Nemo
Lv 5
Nemo a posé la question dans Arts et sciences humainesHistoire · il y a 1 mois

40/44 ,le paradoxe français: Antiracistes dans la Collaboration, antisémites daux la Résistance ?

Mise à jour:

@anonyme : tu délire ! sais tu que que l'auteur de cet ouvrage est un universitaire israélien de haut niveau ,par ailleurs solide antifasciste et bon connaisseur de l'histoire et de la vie politique française ?

3 réponses

Évaluation
  • il y a 4 semaines
    Réponse favorite

    paradoxe ... car tu cherche à diviser le monde en deux catégories ;

    les méchants et les gentilles. C'est de l'enfantillage ... 

    en plus de ça, que le racisme, l'antisémitisme et la collaboration

    est si négative aujourd'hui ... il faut savoir qu'il en était autrement à

    l'époque. La "Résistance" (avec un grand "R") était plutôt mal-vue 

    par la majorité de la population (qui était plutôt attentifs) jusqu'à

    tard dans la guerre ... 

    la mentalité, l'opinion était assez changeant ... en rapport avec les

    événements. Je suppose qu'après la bataille de Stalingrad, le nombre

    d'adhérant au parti communiste avait fortement augmenté. Ou quel

    changement faisait le débarquement au milieu de 44 dans l'esprit des

    Français. Ou avant, quand l'Eglise de France avait signalé, que les

    déportés juifs sont aussi nos frères (±). Je suppose que beaucoup 

    d'entres des Français ... soudainement devenaient favorable aux

    victimes ... 

  • il y a 4 semaines

    Ton lien concerne la diététique, voici le bon lien:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_fran%C3%...

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Tiens un mensonge négationniste !

    @nemo, le fait que ce soit un Israélien rend ses dires encore plus suspicieux. Du fait de l'histoire récente de ce pays et ses tendances. Ce n'est pas de l'antisémitisme (qui toucherait aussi les Palestiniens, des sémites) mais un constat sur les faits de ce gouvernement d'extrême droite pas franchement combattu par sa population qui sait se poser en victime d'un côté en écrasant en totale illégalité internationale les Palestiniens de l'autre.Deux méfaits de ce pays de ces dernières années :

    − avoir participé à la propagande pour étouffer la percée en fusion pure à Sandia en dénigrant les travaux de l'expert international du domaine des plasmas, Haines

    − promouvoir internationalement aujourd'hui sa capacité à produire des armes anti-émeutes adaptées et corrigées en quelques semaines, grâce au terrain d'essai en conditions réelles jouxtant l'usine, la bande de Gaza.

    Difficile de leur faire confiance.

    As-tu d'autres sources, française de préférence (l'autocritique est conseillère).

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.