Nemo
Lv 5
Nemo a posé la question dans Arts et sciences humainesHistoire · il y a 1 mois

1962: le FLN a militairement perdu la guerre,il ne reste que 6000 militants terrés sans possibilité d’initiatives ?

les troupes qui défileront à Alger déguisés en paras sont des "combattants" de l' armée des frontières installés tranquilement au Maroc et en Tunisie

3 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Non  seulement  le  F.L.N.  a  refait  l'Histoire  après  l'indépendance, mais  ceux  qui  avaient  combattus, ils  les  ont  virés. Parfois  par  voie  d'assassinat. Le  Mouvement  National  Algérien, ils  l'ont  étrillé.

    On  l'a  vu  d'une  façon  caricaturale  lors  des  années  de  plomb. Il  sont  allés  chercher  un  de  ces  personnages  historique  au  Maroc. Histoire  de  dire, on  a  changé. Mais  Mohammed  Boudiaf  n'avait  pas  compris  qu'il  était  là  pour  la  télé. Ou  bien  il  n'avait  pas  l'intention  de  devenir  une  marionnette. Résultat, une  balle  dans  la  tête. Et  ce  ne  sont  pas  les  islamistes  qu'ils  l'ont  tirée.

    Les  années  de  plomb  elles-mêmes  sont  un  produit  des  activités  du  F.L.N. Après  la  chute  du  mur, ils  ont  accepté  la  voie  démocratique ; à  condition  de  conserver  le  pouvoir. Pour  ce  faire; ils  ont  favorisé  le  Front  Islamique  du  Salut. Ce  mouvement  disait  lui-même qu'il  jetterai  la  démocratie  aux  orties  et  qu'il  était  prêt  à  la  guerre  civile  si  le  pouvoir  lui  échappait. Néanmoins  les  algériens  ont  élus  ce  mouvement. La  guerre  civile  a  commencé.

    Le  dernier  avatar  de  ce  mouvement  mafieux. L'élection  d'Emmanuel  Macron. Ils  ont  financé  l'élection  du  futur  Président. On  a  vu  comment  il  s'est  acquitté  de  sa  dette. Un  pays  pauvre  qui  finance  l'élection  du  candidat  ultra-libéral  du  pays  riche. Pourquoi  pas.

    Bref, la  question  a  à  voir  avec  la  guerre  d'Algérie. Tout  les  experts   militaires  savent  que  la  France  avait  défait  les  divers  mouvements  de  rébellion. Elle  est  partie  pour  éviter  la  guerre  civile  chez  elle. Entre  les  colons  qui  étaient  prêts  à  lâcher  un  peu  du  pouvoir  colonial, mais  pas  trop, et  les  décolonialistes  issue  de  la  mouvance  marxienne, le  risque  était  trop  important. Sans  parler  de  l'armée  qui  obéissait  à  la  quatrième  république  quand  elle  voulait.

    Pour  élargir  le  débat, le  problème  de  ce  parti  falsificateur, c'est  que  sa  dernière  source  de  légitimité  est  la  fraude  historique  qu'il  ne  peut  que  maintenir, notamment  par  l'éducation  des  écoliers.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    L’ALN, la branche armée du FLN, ne disposait que de quelques centaines d’hommes et d’armes récupérées dans les stocks de l’armée italienne. Nos six hommes, dont trois ne verront pas l’Algérie se libérer, étaient loin de s’imaginer que le FLN qu’ils avaient fondé et conçu comme un front (selon Ben M’Hidi) allait se transformer huit ans après en parti unique et en instrument d’autoritarisme, et ce, après avoir été déchiré entre 1956 et 1962 par de violentes purges internes et des liquidations physiques dont Abane Ramdane, le Jean Moulin algérien, assassiné en 1958, sera la victime symbolique.

  • il y a 1 mois

    Oui hélas , et se sont tout ces planqués qui a défaut de tirer des balles se contentait de trous de balles à la sauce tunisienne ou marocaine , se sont ces mêmes individus qui se sont partagé le gâteau après 1962 ,ces pseudos combattants de la 25eme heure ....

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.