L'hydrogène est-il vert ?

J'entends de plus en plus parler de l'hydrogène à propos des "énergies vertes", mais le doute m'habite...

Mise à jour:

La question a déjà été posée par Coluche (le schmilblick)

SIMONE - Bonjour Guy. Candidats de Cajarc ... bonjour!Le premier candidat, c'est monsieur?1er CANDIDAT - Monsieur Moulinot! Marchand d'articles de pêche sur la place du marché à Cajarc: Un article de pêche de qualité s'achète chez Moulinot!GUY LUX - Posez votre question, monsieur?1er CANDIDAT - Oui, alors, est-ce le Schmilblick est-il vert?GUY LUX - Non monsieur. A quoi pensiez-vous?1er CANDIDAT - A un ver de terre de chez Moulinot.

Mise à jour 2:

Après quelques réponses...

Bon, finalement quel est l'intérêt des technologies actuelles de production d'hydrogène comme carburant, avec pour l'essentiel une consommation d'hydrocarbures fossiles (avec production de CO2 comme "déchet") et un bilan énergétique pas fameux ?

6 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 2 mois
    Réponse favorite

    L'hydrogène n'est "vert" que s'il est obtenu par électrolyse de l’eau avec de l’électricité issue d’énergies renouvelables.

    En général, actuellement, il est plutôt "gris" (produit à partir de méthane fossile (gaz naturel), le CO2 étant balancé dans l'atmosphère ; il est parfois "bleu" s'il y a captage du CO2.

    Il peut être noir, comme avec l'ancien "gaz de ville" (C + H2O -> H2 +CO, en gros) qui s'est répandu il y a un siècle et a provoqué nombre d'incendies et d'asphyxies (du fait du CO).

    https://www.syndex.fr/actualites/actualite/lhydrog...

    L'histoire ne dit pas quelle couleur il a lorsqu'il est obtenu par électrolyse avec de l'électricité nucléaire... 

    jaune peut-être, la couleur d'avertissement du rayonnement nucléaire... et des cocus !

    C'est donc très loin d'être une solution pour la transition énergétique.

    A défaut de production largement majoritaire d'électricité par des sources renouvelables, c'est une illusion.

    On peut dire aussi que c'est mieux que rien en déportant la pollution urbaine, mais pourquoi ne le dit-on pas alors qu'en faire une "énergie verte" est actuellement fallacieux (ni énergie primaire, ni verte) ?

    Source(s) : Et pis le schmilblick est un œuf... mais j'ai rien dit !
  • il y a 2 mois

    S'il est produit à l'aide d'énergie verte et d'eau, et non à l'aide d'énergie fossile et de pétrole.

    Par énergie verte ne n'inclut bien sûr par le nucléaire, qui est une énergie fossile (une cendre de supernova).

    Il y a aussi la thermolyse de l'eau comme méthode de séparation.

    Dans tous le cas, il y a surtout UN RETARD ACCUMULÉ DE PLUSIEURS DÉCENNIES par vision à courte vue électoraliste et de soutien aux intérêts immédiats de l'industrie pétrolière.

  • arrial
    Lv 7
    il y a 2 mois

    • Officiellement, 

    « il est parfaitement possible de produire de l'hydrogène vert en l'extrayant du méthane obtenu à partir de fermentation des déchets. L'autre voie majeure est celle par électrolyse de l'eau, directement connectée à une source d'énergie renouvelable, électrique, éolienne, ou solaire par exemple ».

    • Sinon,

    « Production d’hydrogène par procédés biologiques

    Sabah Menia, Ilyés Nouicer, Yasmina Bakouri, Abdelhamid M’raoui, Hammou Tebibel et Abdallah Khellaf < pour faire C.H.I.É les FHaineux > »

    https://ogst.ifpenergiesnouvelles.fr/articles/ogst...

    … et ça, cela fait belle Zézette qu'on en parle ‼ ne serait-ce que sur plusieurs numéros de Science & Vie ; je suis étonné de l'ignornce des Q/Ristes à ce sujet.

    Sinon il existe des maquettes de démonstration de la pile à combustible utilisant de l'alcool éthylique [hé oui, dans un IUT breton] dont est extrait l'hydrogène à travers une membrane catalytique – et l'alcool est un produit qu'il est naturel, macarelle ‼

    (Les déchets sont de l'eau et du carbone pulvérulent.)

    ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    L'intérêt évident est la pile à combustible, seule façon rationnelle et ergonomique de faire tourner un véhicule électrique, vu le poids des accumulateurs, leur production et leur recyclage, le temps de recharge et l'absence de réseau de distribution. C'est le choix allemand et l'impasse française comme d'habitude.

    Attachment image
  • il y a 2 mois

    Pour produire l'hydrogène on dissocie les molécules du pétrole ou du gaz. On récupère l'hydrogène et on rejette le carbone sous forme de .... CO².

    Le tout avec une consommation d'électricité délirante vu le rendement du processus (on récupère en sortie de pile à combustible 25 % de l'électricité utilisée pour produire l'hydrogène).

    Et si on électrlyse de l'eau, on supprimer le CO² mais on a toujours le problème de l'électricité.

    Alors qu'avec une batterie, tu produis du CO² une fois à la fabrication, c'est amorti en 50 000 km par rapport à un moteur thermique, et tu récupères en sortie de batterie 90 % de l'électricité que tu as utilisé pour la recharger.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

    On produit de l'hydrogène essentiellement par l'électrolyse de l'eau qui demande une source d'énergie.

    Cette source d'énergie peut être renouvelable ou pas

  • il y a 2 mois

    il est blanc en réalité 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.