iloa
Lv 4
iloa a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 4 semaines

La démocratie peut-elle avoir des limites ?

La question m'a été posée en rubrique politique.

Il était demandé pourquoi sous couvert de la démocratie, on acceptait des partis d'extrême droite.

J'ai répondu que c'était le fondement même de la démocratie mais du coup on m'a demandé si la démocratie était sans limite ?

Je ne sais pas.

Qu'en pensez-vous ?

Mise à jour:

@ Je vous lis tous avec grande attention.

Merci à chacun de vous.

17 réponses

Évaluation
  • il y a 4 semaines
    Réponse favorite

    Il faudrait peut-être commencer par se mettre d'accord sur la signification du terme "démocratie" qui, aujourd'hui, est particulièrement galvaudé et se réfère à une démocratie en pleine dérive.

    > Si l'on considère que la démocratie est "représentative", alors, en fait,  il s'agit-là d'un système "oligarchique" improprement qualifié de démocratie, où le pouvoir est détenu par une classe dominante constituée des "ministres nommés" et des "députés élus", tous membres de partis politiques, qui exercent leurs fonctions conformément aux lignes directrices de leurs partis.

    Sur le plan pratique : d'une part la politique est devenue "un métier" que l'on exerce ; d'autre part elle devenue "dynastique" et se transmet de père en fils/fille (très exactement comme on transmettrait une Entreprise dans le cadre d'une succession : on s'appelle Dassault, comme on s'appelle Debré ou Delors/Aubry, les Sarkozy, d'Estaing/Bardoux, les Kosciusko-Morizet, Joxe, Poniatowski, de Panafieu/Missoffe, etc...) ; enfin, l'entre-soi aidant, les conjoints, enfants et parenté des politiciens, bénéficient de positions professionnelles privilégiées en tant que "personnes issues du sérail".

    En France, il là s’agit d’un phénomène social lié aux mélanges des élites politiques, administratives et financières (lobbying oblige..) de la société : dès leur enfance, les héritiers fréquentent les réseaux sociaux de leurs parents et rencontrent essentiellement des gens d’influence.

    Ce phénomène couvre également les Partis politiques français dont les Le Pen sont représentatifs, mais pas les seuls... !

    Un petit éventail local, histoire de voir à la loupe cette démocratie :

    https://dailynord.fr/2013/01/dynasties-2-quand-la-...

    (pour le même prix, cet article donne accès aux "dynasties économiques")

    Dans de telles conditions, Droite, Gauche et Extrêmes se confondent, ou plutôt, se fondent dans une même lignée familiale ; seuls les discours les distinguent.

    Cette démocratie-là admet donc tous les partis, y compris ceux d'Extrème Droite et ceux d'Extrême Gauche, tout aussi brillants.

    Elle correspond très exactement à ce que décrit Pliz : pas une dictature... mais tellement semblable... !

    > Si l'on considère que la démocratie est "participative", alors on touche à un tout autre domaine : il n'est plus question de dominance, voire de "domination" politique, mais de "Peuple" ou de "citoyens" si l'on prend cette base.

    La démocratie ne peut être que directe.

    Selon J.J. Rousseau : « La souveraineté ne peut être représentée, par la même raison qu'elle ne peut être aliénée ; elle consiste essentiellement dans la volonté générale et la volonté générale ne se représente point".

    La démocratie directe comporte des procédures particulières comme le référendum, le référendum d'initiative populaire, les assemblées populaires, le mandat impératif (qui est interdit par notre Constitution actuelle) et qui définit strictement les limites et le contenu des actions des élus ainsi que de leur révocabilité.

    Dans ces conditions, les Partis politiques ne possèdent que peu de pouvoirs ; en fait leur rôle serait enfin conforme à l'Art. 4 de la Constitution, à savoir:

    "Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l'article 1er dans les conditions déterminées par la loi."

    (Pour mémoire : 2e alinéa de l'Art. 1 :"La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales.").

    Il importe donc peu que ces Partis soient de Droite ou de Gauche, extrêmes ou modérés, puisqu'ils ont un rôle déterminé et limité ...auquel ils devraient se tenir, mais qu'ils outrepassent pour l'instant, dans cette "démocratie" qui n'en est pas une !

  • Anonyme
    il y a 4 semaines

    comme toute invention de l'homme ,la démocratie a ses limites.

    tant que le pouvoir est attribué à un petit groupe sur la majorité

    ce qui est factuel dans la majeure partie des pays dits démocrates

    il faut s'attendre a des injustices dues à ces déséquilibres

  • il y a 4 semaines

    La Démocratie, si elle doit avoir des limites, ne peuvent que celles fixées par le Peuple . . . Sinon ce n'est plus la démocratie !

  • il y a 4 semaines

    la vie sans limites, ça s'appelle la conscience, pas la démocratie...

    🎵🎶🎼

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 4 semaines

    Bien sur que le mot n'est pas un absolu et a donc des limites  parfois même de grossières erreurs .

    Puisque le suffrage universel doit être librement accepté et exercé sans aucune contrainte morale politique ou physique par tous les citoyens

     La structure politique administrative et économique  d'une telle organisation  devrait se caractériser par un équilibre entre les pouvoirs  exécutifs et législatifs Sans que jamais l'un ou l'autre ne soit diminué ou entravé par l'autre ou ses organes de communication .

     En cas de conflit entre les deux  pouvoirs c'est encore la nation qui doit trancher :dissolution de l'assemblée nationale et  nouvelles élections 

    @ Pour ce qui est de la vie en société quelle qu'elle soit y compris les premières sociétés claniques  il conviendrait de comprendre que l'individu n'a de liberté qu'en fonction des lois civiques et donc ce qu'est la notion d'éducation populaire  http://www.toupie.org/Dictionnaire/Education_popul...

    Source(s) : La constitution de la 5ème République n'est pas si difficile à lire et à comprendre par contre ses différents amendements décrétés ultérieurement sont encore à discuterhttps://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-...
  • il y a 4 semaines

    Limitee par essence puisque des personnes sont au pouvoir et peuvent manipuler le systeme sous couvert de servir le peuple... comme partout aujourd'hui.

  • Anonyme
    il y a 4 semaines

    Les affaires humaines ne sont pas fiables , les limites peuvent changer d'une époque à une autre selon les valeurs culturelles dominantes du moment. Ce n'est pas de la " science dure " donc oui la démocratie a des limites à géométrie variable, le Conseil constitutionnel n'est pas infaillible.

  • il y a 4 semaines

    Ce n'est pas parce que la souveraineté appartient à une instance que cette instance est forcément infaillible. En démocratie, la souveraineté appartient au peuple ; et bien évidemment, un peuple peut très mal juger des choses et faire des grosses conneries. Et alors ? Même la meilleure des aristocraties peut aussi commettre des erreurs.

    Ainsi, confier  la souveraineté à une instance humaine quelconque comporte toujours un risque. Et il faudrait des dieux tout parfaits pour donner aux hommes des lois parfaites. Malheureusement, cette solution utopique n'est pas à l'ordre du jour. Et on a depuis longtemps jugé, au vu de l'expérience et des résultats, que la démocratie est indéniablement le moins mauvais gouvernement possible en attendant un hypothétique règne de Dieu en personne ... hum !

  • il y a 4 semaines

    Bonjour Iloa,

    Toute liberté a ses limites mais c'est bien que tout le monde s'exprime.

    Après c'est à nous de faire le "tri" et de choisir ce qui nous convient le mieux.

    La démocratie c'est la liberté de choisir, en fait.

  • il y a 4 semaines

    La démocratie n'est que limites par définition .

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.