Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 mois

Les pouces en haut 👍et  pouces en bas 👎, serait-elle l'expĂ©rience de Palvov ?

Mise Ă  jour:

Serions-nous donc tous régis par nos bas instincts et notre mémoire. 

Mise Ă  jour 2:

Avec un soupçon d'anthropocentrisme. 

Mise Ă  jour 3:

je dis ça parce Yahoo question réponse est comme un test de qi, ceux qu'on trouve sur le web 

7 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    RĂ©ponse favorite

    je ne connais pas la valeur de votre Q/I mais il me semble que votre niveau

    doit ĂȘtre au mĂȘme plan que les internautes trouvĂ©s sur le Web

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Pas du tout mais c'est une petite préfiguration  de nos retraites à points ...

    Pensions à points chez nos amis belges 

  • Niezky
    Lv 6
    il y a 1 mois

    Je ne pense pas que ce soit une gĂ©nĂ©ralitĂ© .La plupart des intervenants s'en foutent des bons points ou ...mauvais , ils disent ce qu'ils ont Ă  dire ...Cela  dit, j'ai remarqué   chez certains (es) ce besoin maladif  d’ĂȘtre les premiers (es) de la classe au point  de vouloir dĂ©trĂŽner celui qui son prĂ©cĂ©dent dans le classement Yahoo  ....J'ai pas cherchĂ© Ă  retrouver  X-librusse justement pour Ă©viter cette compĂ©tition yahootesque .

  • il y a 1 mois

    Les expĂ©riences de Pavlov Ă©tudient les reflexes conditionnĂ©s qui sont une part de l’apprentissage, donc le contraire de l’instinct.

  • Que pensez-vous des rĂ©ponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la rĂ©ponse.
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    les PEB devraient ĂȘtre supprimĂ©s

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    En lien avec ma question d'il y a 2 jours je crois que l'ĂȘtre humain a encore ce rĂ©flexe trĂšs facile de culpabiliser les autres autant que possible (faute d'avoir mal Ă©coutĂ© sa propre conscience qui lui dit que l'innocence est un Ă©tat naturel commun Ă  tout ĂȘtre humain, regardez les enfants en bas Ăąge). Les pouces en bas reprĂ©sentent ce mode de pensĂ©e de l'ego qui domine encore notre sociĂ©tĂ©.

  • il y a 1 mois

    ben les pouces en bas c'est de la haine, Ă©pice et tout...

    mais c'est une expérience hein! si on sÚme de la haine, un jour ou l'autre on reçoit la haine qu'on a donnée...

    d'ailleurs la loi est autre: en fait quand l'Ă©nergie prend le chemin du retour, elle se charge de toutes les vibrations identiques qu'elle croise, et c'est juste de dire que celui qui sĂšme le vent rĂ©colte la tempĂȘte...

    ainsi, si les gens ont encore besoin de prendre des coups pour enfin comprendre que la haine est contraire Ă  la loi, ben il faut s'armer de patience, et attendre...

    il y a un truc là, quelqu'un a dit ici un jour que le temps de la réponse s'accélÚre, c'est vrai...

    l'atmosphÚre de la terre est tellement chargée en énergie négative que l'énergie émise, qu'elle soit bonne ou mauvaise, à un mal fou à se frayer un chemin, au point que s'il faut plus que le temps d'une vie pour recevoir son dû, les humains peuvent penser qu'il y a une certaine immunité quoi qu'ils fassent...

    en fait, ils reçoivent toujours leur dû mais avec un temps de retard si long que leur réaction devient le plus souvent "mais qu'est-ce que j'ai fait au bon dieu pour mériter ça?"...

    or voilĂ  ce qui se passe, c'est qu'il y a de plus en plus de gens qui utilisent la flamme violette, et ils consument et transmuent les Ă©nergies destructrices qui encombrent le plan Ă©motionnel et mental dans l'atmosphĂšre...

    je connais un site de la flamme violette sur face de bouc qui regroupe plus de quatre mille personnes, rien qu'en France...

    donc si l'atmosphÚre devient plus fluide, que le retour est plus rapide et que quelqu'un l'ait remarqué et qu'il le dise, ben c'est pas banal...

    bref! je sais pas si on peut appeler tout ça du pavlovisme...

    pour moi c'est plutÎt ce que certains systÚmes de pensée appellent le karma...

    mais bon! j'ai peut-ĂȘtre pas bien compris la question...

    đŸ™‹â€â™€ïžđŸ€—đŸ€—đŸ€—

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des rĂ©ponses, posez vos questions dĂšs maintenant.