Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementDroit · il y a 1 mois

La vie compte pour du beurre à la SAAQ?

Je suis accidenté de la route au Québec. Je ne conduis pas et je me posais la question.

D'un côté, tu conduis à jeun, mais à deux coins de rue d’un feu, tu te rends compte que le feu va bientôt passer au vert. Tu mets les gaz et pan tu frappes une personne qui traversait. Elle va garder des séquelles pour une bonne partie de sa vie. Mais tu ne paieras rien à sa famille. C'est la famille qui va devoir se dépatouiller pour obtenir réparation et indemnisation auprès de la SAAQ.

De l'autre côté, tu sors d'une soirée bien arrosée, tu prends ta voiture. Au moment où tu t’engages sur le boulevard qui mène à ton domicile, il y a un contrôle routier, le policier a un soupçon. Il te fait souffler dans la balloune. Résultat, tu dépasses la limite. Il t'amène au poste. La procédure est enclenchée: le tribunal te trouve coupable, te condamne à la détention. T'aurais pu tuer ou blesser quelqu'un, on te dit.

Comment se fait-il que dans la première situation, l'automobiliste n'est pas sanctionné et dans le deuxième cas, oui.

Aucune réponse pour l’instant.
Soyez le premier à répondre à cette question.