Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesHistoire · il y a 1 mois

Dans le Japon féodal, que signifient les traits sur le front d'une femme d'un seigneur, au-dessus des sourcils ?

Cette question est inspirée du film Ran (1985). Le rôle de cette femme est interprété par Mieko Harada

Je ne peux pas partager une photo pour illustrer ma question, mais voici un extrait du film. Merci

https://www.youtube.com/watch?v=qEsPqJOKmiQ

Youtube thumbnail

2 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    En  fait, c'est  un  emprunt  au  théâtre  Nô. Il  y  a  quatre  familles  de  masque  dans  cette  forme  théâtrale. L'une  d'elle  est  le  Zo-onna  qui  représente  une  femme  ou  une  jeune  fille. Les  sourcils  sont  démesurément  haut. Lorsque  l'acteur  joue  sans  masque, il  lui  est  recommandé  d'arborer  un  visage  neutre  et  impassible. Ce  qui  est  le  cas  dans  cette  scène. La  hauteur  des  sourcils  symbolise  la  noblesse, la  délicatesse, la  réserve  et  la  pureté  des  créatures  féminines  divines  ou  semi-divines. En  effet, dans  le  répertoire  des  œuvres  de  cette  forme  théâtrale, les  femmes  sont  le  plus  souvent  de  ce  type.

    https://taiko-shop.com/products/nohmen-noh-mask-zo...

  • Philou
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Sourcils rasés et redessinés plus haut sur le front.

    La mode de cette époque  au Japon.

    Pareil pour les dents teintes en noir.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.