Anonyme
Anonyme a posé la question dans EnvironnementRéchauffement climatique · il y a 2 mois

 Pouvons-nous encore arrêter le réchauffement climatique?

9 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois
    Réponse favorite

    L'arrêter, non.

    Le ralentir, oui...

    Si on arrêtait instantanément toute émission de gaz à effet de serre, on ne reviendrait pas en arrière mais le réchauffement continuerait encore jusqu'à un nouvel état d'équilibre, au pire avec 1° C de plus et des dérèglements limités, à échéance de quelques dizaines d'années.

    Ce n'est pas l'émission "instantanée" des GES qui produit le réchauffement, mais leur accumulation.

    Les plus "efficaces" ayant une durée de séjour dans l'atmosphère de quelques dizaines d'années à plus d'un siècle, il faudra quelques siècles pour revenir à la normale, c'est à dire aux conditions naturelles régies essentiellement par les variations de paramètres astronomiques (cf. cycles de Milankovitch).

    Je rejoins un peu (très peu...) l'anonyme qui dit qu'on arrêterait le réchauffement "en éloignant le soleil de la terre de 2-3 millions de kilomètres". C'est ce qui va se passer naturellement avec l'augmentation de l'excentricité de l'orbite terrestre (...Milankovitch) pour nous amener en période glaciaire, mais ça demandera quelques dizaines de milliers d'années ! Le phénomène actuel n'est pas du tout à cette échelle de temps... mauvaise pioche.

    NB : Je dirais plutôt que c'est la Terre qui s'éloigne (en moyenne) du Soleil, mais bon, on va pas chipoter.

    Par contre, "empêcher un volcan d'exploser" aurait l'effet inverse. Les aérosols répandus dans l'atmosphère ont un effet refroidissant.

    De plus, avec des éruptions majeures comme il y en a quelques unes par siècle, cet effet est détectable sur 2 ou 3 ans au pire, c'est anecdotique à l'échelle climatique (en fait, une bonne guerre nucléaire serait au moins aussi efficace pour nous rafraichir et ça, c'est plus "fastoche" ! :o(

    Si au contraire on continue "business as usual", on part dans un emballement du phénomène de réchauffement, à cause de rétroactions importantes (réduction des surfaces glacées et modification de la couverture végétale, d'où diminution de l'albedo de la planète, dégazage massif de CO2 et de méthane par les océans et la fonte du pergélisol... j'essaie d'être bref ;o)

    Et là, c'est clair, on scie la branche sur laquelle on est assis !

    .

  • il y a 1 mois

    Je ne sais pas pourquoi on en fait un problème sur le réchauffement climatique. Le climat sur notre planète a toujours changé...

  • iloa
    Lv 4
    il y a 2 mois

    Je pense que non mais je continue à faire tout mon possible pour ne pas avoir honte de moi.

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    C'est quoi ce petit kon qui pollue sans cesse les questions environnement en n'ayant que l'insulte en guise d'argument ?

    Est-ce qu'il faut l'aider à dégager ?

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    l'écologie ne peut pas être la propriété d'un parti politique quel qu'il soit

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Oui.

    Dans 3 ou 4 siècles peut-être, s'il n'y a pas eu explosion exponentielle entre temps (dégazage de méthane du pergélisol et des hydrures de méthanes du plateau océanique).

    Si tu veux dire avant 2050 voire 2100, la réponse est manifestement non vu qu'on n'a toujours aucun début de transition lancée et aucune réduction de la production de CO2 donc de consommation, productions inutiles ou inefficaces, fausses transitions produisant plus de CO2 que la méthode fossile actuelle, etc.

    La baisse due à la covid permettrait d'y parvenir si on la maintenait quelques années. Mais tu vois les dégâts économiques et surtout, la panique et l'absence de réflexion pour en profiter pour mettre en place les transitions.

    Et comme derrière vient « l'argument » mais que pouvons-nous quand les autres ne font pas d'effort !?

    Je sais pas… montrer la voix, préparer l'avenir, se placer à la tête des solutions nécessaires de demain et tirer les marrons du feu. Certainement pas du jour au lendemain, mais sur une décennie par exemple.

    Car demain ça nous tombera dessus.

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Ben oui : en éloignant le soleil de la terre de 2-3 millions de kilomètres.

    C'est aussi fastoche que d’empêcher un volcan d'exploser.

    Sont marrants les réchauffistes, ils veulent empêcher ce que le climat fait depuis des millions d'années.

  • Roger
    Lv 5
    il y a 2 mois

    faut pas rêver ! il y aura pas de retour en arrière 

  • il y a 2 mois

    Oui en stérilisant les populations inconséquentes du tiers-monde...

    J'ai dit !

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.