notre incompréhension nous fait parfois croire qu'ils sont adeptes d'ésotérisme eux aussi).

    Quoiqu'il le dit aussi, en quelques sortes, mais c'est autre chose.

    Ce qu'il dit par cette phrase, à mon avis, c'est que nous sommes le résultat du toute notre "ligne spatio-temporelle". De même que la route que vous avez suivie n'est pas simplement qu'un souvenir : votre position actuelle est la route que vous avez suivie (elle en est le résultat). Le fait qu'il dise que ça vaut autant pour notre parcours de vie que pour la physique le confirme à mon avis. Ce n'est que la remarque que nous sommes le résultat de notre passé. Il ne dit donc pas que le passé n'existe pas. Il dit qu'on ne peut pas le considérer comme un truc qui n'existe plus et n'a plus de conséquence. Notez que ça parle de voyage dans le temps. On ne peut que deviner, sans le texte. Mais je suppose que c'est dans le sens "paradoxe du grand père". Pour faire remarquer qu'il n'y a pas besoin de tuer son grand père pour être incohérent : la moindre modification de son passé est une modification de soi. Celui qui modifie son passé est son passé : s'il modifie son passé il n'est plus celui qui modife son passé, d'où paradoxe.

    Par ailleurs (mais ce n'est pas dans cette phrase qu'il le dit), il fait la remarque que le temps n'est qu'un phénomène (au sens du terme utilisé par Kant). Mais bon, c'est le cas de tout. S'il y a un message à retenir de "La Raison pure", c'est bien que la réalité n'est pas accessible. Personne ne peut savoir ce qui est vrai. Seulement ce qu'on peut observer. Mais Kant dit aussi que cela ne doit pas nous arrêter. Il suffit de renoncer à connaitre la vérité, et il y a ensuite toute une physique possible qui porte non pas sur la réalité, mais sur ce qu'on en observe, les phénomènes (la Raison restant purement abstraite et détachée de la réalité, s'applique sur les phénomènes.

    Donc, oui, le temps n'est qu'un phénomène. Et l'auteur le rappelle au passage. Mais ce n'est pas vraiment un point important. C'est une évidence pour tout scientifique qui se respecte (physicien ou non). Et c'est assez vain d'essayer de trancher la question "quelle est la réalité derrière ce phénomène". Donc peu importe. On ne peut pas savoir si la réalité (celle qui crée les phénomènes que nous observons et sur lesquels nous raisonnons) contient aussi une dimension temps.

    Et ce n'est surement pas sur Yahoo que vous obtiendrez la réponse. Si ce n'est la réponse Kantienne qu'est le fait qu'il est impossible de le savoir.

    Mais bon, si on y va par là, on pourrait retenir de Kant (et Hume. Et même Platon avec son mythe de la caverne) que tout n'est qu'illusion. Or ce n'est vraiment pas ce que ces deux là voulaient dire. Tout ce qu'ils veulent dire c'est qu'on ne voit pas la réalité, mais les conséquences (sur notre perception) de la réalité. Ce qui est différent de "illustion" (les ombres sur le mur de la caverne ne sont pas une illusion. Elles ne sont pas la réalité, mais elles ne sont pas non plus que le produit de notre imagination)

  • il y a 2 mois

    Et ça s'appelle faire du business en jouant avec les mots

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.