Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 4 semaines

comment les philosophes sensés puissent pretendre que l'homme est un être dont la finitude n'est pas défini?

8 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 3 semaines

    Avant d'essayer de faire de la philosophie en te croyant intelligent et intéressant: Apprend donc a écrire le Français correctement!

    Avec ce petit bouquin, par exemple! :

    Attachment image
  • il y a 4 semaines

    A mon avis, quand on se plaque en "philosophie", on commence par parler français... !

    ..."puissent" ça colle pas trop...

  • Noah
    Lv 5
    il y a 4 semaines

    Lire une image , c'est à la manière dont on va traduire une langue étrangère, le latin, par exemple, le premier mot que l'on va chercher, c'est le verbe, de sorte à ce que l'on puisse savoir où est le sujet, et le complément d'objet, suivant si le verbe est transitif, ou pas, c'est ensuite qu'il est possible de traduire, tout du moins c'est ainsi que l'on peut y trouver un sens, sans se méprendre, dans le sens d'un texte, parce que le langage est l'élaboration mentale d'un système d'intelligence,

    lui-même mis en scène par l'intelligence, inévitablement, par nature . 

  • il y a 4 semaines

    la définitude est un concept récent, puisses-tu prétendre nous l'expliquer ?

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Pliz
    Lv 7
    il y a 4 semaines

    Les textes tibétains décrivent en détail le processus de la.finitude durant lequel chacun des quatre éléments, la terre, l'eau, le feu et l''air se resorbent du plus grossier aux plus subtils ...

  • il y a 4 semaines

    Car c'est une finitude libre dont une partie (au moins) est sujette au changement. Cela permet de laisser la part-belle à la volonté et au devenir. C'est donc une finitude qui ne se circonscrit pas absolument. En tout cas, c'est ainsi que je comprends votre question. 

  • iloa
    Lv 4
    il y a 4 semaines

    L'homme évolue depuis toujours en fonction de son environnement.

    Y'a pas de raison que ça change.

    Le jour où l'homme ne pourra plus s'adapter, ce sera la fin de son espèce.

  • il y a 4 semaines

    parce que comme tous les êtres humains, ils sont conscients du fait qu'ils ne sont immortels, les philosophes aussi sont des humains

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.