Squeegee a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 semaine

Comprendre est-il toujours préférable que de rester parfois dans l'ignorance, et je parle autant des masses que de l'individu?

23 réponses

Évaluation
  • il y a 5 jours
    Réponse favorite

    .... ATTENTION....

    Votre "Q" aux apparences "Philosophiques" possède aussi des racines "Philosophico-Spirituelles"...

    Ces 2 registres donnent des réponses absolument divergentes ... en surface...

    Dans les spiritualités Occidentales Chrétiennes les réponses à votre questions sont écrites dans les évangiles avec le fameux ...."Sermon sur la montagne" ... qui débute par ce discours: ....

    ... "Heureux les simples d' esprit ... etc... etc.... etc ... car le royaume des cieux leur appartient"....

    Voici une sorte de réponse qui pourrait-être donnée à votre "Q"...

    J' analyserai plus bas ce texte....

    Mais il existe des infinités d' autres approches à cette "Q" ... 

    Prenons les approches "Bouddhistes"... qui ne sont pas religieuses ... mais éthiques ou son fil conducteur principal est celui-ci:

    "Les ignorances sont les sources des malheurs du Monde"...

    Cette approche axée sur la "Connaissance" est devenue celle des approches Scientifiques Occidentales...

    Les démarches des "Sciences-Occidentales" sont centrées ... axées ... sur une totale matérialité ... expurgeant toutes les influences psychiques des phénomènes... 

    Comme si les "Matérialités" seules étaient les uniques réponses des phénomènes... malgré les reconnaissances des inexplicables "Effets-Placébo" et de tant d' autres choses...

    Nous avons là 2 différentes approches de l' Absolu ...et des réels ...

    Une approche assise sur les "Fois" ....- (les croyances)...

    Une autre approche assise sur les "Connaissances" ...

    Dans les approches des "Connaissances" il existe différentes options majeures...

    -1°- Les approches des connaissances purement matérialistes. 

    -2°- Les approches qui reconnaissent des étroites relations entre les matérialités et l' esprit ...

    La deuxième option cherche à découvrir les connaissances cachées reliant Matières et Esprit...

    Car il existe là aussi des connaissances réelles.... mais que nos conditionnements personnels et sociétaux dénigrent ...

    Pourquoi de tels dénigrements stratégiquement orchestrés et entretenus?

    Les réponses sont simples et connues par tout enquêteurs: ... >>> Regardez à qui le crime profite...

    Les ignorances permettent de manipuler et d' abuser à la fois des individus et des masses.... >>> C' est les raisons pour lesquelles elles sont si bien entretenues.... 

     

    Maintenant revenons à ce fameux "Sermon sur la montagne"...

    Les simples d' esprit ... les humbles ... etc ... etc ... ne sont pas des gens dépourvus de conscience ... 

    Ils ne possèdent qu'une conscience restreinte qui ne cherche en aucune manière d' abuser d' autrui....

    Une telle attitude n' est nuisible à personne.... et tombe sur les mêmes conclusions que celles des vrais chercheurs de connaissances travaillant pour les recherches du "Bien-commun"....

    Ces faits est que nous ne devons pas confondre "Malignité" ... et ... "Intelligence"...

    Les "Malignités" ne cherchent pas à diffuser les connaissances ... mais à se les approprier ... 

    Les connaissances pour ces "Psychopathes" étant en priorité: ... le "POUVOIR"... qu'ils ne veulent en aucune façon partager....

    Je m' arrête ici ... 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 semaine

    Comprendre  dans le domaine des sciences  consiste à analyser mais aussi à critiquer .

    Il n'en est pas de même des sciences humaines où la compréhension consiste à vivre avec, accompagner, partager.

     Même si on ne choisit pas toujours le bon chemin il est impératif de comprendre ce qui le détermine et où il peut bien nous conduire .

    Apologie des lanceurs d'alerte ??!! 

    @DemandeurJe m'habitue très bien à l"absence de dialogue sur cette  rubrique puisque mes questions s'envolent dès que posées .Mais pourquoi laisser dire sans discussion aucune que la seule compréhension est réservée à l'individu excluant dédaigneusement la masse des braves qui ne disent rien  Curieux aboutissement de l'introspection égotique?Qu'en est-il de l'union des gens et de l'union des peuples ,alors ? 

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Squeegee
      Lv 5
      il y a 5 joursSignaler

      Salut timinet, Tu as raison, l'union de tout passe par le dialogue, et j'en manque un peu en philosophie... Mais bon sang, j'ai peur des philosophes, parce que j'ai l'air d'un con à côté d'eux... et d'elles ...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Arta
    Lv 7
    il y a 1 semaine

    C'est sans équivoque, comprendre c'est gagner du temps c'est un bon levier, une prise de conscience il n'y a que de bons effets collatéraux à la compréhension comme de se faire comprendre.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 semaine

    Apprendre, comprendre, analyser, critiquer, douter.

    C'est en suivant ce cycle qu'on tend vers l'intelligence, mais c'est juste pour moi.

    Je me garderai bien de donner des conseils aux masses bien installées dans leur ignorance ou leurs certitudes et inaptes à l'esprit critique.

    La zététique, ou l'art du doute, n'est pas une fin en soi, mais elle est nécessaire en tant que moyen de réflexion. La compréhension en est le préalable.

    Cela étant, je me dis parfois que ce besoin d'apprendre, de comprendre, d'assimiler et une véritable malédiction.

    https://www.youtube.com/watch?v=JJLRLvyZmkM

    Youtube thumbnail

    • kadouril y a 5 joursSignaler

      +1 musical

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 semaine

    Non quand tu sais tu peux solutionner quand tu sais pas c'est sans espoir après quand tu sais mais que tes environné de kons inconscients et inactifs c'est plus angoissant, rageant et problématique mais ça te permet de prendre conscience qu'il est temps pour toi de t'extraire de cette masse de connerie gluante pour ne pas y sombrer .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 semaine

    Comprendre est préférable, mais il faut avoir tous les tenants et aboutissants. Il arrive parfois qu'on ignore quelque chose et c'est normal car on ne peut pas tout savoir. Mais il y a peu de rapports entre comprendre et ignorer.

    • kadouril y a 5 joursSignaler

      Comment ça preferable !!!?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 5 jours

    Parfois il est préférable de rester dans l'ignorance... Heureux les pauvres d'esprit, ils seront rassasiés!... 3ème degré au moins....

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 jours

    Oui car la recherche est une finalité en soi et la vérité est précieuse. 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 semaine

    Je vais encore me faire incendier pour opinion divergente,

    mais non : comprendre n'est pas toujours préférable à l'ignorance.

    Nous n'avons pas à décider à la place des autres ce qui est mieux

    pour eux, au motif que c'est mieux pour nous, ou au motif

    que l'on croit que c'est mieux "dans l'absolu".

    Personnellement oui, je préfère comprendre même quelque

    chose d'excessivement douloureux plutôt que de l'ignorer.

    Mais je sais qu'il y a plein de personnes dont ce n'est pas le cas,

    qui préfèrent ne pas savoir, ne pas comprendre plutôt que d'être

    confrontées à la dure et amère réalité.

    Les autruches humaines courent les rues !

    Je vais prendre un exemple fictif, mais exemple quand même.

    Vous vous rappelez du film Matrix ?

    L'histoire du choix entre la pilule bleue et de la pilule rouge ?

    Néo choisit la pilule rouge, le chemin de la vérité qui est aussi

    celui de la douleur, mais un autre - lui - choisit la pilule bleue : il oublie !

    Dans l'absolu, on peut considérer que la pilule rouge

    est "le bon choix". MAIS, je répète, aucun d'entre nous n'a

    à décider à la place des autres ce qui est le bon choix pour eux.

    Et il faudrait être "ignorant" pour ne pas avoir remarqué

    que beaucoup de nos concitoyens font régulièrement le choix

    de prendre des "pilules bleues".

  • il y a 1 semaine

    La compréhension est le moteur de l'action et l'ignorance le frein.

    Vous le dites très bien dans votre question puisque vous utilisez le terme "rester"

    :-)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.