Et vous, vous la reconstruiriez comment, la flèche de Notre-Dame ?

Mise à jour:

On peut élargir la question à l'ensemble de la restauration.

Pour les réponses automatiques "à l'identique", qu'est-ce que ces termes contiennent pour vous ?

 

Mise à jour 2:

Beaucoup de réponses argumentées, merci à leurs auteurs, mais aussi beaucoup de déchets... et des PEB par lots de 10 !

La notion de "à l'identique" semble bien floue pour certains...

46 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Bravo pour cette question intéressante qui mobilise les troupes.

    Il se trouve que je suis bien placé pour répondre, car je suis détenteur de record du monde de reconstruction de la flèche de Notre Dame après incendie stupide. J’admets que c’est un record du monde partagé…

    Qu’est-ce que Notre-Dame ? A la fois une pièce maîtresse du puzzle qui fait le charme de Paris, et un monument unique par l’histoire qu’il raconte.

    L’Église a subit une évolution constante depuis les débuts de sa construction jusqu’à nos jours. Les travaux électriques ayant entraîné l’incendie sont un des exemples des aménagements récents. Curieusement personne ne se demande s’il ne faut pas enlever le câblage électrique. Si on voulait restituer un état ancien ce serait peut-être pourtant ce qu’il faudrait faire ? Ce n’est pas mon avis, je pense qu’il faut que le monument continue à vivre. Ce sera en revanche une bonne occasion de remettre tout le câblage aux norme.

    Tout en gardant le côté historique le monument doit continuer à vivre. C’était son côté intéressant, d’avoir des traces des différentes étapes de la construction, qu’on pouvait apprendre à découvrir, mais aussi d’être habité par toute un foule de touriste, de croyants, et d’amateurs de monuments ou de spectacles.

    De manière globale je pense qu’il faut préserver du mieux possible les traces historiques, quitte à reproduire du mieux possible à l’identique les portions de l’aménagement intérieurs qui ont été détruites. Je pense à ce qui était juste sous la flèche et qui a été détruit.

    Je suis plus interrogatifs concernant les tableaux. Je ne les jamais tellement apprécié, et on pourrait les changer, mais comment ? On pourrait faire un concours ouvert à tous ? C’est un sujet moins essentiel car les tableaux se changent facilement, et l’erreur est réparable.

    Il y a des questions qui se posent et se reposent, par exemple faut-il repeindre Notre-Dame suivant les couleurs du moyen-âge ? Je ne pense pas qu’il faille le faire à l’occasion de la restauration, mais celle-ci doit laisser toutes les possibilités ouvertes.

    Il reste la flèche, le toit, et la structure qui a été détruite ou très abîmée. Je pense qu’il faut redonner l’allure générale qu’elle avait, et qu’il faut garder le principe de construire en pierre quand c’était déjà en pierre. En revanche cela me paraît une bonne idée de changer la charpente en bois et les tuiles de plomb en autre chose. Je ne suis pas assez expert pour savoir ce qu’il faut utiliser, mais si cela pouvait permettre d’ouvrir un espace de visite là où il y avait la « forêt » ce serait un plus. On  pourrait en faire un lieu d’exposition supplémentaire par exemple.

    Si je pense préférable de garder l’allure générale on peut à mon avis changer des détails. Je n’ai par exemple jamais tellement apprécié les statues de bronze qui encadraient la flèche, mais c’est du détail.

    Au total je pense qu’il faut continuer l’histoire en préservant l’allure qui nous est familière, en gardant les traces du passé, et en modernisant ce qui n’était pas visible au public et a été détruit. On peut garder en réserve des sujets de polémiques, comme j’en ai cité quelques-uns, mais ce n’est pas essentiel tant qu’il s’agit de choses que l’on peut changer facilement...

  • il y a 1 mois

    qu'elle ait la forme d'une jambe de Jane Fonda  ?

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    ainsi va le monde de demain

  • il y a 1 mois

    Je pense que moderniser cet édifice représente trop de risques, la Cathédrale est trop fragilisée, notamment les joints.

    La reconstruction à l’identique me semble une très bonne chose, j’approuve.

    Les compagnons menuisiers ont prouvés que c’était possible et moins onéreux que ce qui avait été annoncé il y’a un an.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    Je crois que la plupart des gens de goût pensent la même chose : Retrouver l’apparence du monument, mais profiter de la restauration pour le rendre si possible plus sûr et moins vulnérable.

  • il y a 1 mois

    Après 33 réponses (moins quelques insanités), je peux donner mon avis que je viens de mettre en commentaire à @Aucune_Réponse) :

    Je connais un peu le milieu du Compagnonnage qui entretient des savoir-faire précieux, mais s'ils aiment utiliser des outils anciens, ils savent aussi utiliser des moyens et des techniques actuelles !La flèche pourrait très bien avoir un squelette en titane, par exemple, avec un habillage "à l'identique".Pour les voûtes, c'est la pierre qui s'impose, on ne va pas mettre du Lego en plastique...Pour la charpente, le chêne a fait ses preuves, mais reproduire à la cheville près la "forêt" de Viollet-Le-Duc est sans doute exagéré. On peut actuellement calculer une structure moins complexe et au moins aussi résistante.Pour la couverture, le plomb a peut-être son intérêt en toiture parce que sa masse peut être nécessaire à la stabilité du bâtiment, mais sur la flèche, il pourrait - par exemple - être remplacé par du zinc auquel au saurait donner l'aspect du plomb.Et c'est vrai que l'aspect "château de Guédelon" au cœur de Paris, ça aurait de la gueule.

    J'en parle sans partit pris, en amateur du Patrimoine historique, architectural en particulier (c'est un peu dans mon ADN...).

  • il y a 1 mois

    après avoir survolé quelques réponses dont la tienne je dirais:

    ok pour "calculer" une charpente plus économe en bois et plus résistante... je n'ai pas d'avis sur le plomb ou le zinc, mais je suis fortement pour un maximum de techniques "à l'ancienne" comme savent le faire les compagnons, ça maintient un savoir faire "à la main" qui risque fort d'être très précieux si nous sommes contraint à la décroissance par manque de pétrole donc d'énergie. 

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Moi j'aurais un grand concours pour tout le monde de dessiner un nouveau. Je suis professeur et j'allais le faire avec ma classe s'il n'y avait pas le virus.

  • il y a 1 mois

    Comme elle était avant l'incendie.

    Il n'y a qu'une Notre-Dame de Paris.

  • hathor
    Lv 7
    il y a 1 mois

    La question ne se pose pas, à l'identique naturellement ! what else ?

  • Lv 7
    il y a 1 mois

    En amidon de maïs et fécule de pommes de terre, comme ça elle fait de l'engrais régulièrement et il faut la reconstruire tous les 5 ans, ça fera plaisir au BTP et aux écolos de salon.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.