Anonyme
Anonyme a posé la question dans Sciences socialesPsychologie · il y a 1 mois

la mort volontaire est-elle vraiment un soulagement, une libération, une fin des souffrances ?

...ou bien n'est ce que la fuite d'une souffrance terrestre vers une autre forme de souffrance qui elle ne finit jamais ? et dont nous ne connaissons pas les détails à l'avance ? (mais on peut imaginer qu'il y aurait toutes sortes de regrets, remords, etc...sauf que cette fois plus possible de les fuir)

5 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    peut être, mais il est plus courageux de se battre jusqu’à la fin, je ne crois ni au paradis ni à l'enfer, je crois juste à  la vie, 

  • Lv 7
    il y a 1 mois

    Le suicide est un soulagement quand la mort est inévitable et si on souffre, sinon c'est juste un transfert de souffrance car les proches souffrent à la place du suicidé.

  • edi
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Ca  peut être un soulagement, une libération, une fin de souffrance. Mais pour le reste...je suis de ceux qui pensent que après la vie il n y a rien alors..

  • il y a 1 mois

    Oui sauf peut être la pendaison à l'élastique parce que là tu rebondis sur le sol et tu meurs dans d'atroces souffrances liées aux fractures multiples   LOL

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    Si les moutons se jettent du haut d'une falaise, tu crois que ça plairait mais les humains ne sont pas des moutons.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.